Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Monaco se balade, Nice se rate, Bordeaux se redresse

Large vainqueur à Angers (0-4), l'AS Monaco retrouve sa place de dauphin du Paris Saint-Germain. Dans le même temps, Bordeaux confirme son retour en forme en s'imposant contre Amiens (3-2), Nice ses difficultés en perdant à Dijon (3-2) et Montpellier sa solidité à Metz (0-1).

Modififié

Toulouse FC 0-1 Paris Saint-Germain

But : Neymar (68e)



Angers 0-4 Monaco

Buts : Butelle CSC (10e), Jovetić (30e et 65e) et Raggi (71e) pour Monaco

Cela devait être un jour de fête pour Angers. Après huit mois de travaux, la nouvelle tribune Colombier était inaugurée pour le plus grand bonheur des supporters. Malheureusement pour eux, les Monégasques sont venus gâcher la fête avec l'aide de la défense angevine. Dépassés dès les premières minutes, les Angevins se tirent eux-mêmes une balle dans le pied avec Ludovic Butelle qui marque contre son camp en tentant de sauver une frappe de son propre défenseur Romain Thomas (0-1, 10e). Un but qui résume assez bien la soirée des Angevins, qui ont vécu l'enfer. Et l'enfer, en monténégrin ça se traduit par Stevan Jovetić. Titulaire en l'absence de Falcao, l'ancien buteur de la Fiorentina double la marque d'un sublime piqué (0-2, 30e) avant de profiter d'un caviar de Thomas Lemar pour s'offrir un doublé (0-3). Preuve que rien ne pouvait arriver à ces Monégasques, Andrea Raggi s'offre même un but pour achever les Angevins (0-4). Il va neiger demain.

Angers (4-3-3) : Butelle - Bamba, Thomas, Traoré, Andreu - Mangani, Santamaria, Oniangué (Touré, 85e) - Capelle (Reine Adelaide, 72e), Toko Ekambi, Fulgini (Ketkeophomphone, 63e). Entraîneur : Stéphane Moulin
Monaco (4-2-3-1) : Sy - Raggi, Glik, Jemerson, Sidibé (Touré, 86e) - Fabinho, Moutinho - Rony Lopes (Ghezzal, 74e), Tielemans, Diakhaby (Lemar, 64e) - Jovetić. Entraîneur : Leonardo Jardim



Dijon 3-2 Nice

Buts : Tavares (60e et 77e) et Kwon (84e)e) pour Dijon // Lees-Melou (65e) et Pléa (67e) pour Nice

Inauguration toujours, le stade Gaston-Petit célébrait l'arrivée du haut débit dans son enceinte. Et, visiblement, en première période, seul Mario Balotelli avait le code Wi-Fi. Intenable, l'attaquant italien a enchaîné les occasions, mais Baptiste Reynet s'est montré impeccable face à lui (5e). Heureusement pour le spectacle, tout le monde a profité de la pause pour brancher la fibre et augmenter la vitesse d'un match qui en manquait cruellement. Lancé en profondeur, Julio Tavarès glisse le ballon entre les jambes de Walter Benítez pour ouvrir le score (60e). La suite ? Nice sonne la révolte et prend l'avantage en marquant coup sur coup grâce à l'ancien Dijonnais Pierre Lees-Melou (65e), et Alassane Pléa (67e), avant que Julio Tavarès ne remette les siens à égalité sur penalty. Kwon, tout juste entré en jeu, achève cette partie de tennis de table en taclant le ballon au fond des filets (3-2, 84e). Une belle manière de célébrer le centième match de Dijon en Ligue 1.

Dijon (4-3-3) : Reynet - Rosier (Chafik, 75e), Yambéré, Djilobodji, Haddadi - Abeïd, Balmont (Kwon, 70e), Amalfitano - Saïd, Tavares, Sliti (Jeannot, 75e). Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.
Nice (4-3-3) : Benítez - Marlon, Sarr, Dante, Coly - Seri (Sacko, 88e), Tameze (Cyprien, 75e), Lees-Melou - Srarfi (Saint-Maximin, 64e), Balotelli, Pléa. Entraîneur : Lucien Favre.



Bordeaux 3-2 Amiens

Buts : Koundé (31e), Lerager (40e) et Kamano (78e) pour Bordeaux // Mendoza (79e) et Kakuta (90e) pour Amiens

C'est ce qu'on appelle un quatre à la suite. En s'imposant logiquement face à Amiens, Bordeaux s'offre une quatrième victoire consécutive en Ligue 1, la troisième sous Gustavo Poyet, et confirme son retour en forme. Et pourtant, c'est Amiens qui aurait pu (dû ?) ouvrir le score, mais Guessouma Fofana a préféré offrir le raté de la saison (30e). Cruel. D'autant plus que, dans la foulée, Jules Koundé ne tremble pas pour tromper Régis Gurtner d'un joli coup de casque (31e). Dominateurs, les Bordelais vont alors livrer un festival à leur public. Trouvé par Sabaly, Lerager double la marque encore de la tête (40e) avant que Kamano, tout juste entré en jeu, marque ce qui aurait dû être le but du KO. Preuve que Bordeaux n'est pas totalement guéri, les coéquipiers de Malcom se sont amusés à se faire peur en laissant Mendoza (79e) et Kakuta (90e) tromper Benoît Costil, avant de serrer les fesses dans les arrêts de jeu. L'essentiel est là pour Bordeaux. Précieux, par les temps qui courent.

Bordeaux (4-3-3) : Costil - Sabaly, Pablo, Koundé, Poundjé - Meïté, Lerager, Otávio (Sankharé, 71e) - Malcom (Baysse, 84e), Laborde (Kamano, 70e), Braithwaite. Entraîneur : Gustavo Poyet.
Amiens (5-2-2-1) : Gurtner - El Hajjam, Adenon, Gouano, Dibassy (Manzala, 81e), Avelar - Monconduit (Bodmer, 86e), Ngosso (Konaté, 53e) - Mendoza, Fofana - Kakuta. Entraîneur : Christophe Pélissier.



Guingamp 0-0 Caen



Encore une preuve qu'il existe bel et bien de bons matchs nuls et vierges. Et si les supporters du Roudourou n'ont pas vu les filets trembler, ce n'est pas pour autant qu'ils se sont ennuyés. Loin de là. Déjà parce qu'ils ont aperçu un très bon Clément Grenier, mais aussi car ils ont pu vibrer sur une frappe de Marcus Coco (42e), stresser face aux vagues caennaises, et féliciter leur portier suédois, Karl Johnsson, véritable mur de glace ce soir.


Guingamp (4-3-3) : Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Eboa Eboa, Rebocho - Phiri, Grenier (Thuram, 66e), Benezet (N'Gbakoto, 66e) - Blas, Briand, Coco (Didot, 84e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Caen (5-3-2) : Vercoutre - Guilbert, Genevois, Da Silva, Djiku, Avounou - Féret, Ait Bennasser (Sankoh, 18e), Peeters - Crivelli (Santini, 75e), Rodelin. Entraîneur : Patrice Garande.



Metz 0-1 Montpellier

But : Sio (24e) pour Montpellier

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Montpellier : Isaac Mbenza intenable dans son couloir droit, Giovanni Sio buteur (0-1, 24e) et surtout une arrière-garde qui confirme chaque semaine son statut de meilleure défense du championnat. Les rares fois où elle est prise à défaut, Benjamin Lecomte est là pour jouer les sauveurs et remporter son face-à-face avec Nolan Roux (35e) ou détourner une jolie frappe de Florent Mollet (41e). Avec une défense pareille, les attaquants de Michel Der Zakarian peuvent alors se permettre de se montrer maladroit ou de se heurter à un Eiji Kawashima en forme. Il n'en fallait pas moins pour arriver à casser la série du FC Metz. Trois victoires consécutives à Saint-Symphorien, c'était sans doute trop beau pour être vrai.

Metz (5-4-1) : Kawashima - Balliu, Selimovic (Niane, 72e), Niakhaté, Diagne, Palmieri - Mollet, Mandjeck (Miličević, 38e), Cohade, Roux - Rivière. Entraîneur : Frédéric Hantz.
Montpellier (5-4-1) : Lecomte - Aguilar, Congré, Hilton, Pedro Mendes, Mukiele - Mbenza (Ninga, 78e), Skhiri, Lasne, Dolly (Sambia, 73e) - Sio (Camara, 87e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 40 minutes Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
    Hier à 10:19 Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 89 samedi 19 mai Joueurs et supporters de l'Atlético demandent à Griezmann de rester 20