1. //
  2. // 15e journée
  3. // Clermont Foot/AS Monaco (0-1)

Monaco reprend sa couronne

D'abord très mauvais, Ibrahima Touré a attendu l'heure de jeu pour libérer Monaco du traquenard clermontois (0-1). Un superbe enchaînement qui renvoie le club de la Principauté au sommet de la Ligue 2.

Modififié
0 4
Clermont Foot - AS Monaco : 0-1
But : Touré (65e) pour l'ASM.

Ultra-favori pour le titre, Monaco - le « PSG de la Ligue 2 » osent même certains – ne dégoulinait pas franchement de sérénité avant cette quinzième journée. Troisièmes en championnat, les hommes de Claudio Ranieri ont lutté pour venir à bout du très modeste SC Toulon (DH) en Coupe de France une semaine plus tôt. Ce déplacement à Clermont était donc l'occase de se rassurer et surtout de reprendre cette première place chipée par Nantes samedi. C'est chose faite grâce à son buteur Ibrahima Touré. D'abord très moyen voire vraiment mauvais, l'attaquant sénégalais du Rocher a su se réveiller au bon moment, et de la plus belle des manières. Un enchaînement contrôle « porte-manteau » - volée du même pied de toute beauté qui propulse Monaco tout en haut du rocher de la Ligue 2.

Kagelmacher humilié à la clermontoise

« L'objectif est de garder la 1re place. Plutôt que de courir après, on veut que les autres nous courent après » . Après les paroles, Tristan Dingomé passe aux actes. À la suite d'un superbe une-deux avec Ibrahima Touré, le milieu de terrain monégasque se présente dès les premières minutes de jeu dans la surface clermontoise mais rate sa frappe qui s'envole dans le ciel du Puy-de-Dôme. Une première alerte dès l'entame donc, puis une autre vingt minutes plus tard. Seul au six mètres, Nabil Dirar a l'ouverture du score au bout du pied mais lui aussi choisit de se rater. Les hommes de Claudio Ranieri ont le ballon mais pas la réussite.

Côté clermontois, on se contente de jouer le contre et on le fait plutôt bien. Chacun leur tour, Charley Fomen et Mana Dembélé humilient le pauvre Gary Kagelmacher à coups de petits et grands ponts, sombréros et déviations en une touche. De quoi enflammer les téméraires venus se risquer à la fraîcheur du stade Gabriel Montpied un lundi soir de novembre. Au four et au moulin, Dembélé fait mal aux joueurs du Rocher tandis que de l'autre côté, Ibrahima Touré – le « Ibrahimović de la Ligue 2 » , oui ça aussi ils ont osé – ne semble pas vraiment concerné par l'enjeu.

Ibrahima Touré vous salue bien

Visiblement pas satisfait par le rendement des siens, Mister Ranieri prend les choses en main à la pause. Exit Jakob Poulsen qui laisse sa place au feu follet belge Yannick Ferreira Carrasco. Mais le changement espéré ne se fait pas vraiment ressentir. Au contraire, c'est même Clermont qui manque de peu l'ouverture du score après un cafouillage dans la surface de Subašić. Toujours emmenés par un Mana Dembélé en feu, les hommes de Régis Brouard contrôlent de plus en plus la partie. 65e minute. C'est le moment choisi par Ibrahima Touré pour sortir de son état végétatif. Sur le même pied, l'attaquant sénégalais contrôle en extension à l'entrée de la surface et envoie une superbe volée au fond des filets clermontois. Un bijou quoi. Pas de démonstration de joie, le globe-trotter monégasque baisse la tête et va se replacer comme si de rien n'était. De l'arrogance diront certains, du génie diront d'autres. En attendant les conclusions du débat, Monaco ouvre le score. Les dernières minutes du match sont clermontoises. Du bras, Raggi enlève le ballon de l'égalisation sur l'ultime occasion des locaux. Tout le monde a vu la main... sauf l'arbitre qui siffle la fin du match.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

footchampagne Niveau : Ligue 2
Le penalty non sifflé est scandaleux. Sinon on aurait pu insister sur Fomen que j'ai trouvé vraiment bon.
Sinon le but de Touré montre la classe du joueur.
ReynaldPedros Niveau : DHR
J'aimerais comprendre comment on peut faire une volée après un contrôle, porte-manteau ou pas.
Monaco finira derrière Nantes, Ranieri n'a pas le quart du talent de Der Zak, et Djordjevic peut habiller et rhabiller Touré en deux coups de reins!

Objectivité? Moi? NON.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Pour Reynald : à 2minutes http://www.dailymotion.com/video/xveh8a … rt?start=1 sinon en fin de vidéo on voit la main du monégasque.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4