1. //
  2. // Groupe C
  3. //
  4. // Monaco/Leverkusen (1-0)

Monaco sauvé des eaux

Longtemps dominés par le Bayer Leverkusen, les joueurs de la Principauté ont finalement réussi à arracher une victoire précieuse à domicile (1-0). Grâce à ce succès chanceux, l'AS Monaco se lance parfaitement dans une phase de poules aussi équilibrée qu'indécise.

Modififié
0 30

Monaco - Bayer L.
(1-0)

J. Moutinho (60') pour Monaco


Il est de notoriété commune que la petite musique de la Ligue des champions inspire les plus grands sentiments, sublime les équipes en difficulté, permet aux grabataires de gravir des montagnes. Triste relégable en championnat, l'AS Monaco a confirmé l'adage en disposant ce soir du redoutable Bayer Leverkusen, leader provisoire de Bundesliga, au terme d'un match qu'il aura subi la majeure partie du temps (1-0). Face à la menace allemande, les joueurs du Rocher abordaient leur grand retour dans la compétition sans optimisme et sans certitudes. En dépit de lacunes défensives persistantes, ils se sont néanmoins montrés à la hauteur de l'évènement, dix ans après leur fabuleuse épopée, face à un adversaire qui aura finalement laissé passer sa chance. Grâce à cette victoire acquise dans un stade Louis-II chaleureux à défaut d'être rempli, les hommes de Leonardo Jardim se lancent idéalement dans une poule où le champ des possibles semble infini.

Vendanges allemandes


Si le résultat est beau, rien n'aura été simple ce soir pour l'AS Monaco. Toujours en rodage, les locaux ont laissé les Allemands se procurer les occasions les plus dangereuses en première période. On redoutait Stefan Kiessling, auteur de six buts en quatre matchs, on n'a finalement eu que son fantôme. Les seconds couteaux que sont Castro et Son sont alors entrés en action. Le premier a d'abord inquiété Subašić d'une frappe trop croisée (13e) avant de voir sa volée aux six mètres contrée de justesse par Kurzawa (45e). Le second, pourtant en position idéale, a dévissé sa frappe seul face à Subašić (43e). Quand on ajoute les loupés de Toprak, de la tête (19e), et surtout celui de Bellarabi, lancé à la perfection dans la profondeur, mais affreux à la finition (35e), difficile de faire pire en terme de réalisme. Largement dominateurs, les protégés de Roger Schmidt auront finalement tiré neuf fois au but en quarante-cinq minutes, sans jamais cadrer le moindre ballon.

Realisme princier


Miraculés, les Monégasques attaquent la seconde mi-temps fébrilement, mais avec la conviction que Leverkusen rate trop pour s'imposer. Déjà auteur de deux frappes trop enlevées (7e et 23e), Yannick Ferreira-Carrasco est le premier à sonner la révolte, mais sa reprise sur un centre à ras-de-terre de Kurzawa est contrée par un pied allemand (51e). Encore indécis, le vent semble enfin tourner à l'heure de jeu, suite à la baisse physique notable des Allemands. Le salut vient finalement de Dimitar Berbatov, qui se montre décisif sur l'un de ses rares ballons exploitables en déviant subtilement le cuir de la tête dans la course de Moutinho. Jusque-là transparent, le Portugais ne manque pas l'occasion de libérer le stade Louis-II d'une frappe contrée victorieuse (61e). Un véritable coup de massue pour les visiteurs, désormais déboussolés face à des locaux qui jouent enfin juste et dans le ton. La dernière demi-heure ne sera qu'une formalité pour les Monégasques, seulement agrémentée par une belle sortie de Subašić devant Bellarabi (73e) et une jolie tentative de Çalhanoğlu, enfin cadrée (80e) ! Sauvé des eaux, Monaco peut savourer ce succès aussi précieux qu'immérité : la réussite était ce soir de son côté. En musique, s'il vous plaît.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Bayer leverkusen c'est l'adepte de fifa qui fait une partie de PES et qui se trompe tout le temps de bouton pour tirer
Près des cimes... Niveau : CFA2
- Hé, t'as regardé le match de Leverkusen?
- Non, c'était quand?
- Bayer!


Bonne nuit!
Bravo Monaco, parce que je donnais pas cher de votre peau devant le premier du championnat allemand. Ils ont vendangé comme des ouf en face .
OUF !!! Celle-là on peut dire qu'elle vaut son pesant d'or...

Par contre, y'en a à qui je mettrais bien des claques. Quand tu vois le match de Kondogbia, à faire des roulettes en phase défensive... Heureusement que Toulalan avait la dalle pour compenser.

Même sans Falcao, il va être très sympa à suivre ce groupe.
Revoir l'ASM en Champions League.. Nostalgie


Ravi de leur victoire, le groupe est à leur portée mais il va falloir assurer bien plus que ça les prochains matchs!
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Toulalan est quand même devenu un putain de joueur.

Sinon, une belle chance de cocu et des talents offensifs qui ne compenseront pas une défense centrale.

3 bons points de pris.

Au moins deux clubs français marqueront des points cette année.
Mais sinon, cette victoire fait du bien, même si tout n'a pas été parfait (notamment la défense)
Je vais peut-être me remettre à supporter Monaco moi !

Mais tout le monde sait que ça se passait sur la 47.

Je sens que demain au taff en face de la machine à café, je vais avoir le droit à ce gros porc qui ne s'y connait absolument pas en foot mais qui est persuadé de détenir la voix de la raison :
"DD devrait vraiment le rappeler en EDF, je comprends pas moi"

J'essaye de me barrer subtilement mais le gars n'hésite surtout pas à me relancer et m'interpeller pendant mon esquive "Héééé, tu vas voir, je connais une petite perle à Liverpool : Sterling, retiens bien ce nom là !, c'est ma pépite !"

J'ai pas envie de revivre ça putain.
Berbatov merde, c'est la classe !
Arrêtez avec vos : " contre le 1er du championnat allemand" on est en septembre les gars...
@ gazole , oui tu as raison , je me suis laissé intoxiquer par Bein , mea culpa.
Doctor Dim Niveau : DHR
Cette remise de Berbatov, je m'en remets pas ! Ça a l'air simple comme bonjour, mais moi ce sont des gestes comme ça que je veux voir dans le foot.
les matchs se suivent et ne se ressemblent pas.monaco aurait pu en mettre 3 ou 4 à lyon sans qu'il n'y ait de scandale et rentrer au vestiaire avec 2 ou 3 buts dans la musette ce soir...très grosse 2de période malgré tout.gageons qu'elle serve de déclic aux jouerus du rocher

pour rejoindre un commentaire précédent sur les joueurs qui méritent des claques , j'ajouterai encore kurzawa.on a l'impression qu'ill doit dribbler 3 joueurs avant de donner un ballon.il est facile, et très doué, mais il gagnerait en efficacité à simplifier son jeu , et n'exposerait pas l'asm à des contres à la con sur certaines de ses pertes de balles.je mettrais bien ça sur le dos de la ldc ou de la présence de guy stephan, mais c'est loin d'etre la 1ere fois qu'il nous fait le coup.vivement qu'il soit en edf que la dèch le recadre un peu

sinon @l'auteru, pas un mot sur bernardo silva? c'est fort dommage car il a tout pour devenir le joueur frisson du rocher cette saison.
'tain, je viens de voir le but de Monaco, Berbatov fait même des passes géniales de la tête !
kim jung kill Niveau : CFA
Note : 4
Message posté par GougouleBxl
MONACO CHAMPION !!!!


radamel c'est toi ??
Victoire un poil chanceuse pour Monaco mais belle victoire quand même ! L'action du but est vraiment superbe (le centre de Kurzawa, la remise de Berbatov). En espérant que ce but soit un déclic pour Moutinho

Bonne rentrée de Bernardo Silva aussi. Il a l'air d'avoir du ballon comme on dit
Berbatov est la meilleure recrue de Monaco. :)

Il assure un max et leur sauve souvent le coup.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 30