En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Monaco (1-2)

Monaco récupère son fauteuil

L'AS Monaco a tout bon : elle s'est logiquement imposée à Lyon ce dimanche soir, récupère sa première place et remet la pression sur le PSG, qu'elle affrontera mercredi en demi-finale de Coupe de France.

Modififié

Olympique lyonnais 1-2 AS Monaco

Buts : Tousart (51e) // Falcao (36e) et Mbappé (44e)

Un Jack Russell tout teigneux. Chaque week-end, ce sale cabot attend, terré derrière la grande porte du jardin que le facteur passe poser son colis. Et à chaque fois, le chien se jette à corps perdu sur la jambe du pauvre homme pour lui mordre la jambe. Il ne la lâche pas. Sans aucun prétexte, et peu importe combien l'employé de La Poste se débat pour s'en défaire. Les petits crocs et les petites griffes sont formidablement incrustés dans la chair du malheureux. Et cette semaine encore, le facteur du championnat de France n'a pas pu se débarrasser du Jack Russell avant qu'il n'obtienne ce qu'il veut : la victoire. Plus que cinq semaines. Le déterminé chien monégasque n'a plus qu'à caler cinq fois ses crocs dans le mollet du facteur avant de décrocher la Ligue 1.

Le monstre à deux têtes


Dès le début du match, l'AS Monaco prend le contrôle du ballon et se place très haut sur le terrain, prête à asphyxier son adversaire. Rapidement, les Monégasques se créent quelques opportunités d'ouvrir le score, grâce à leur terrible doublette Falcao-Mbappé. Sur un centre venu de la droite, Falcao ne parvient à cadrer sa tête. Quelques minutes plus tard, c'est Kyky qui est lancé sur le côté gauche et qui croise sa frappe. Mais Anthony Lopes repousse des deux poings. Après s'être bien échauffés, les deux attaquants de l'ASM peuvent enfin régler la mire. Sur un corner bien botté par Thomas Lemar, Kamil Glik remporte son duel de la tête à l'arrache et permet à Falcao de la pousser au fond des filets. Dix minutes plus tard, c'est le gamin de 18 ans qui s'envole côté droit, dépose son adversaire direct, et ajuste Anthony Lopes. Entre-temps, Bernardo Silva a eu le temps d'être à deux doigts d'inscrire un but incroyable, mais a vu sa frappe s'échouer sur l'équerre. En face, les Lyonnais, usés par leur match contre Beşiktaş, ne parviennent absolument pas à combiner. Dominés physiquement dans chacun des duels, les hommes de Bruno Génésio se contentent d'attendre très bas, mais ne parviennent même pas à jouer les contres. En quarante-cinq minutes, il faut une grosse erreur de relance pour que Memphis Depay ait une occasion de marquer. Mais le Néerlandais bute lamentablement sur Danijel Subašić.

Le dos rond


Au retour des vestiaires, les Lyonnais reviennent avec d'autres intentions et bousculent nettement plus les Monégasques en dix minutes que durant toute la première période. Positionnés un, voire deux crans plus haut sur le terrain, les Lyonnais ont compris qu'ils n'étaient pas faits pour subir, mais pour jouer et mettre la pression. C'est ainsi que dès la 51e minute, l'OL réduit le score par l'intermédiaire de Lucas Tousart, qui monte plus haut que tout le monde pour claquer sa tête sur corner. Étonnamment, les défenseurs monégasques font preuve d'une certaine fébrilité, comme souvent juste après la pause. Mais heureusement pour eux, les hommes de Leonardo Jardim parviennent à faire le dos rond, à l'image de Tiémoué Bakayoko, impérial de puissance dans l'entrejeu. Petit à petit, les Monégasques reprennent le contrôle du jeu et se montrent à nouveau dangereux. Mais Falcao ne parvient pas à reprendre le centre parfait à ras de terre de Kylian Mbappé. Deux équipes qui terminent le match en affichant un niveau similaire et en se répondant coup pour coup. Dans les dix dernières minutes, Lucas Tousart répond de la tête à un bon coup de casque de Valère Germain, fraîchement entré en jeu. Après quelques dernières frayeurs, Monaco finit par obtenir la victoire si importante. L'ASM repasse devant le PSG au classement à la différence de buts, en attendant de jouer son match en retard.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 17
    il y a 6 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 28 il y a 8 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 77
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40 dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166
    À lire ensuite
    Les notes du Barça