En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Anderlecht/AS Monaco (1-1)

Monaco s'en sort bien

Pour son entrée dans une compétition qu'elle ne voulait disputer au départ, l'AS Monaco s'en sort bien. Menés au score pendant une bonne partie de la rencontre par Anderlecht, les joueurs du Rocher grattent un point grâce à Lacina Traoré en toute fin de rencontre (1-0). C'est toujours ça de pris.

Modififié

Anderlecht 1-1 AS Monaco

Buts : Gillet (11e) pour Anderlecht // Traoré (85e) pour l'ASM

Il faut croire qu'à Monaco, il fait encore trop chaud pour se soucier des problèmes de couverture. Face à Valence en barrages de la Ligue des champions, par deux fois les Monégasques se sont fait avoir dans leur dos sur des centres espagnols. Deux erreurs qui leur coûtent la qualif. Rebelote ce soir au stade Constant Vanden Stock. Une fois de plus, un oubli qui aurait pu donner quelques migraines à Leonardo Jardim et son staff. Heureusement, Lacina Traoré, ressorti du placard par l'entraîneur portugais, le lui rend bien et offre un point aux Monégasques en toute fin de match.

L'entente Eche-Gillet


Monaco a échoué d'un rien face à Valence en barrages de la Ligue des champions. Une passe ratée de Fabinho à Louis-II, un penalty oublié sur Anthony Martial à Mestalla et voilà les joueurs du Rocher reversés en Ligue Europa. Un mal pour un bien ? Peut-être bien, se dit-on. Pas au top en championnat, les Monégasques pourraient après tout profiter de ce déplacement en Belgique pour lancer leur saison, enfin. Sauf que l'hypothèse se met à boitiller dix minutes après le coup d'envoi, lorsque Echejile oublie Guillaume Gillet dans son dos. Seul au second poteau, l'ancien Bastiais ne se fait pas prier pour convertir l'offrande de Denis Praet d'une volée du plat du pied (1-0, 11e).

Punis sur leur première erreur, les hommes de Leonardo Jardim avaient pourtant bien entamé la partie, emmenés par la triplettao offensivao Coentrão-Bernardo Silva-Cavaleiro, elle-même soutenue par João Moutinho de retour après un mois d'absence. Monaco a pris un coup sur le casque, et Stefano Okaka continuer de secouer le cocotier. Débarqués cet été chez les Mauves, l'attaquant italien, ses 82 kilos de muscles et son jeu tout en puissance font mal à la défense française. Malgré tout, les joueurs du Rocher remettent le pied sur le match et grillent quelques précieuses cartouches. Coentrão et Silva trouvent Proto sur leur trajectoire. Pour Cavaleiro, ce sera le petit filet, sur un service génial de Coentrão.

Lacina Traoré, The Walking Dead


Au retour des vestiaires, Leonardo Jardim tente un coup et ressort du placard un Lacina Traoré encore tout poussiéreux. Car cette saison, l'ancien de l'Anji a davantage pratiqué les pelouses de la CFA que celles de Ligue 1. Peu importe, le grand attaquant ivoirien a des fourmis dans les jambes et le montre sur son premier ballon. Un long débordement plein d'envie, beaucoup moins de maîtrise. Sans danger donc. Tout l'inverse des Belges qui décident de remettre un coup de collier dès l'entame du second acte. Echejile est en galère sur son côté gauche, et ça, les Mauves et Okaka l'ont bien compris. L'attaquant italien en fait voir de toutes les couleurs au défenseur nigérian, flirtant avec le poteau de Subašić. Il est imité dans la foulée par Suárez, puis Obradović.

Dos au mur, Leonardo Jardim lance ses dernières forces dans la bataille : Stefan El Sharaawy et Thomas Lemar. Mais Lacina Traoré a faim de ballons et c'est bien lui qui sauve les Monégasques. Sur une touche, Bernardo Silva s'échappe côté droit et trouve El Sharaawy dans la surface. Le Pharaon pivote, frappe et trouve une fois de plus les gants de Silvio Proto. Lamina Traoré a suivi et pousse de la tête le ballon au fond du but (1-1, 85e). C'est poussif et presque inespéré, tant les Monégasques ont été maladroits. Dans les arrêts de jeu, Okaka réalise un nouveau festival, le ballon se promène dans la défense monégasque et atterrit dans les pieds d'Ezekiel. Ce dernier a le but grand ouvert, mais frappe trop fort, à côté. Pas de mauvaise blague belge.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3