1. //
  2. //
  3. // Monaco-Bastia (2-0)

Monaco rectifie le tir

Après avoir chuté à Angers, l'ASM s'est bien reprise face à des Corses trop fragiles. Pourtant, Bastia avait défait Lyon quelques jours auparavant, mais son niveau de jeu de ce soir confirme bien la thèse du hold-up. Pendant ce temps, Monaco ne fait toujours pas de bruit, Monaco est toujours deuxième et Monaco compte provisoirement cinq longueurs d'avance sur le troisième.

Modififié
0 4

AS Monaco 2-0 SC Bastia

Buts : Modesto CSC (35e) et Bernardo Silva (73e)

Bastia n'aura quasiment pas existé. Étouffés par des Monégasques très actifs, les Corses ont manqué de tout. D'abord de joueurs, car le Sporting a dû faire sans Cahuzac au milieu et sans son meilleur buteur, Floyd Ayité. Puis de tactique. Constamment malmenés sur le côté gauche, les Bastiais n'ont pas réussi à serrer la vis pour éviter le danger. Enfin, la technique a également fait défaut aux hommes de François Ciccolini. Trop de passes ratées ou pas dans le bon timing, et une défense qui n'a pu ressortir qu'avec de longs ballons. En bref, Bastia a été en dessous, ou Monaco a été au-dessus. De leur côté, les coéquipiers de João Moutinho n'ont jamais été en danger dans cette partie. Le trio formé avec ce dernier, Coentrão et Bernardo Silva a fait mal, très mal, et Subašić n'a rien eu à faire de la soirée, à part compter le nombre de spectateurs. Autant dire que c'était vite fait et que le gardien monégasque a pu contempler ses coéquipiers en train de gérer le match, et mettre provisoirement cinq points dans les dents du SCO d'Angers.

Português Connection


L'ASM met la pression d'entrée et s'installe dans le camp des Bastiais. Mais entre dominer et jouer, il y a un monde. Au quart d'heure de jeu, une seule frappe à mettre au compteur du Sporting, elle vient de Kamano, mais est loin d'être des plus dangereuses. De leur côté, les Monégasques ne sont pas non plus au taquet. Raggi fait des louches, mais Bernardo Silva rate ses contrôles, et du coup, les actions ont énormément de mal à aboutir. Encore une fois, il faut un super ballon aérien de Moutinho qui voit Vágner Love, esseulé dans la surface, mais l'attaquant brésilien encore en rodage manque sa tête.

Monaco hausse le ton, et, à chaque fois, les Corses se dégagent tant bien que mal. Bernardo Silva se met à jouer et se crée la première grosse occasion. Peybernes s'emmêle les pinceaux aux vingt-cinq mètres, le Portugais en profite pour récupérer, éliminer et frapper, mais Leca a la main ferme et repousse. Monaco dédouble bien, notamment sur le côté gauche, mais le salut arrive sur coup de pied arrêté et aussi du destin. Un corner bien tiré par Moutinho, Raggi effleure, et ça arrive sur Modesto au deuxième, qui, malgré lui, pousse dans ses buts. Cruel pour les Bastiais, mais logique ouverture du score pour l'ASM qui continue son siège dans le camp adverse, même si le score n'évoluera pas jusqu'à la pause.

Basta Bastia


Après avoir été quasiment absents pendant le premier acte, les Corses reprennent du poil de la bête au retour des vestiaires. Les premières minutes sont bleues, mais la première grosse occasion de cette deuxième période est monégasque. Après une énième combinaison côté gauche, Coentrão centre à ras de terre pour Vágner Love, seul au premier poteau. Le nouveau venu reprend comme il peut, mais Leca est est sur trajectoire et sort sa frappe. Dirar a, lui, presque la même opportunité quelques instants plus tard, mais dévisse complètement sa tentative. Après ces quelques minutes de folie, Bastia est de nouveau sous l'eau, surtout à gauche. Monaco a compris, mais n'insiste pas tellement, préférant faire tourner plus tranquillement.

Finalement, après quelques minutes creuses, l'ASM tue le match à vingt minutes de la fin. Côté droit cette fois, Dirar déborde et centre pour Bernardo Silva. Le tir du farfadet portugais est dévié, mais cela suffit quand même pour tromper Leca. Le break est fait, et les hommes du Rocher vont pouvoir gérer au calme. Quelques mouvements collectifs sans grand danger, quelques frappes lointaines pour Monaco, mais toujours pas de vraie offensive bastiaise. Le score n'évoluera plus, et Bastia repart une fois de plus bredouille de Louis-II.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Benjamin Asseraf
  • Modifié

    Dans cet article

    Ca fait plaisir de retrouver un Bernardo à ce niveau, il revient bien depuis quelques matchs mais il commençait à m'inquiéter.
    Sinon Vagner Love plutôt encourageant, techniquement bien au dessus des 2 autres, à voir !
    Ouais Vagner Love est pas mal, très bon sens du placement. Le coté gauche Bernardo-Contreao point fort de cette équipe.
    Quand à Bastia offensivement y a presque rien, quelques rushs avec Kamano, le pied gauche de Danic sinon nada.
    Lev Goldstein Niveau : Loisir
    Super si Bernardo Silva revient à son niveau de l'année dernière.
    Andrea Raggi quelle gueule quand même!
    Quelques renforts en défense et Monaco sera parée pour faire une campagne correcte en C1 (meilleure que celle de l'Ol cette année en tous cas)

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    0 4