1. //
  2. // Groupe C
  3. //
  4. // Monaco/Benfica (0-0)

Monaco s'en contentera

L'affiche était belle, le match un peu moins. Monaco et Benfica se partage un petit point (0-0) après une rencontre terne. Les Monégasques restent en course pour les huitièmes de finale.

Modififié
4 11

Monaco - Benfica
(-1--1)



On peut voir ce 0-0 de deux façons. La première veut que ce match nul ramène un bon point pour Monaco, toujours invaincu dans cette Ligue des champions. Avant même le début de la compétition, on ne donnait pas cher de la peau des joueurs du Rocher dans un groupe largement ouvert. Trois matchs plus tard, force est de constater que les hommes de Jardim se rapprochent, très doucement mais sûrement, des huitièmes de finale. Solides, les Monégasques ont tenu grâce à un grand Danijel Subašić qui n'a toujours pas encaissé le moindre but en C1. Mais on peut aussi voir le résultat autrement. Car après vingt très bonnes premières minutes, agréables et prometteuses, les Monégasques n'ont pas su tenir la distance. Plus d'idées dans le jeu, plus de Dimitar Berbatov, blessé, en pointe, ils ont passé leur seconde période à souffrir face aux assauts de Gaitan et consorts. En supériorité numérique pendant un gros quart d'heure, ils sont restés impuissants. 0-0, donc. Pas mieux.

Le raté incroyable de Lucas Ocampos


Lucas Ocampos est le type de joueur génial capable de passer en revue toute une défense à coups de crochets et de passements de jambe. Mais aussi capable de rater un plat du pied des plus simples. On joue depuis cinq minutes à peine lorsque Dimitar Berbatov sert l'Argentin sur un plateau dans la surface. Artur, le gardien benfiquista, est parti à l'abordage. Sa défense avec lui. Il n'y a plus qu'Ocampos, le but vide et le ballon. Et pourtant, l'ailier parvient à se déchirer et à envoyer son plat du pied sur la piste d'athlé du stade Louis-II. L'homme le plus cher de l'histoire de la Ligue 2 a beau se plaindre d'un faux rebond, l'excuse n'est pas recevable. Un raté qui n'affecte pas le bon début de match de Monaco. Vingt minutes durant, les joueurs du Rocher pressent comme des morts de faim, s'amusent à prendre les espaces dans le dos de la défense de Benfica et rendent fou Eliseu, l'arrière gauche benfiquiste. Tout cela, avant de baisser progressivement de rythme. La perte de Dimitar Berbatov, blessé sur sa seule frappe du match, n'arrange rien. Grâce à Danijel Subašić, auteur d'une superbe parade face à Lima, les Monégasques rejoignent les vestiaires avec le match nul et vierge. Pas plus mal.

Lisandro López découpe le genou de Moutinho


Monaco n'y est plus du tout. Et comme souvent cette saison, c'est le gardien croate qui joue au pompier de service. Sur une passe géniale d'Enzo Pérez dans la surface d'abord, puis face à l'exter' du gauche puissant de Nicolas Gaitan qui mystifie la défense du Rocher. Et enfin face à Salvio, superbement servi entre les lignes. La main ferme, le pied qui traîne, Subašić est dans un grand soir et c'est tant mieux pour l'ASM. À l'inverse de son équipe qui ne cesse de subir. Battus dans l'envie, Toulalan et sa bande sont à la peine dans le jeu, dépassés au milieu de terrain. Mais il faut tenir. L'exclusion de Lisandro López pour une sale semelle sur João Moutinho ne change guère la donne, mais va permettre aux Monégasques de souffler. Ainsi, Monaco reprend le ballon et se montre à nouveau dangereux. Jérémy Toulalan ne trouve pas le cadre de loin quand Andrea Raggi le rate d'un cheveu (qu'il n'a plus) dans les ultimes secondes. 0-0. Ce soir, Monaco a joué le début et la fin du match et se contente du nul. Benfica aussi, au fond.

⇒ À lire : les notes du match Monaco/Benfica

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

secret2paname Niveau : Loisir
Qui s'est endormi ? Qui s'est suicidé ?
secret2paname Niveau : Loisir
Qui s'est endormi ? Qui a pensé au suicide ?
Jardim peut dire ce qu'il veut mais son Monaco est quand même très très faible, longs ballons devant, énorme manque de créativité, lenteur dans les prises de décision, passes pas assez appuyées ou mal ajustées, il y a des trucs basiques que ses joueurs ne savent plus faire.
Kondogbia, c'est à l'image de l'équipe, brouillon et finalement assez médiocre mais ils tiennent à peu près tous la baraque. C'est le paradoxe de ce Monaco, c'est médiocre, mais je crois qu'ils sont capables de faire bonne figure contre pas mal d'équipes néanmoins.
Pouetlamouette Niveau : Loisir
Si on m'avait dit que les joueurs les plus solides de Monaco cette saison seraient Carvalho, Raggi et Subasic, je n'y aurais jamais cru!
JohnnyGourcuff Niveau : DHR
Ferreira Carrasco est vraiment une arnaque, il a croqué a fond le mec..

Bref sinon pour l'indice UEFA c'est peut être mieux que Monaco soit deversé en Ligue EUropa et que Benfica termine dernier
Message posté par secret2paname
Qui s'est endormi ? Qui s'est suicidé ?


si t'as survécu au match de paris hier,tu risquais pas de flinguer aujourd'hui.


ocampos réussit d'entrée en 2 actions à se niquer son match: il choisit de faire une passe moisie dans la surface alors qu'il pouvait provoquer.et il rate l'immanquable.

clairement la sortie de berba est le tourant du match.sans luil'attaque asémiste ressemble à une course de poulets sans tete.

j'ai pensé à votre article sur raggi juste avant le dernier corner monégasque.et si le joueur "quelconque" (qu'on aurait tous revé etre ,soyons honnetes) ne débloquait ce match.il s'en est fallu de peu.

je ne sais trop ce qui est le mieux pour la suite .finir 3eme ,etre reversé en EL et avec un tirage favorable (des équipes joueuses mais pas trop fortes en face) ,l'asm peut esperer les quarts.ou passer les poules et se faire sortir dans la foulée.

rien de bien bandant dans tout les cas
thetrollmachine Niveau : Loisir
Tiens, il est passé où RadamelFalcao, j'aimerais bien avoir son analyse de ce match..
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par thetrollmachine
Tiens, il est passé où RadamelFalcao, j'aimerais bien avoir son analyse de ce match..

Faut tourner la page les gars, Radamel c'est so 2013/2014..
On dira ce qu'on voudra, mais les monégasques font ce qu'ils peuvent avec leurs moyens cette année.
Ils ont pas le niveau du top 20 européen, mais font leurs points!!

Alors encourageons les!!!!!!!!!!!
J'suis bien content d'avoir maté un autre match moi... Apparemment une grosse purge au cillit bang, qui sentait bon la frilosité.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 11