Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-Monaco (1-1)

Monaco s'embourbe à Amiens

Bousculée par des Amiénois enthousiastes, l'AS Monaco repart du Stade de la Licorne avec un match nul qui fera peut-être les affaires de Lyon et du PSG. Dans le jeu, les hommes de Leonardo Jardim n'ont pas rassuré avant d'affronter Leipzig en Ligue des champions.

Modififié

Amiens 1-0 Monaco

Buts : Gakpé (31e) pour Amiens // Jovetić (67e) pour Monaco

Monaco s'apprête à vivre une semaine cruciale. La réception de Leipzig en Ligue des champions pour préserver ses maigres espoirs de qualification, voire une perspective plus « réaliste » de repêchage en Ligue Europa. Ensuite, ce sera la venue du PSG, pour maintenir autant qu'il peut l'être un semblant de suspense en Ligue 1. Ce n'est pas au Stade de la Licorne que la bande à Leonardo Jardim se sera rassurée. Bousculée, menée, l'ASM a égalisé sur un exploit personnel et n'a jamais vraiment maîtrisé un adversaire censé être sans commune mesure avec ce qui l'attend pendant les dix prochains jours. Elle est tellement loin, la magie de la saison 2016-2017.

L'inspiration de Kakuta


Quoi de mieux qu'un ancien de la maison pour vous punir ? Les saisons s'enchaînent, et le phénomène se confirme à chaque fois. Au Stade de la Licorne, c'est Serge Gakpé, formé à Monaco, qui punit Danijel Subašić à la demi-heure de jeu. À l'origine de l'action, une superbe passe décisive de Gaël Kakuta, puis la résistance de l'international togolais au retour d'Andrea Raggi, avant d'ajuster le portier croate. Une séquence à l'image des difficultés de l'ASM pendant toute la première période, contre des Amiénois agressifs et sans complexes. Konaté (13e) et Avelar (33e) sont proches d'accentuer la souffrance monégasque. Du côté des champions de France en titre, les réactions viennent essentiellement de Radamel Falcao, proche de trouver le cadre au quart d'heure de jeu, avant que ce ne soit Gurtner qui repousse sa frappe en angle fermé (28e). Peu inspirés et bousculés, les hommes de Jardim rentrent au vestiaire la tête basse.

L'exploit de Fabinho


Les dix premières minutes après la reprise ne sont pas mieux pour l'ASM, proche de se faire punir par Konaté, d'abord repris en catastrophe par Jemerson (48e), pas assez précis de la tête dans la minute suivante (49e), puis pas assez puissant sur une frappe cadrée que Subašić bloque (54e). Heureusement pour Monaco, Fabinho décide de jouer les héros peu après l'heure de jeu en partant balle au pied dans la surface amiénoise, avant de centrer en retrait pour Stevan Jovetić, fraîchement entré (67e). Le Monténégrin valide l'offrande et valide une belle période monégasque, qui a vu Falcao – parade de Gurtner (54e) -, puis Carrillo – tête de peu à côté (56e) – manquer de peu l'égalisation.

Alors, forcément, on se dit à ce moment que Monaco va faire respecter la logique. Mais Falcao and co ont beau pousser, les hommes de Christophe Pelissier plient, mais ne cèdent pas. Voire s'offrent quelques situations par le remuant Konaté ou le brillant Kakuta, proche d'accrocher le cadre en toute fin de match (89e). Au vu de la physionomie du match, Monaco repart du Stade de la Licorne sans avoir le droit de se plaindre. Mais tant le contenu que l'aspect mathématique devraient donner des maux de tête à l'entraîneur monégasque, qui peut désormais sentir dans son dos la menace lyonnaise.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2