Monaco/OM, le duel roi des 90's

Dimanche, Louis-II accueille la rencontre entre Monaco et Marseille, un choc qui sent bon les années 90, quand les deux écuries du Sud de la France se contestaient la suprématie en France et brillaient à l'échelle européenne. Instant nostalgie…

Pour ceux qui ont eu le bonheur de connaître le tournant des années 90, quand la Ligue 1 s'appelait encore la Première Division et que les clubs français pouvaient rêver d'un titre européen, le choc de dimanche entre Monaco et Marseille devrait évoquer de bons souvenirs. « Il n'y a qu'à voir le classement des deux équipes sur les saisons concernées. On peut même ajouter la finale de Coupe de France 1992 qui ne s'est pas tenue à cause du drame de Furiani » , se souvient Jean-Luc Ettori, dernier rempart monégasque de 1975 à 1994. « On finissait deuxièmes, eux premiers, c'était du très haut niveau, on se rendait coup pour coup, rappelle l'actuel délégué au président à Tours. Il y a eu plusieurs gros matchs entre nous, et vu que l'arrêt Bosman n'était pas encore entré en vigueur, c'était du lourd sur le terrain. Rien qu'à Marseille, Völler, et l'autre Croate-là, putain je ne me souviens jamais de son nom (ndlr : Alen Bokšić)... »

« On savait qu'il fallait les battre pour être champions »


Pour rien au monde, l'ancien gardien de l'équipe de France n'aurait passé son tour, car « c'était des matchs agréables, indécis, où il ne fallait jamais se relâcher, car tout pouvait arriver » , sans aucun doute « le type de matchs qu'un joueur aimerait disputer tous les week-ends  » . Milieu de terrain à l'ASM de 1990 à 1992, Gérald Passi se souvient « d'un duel à distance » , car à cette époque « on savait que le titre se jouait à chaque fois entre nous deux. On savait qu'il fallait les battre pour être champions.  » Sauf qu'en championnat, ce ne sera jamais le cas pour les Monégasques, qui se rattrapent avec les places d'honneur, une Coupe de France en 1991 et quelques épopées européennes. De l'autre côté du miroir, Manu Amoros a, lui, les souvenirs victorieux : « C'étaient les matchs au sommet aussi parce que c'était une sorte de derby. C'était la lutte pour la suprématie régionale. Mais à l'époque, on était quasiment imbattables, et cela faisait râler les uns et les autres. »

Marseille dans le rôle du vainqueur, Monaco dans celui du beautiful loser… Sauf un soir de finale de Coupe de France, le 8 juin 1991 au Parc des Princes. Devant plus de 44 000 spectateurs, Gérald Passi envoie une mine dans la lucarne au bout du bout des arrêts de jeu, pulvérise l'araignée qui y résidait et sonne le glas des ambitions marseillaises, puisque l'arbitre siffle dans la foulée. Passi : « C'était une finale de Coupe de France, et comme nous l'avait dit Franck Sauzée, "une finale ne se joue pas, elle se gagne", ce que j'ai compris quand on a perdu en finale de Coupe d'Europe l'année suivante. C'était une énorme joie de remporter ce titre. » Manu Amoros se souvient d'une équipe marseillaise en berne : « On venait de perdre la finale de la Coupe des champions au penalty contre l'Étoile rouge de Belgrade. Se replonger dans la finale de la Coupe de France, même si cela reste un trophée important, cela a été dur. On voulait la gagner, mais se remotiver quelques jours après avoir perdu la Coupe d'Europe, pour nous, cela a été compliqué. Dans le match, on n'a pas fait le nécessaire, et Monaco a profité du moindre espace et de notre manque de concentration en fin de match. C'est surtout nous qui avons mal préparé ce match-là. » Le mal-être marseillais après l'échec de Bari, Ettori admet être content d'en avoir profité, et savoure que les Marseillais soient « tombés sur un os  » . Mais pour le buteur décisif, l'important reste qu'avec « les efforts fournis pour remporter un titre, c'était mérité pour Monaco » .

Ne pas jouer à armes égales


Si cette petite revanche monégasque fait tant de bien aux vainqueurs d'un soir, c'est parce que sur la durée, ils ont le sentiment de s'être fait entuber. Jean-Luc Ettori : « Tapie a apporté un petit plus à l'OM grâce à son management, et je dis cela avec beaucoup d'ironie.  » Le sentiment de ne pas avoir joué à armes égales, Gérald Passi ne s'en cache pas une seconde : « Selon vous, c'est quoi le petit plus de Marseille à l'époque ? On ne jouait pas avec les mêmes règles que les autres et on ne peut pas l'oublier. » Et pourtant, l'ancien milieu international estime « que les Marseillais avaient suffisamment de qualités pour essayer de jouer sans tricher  » grâce à « des individualités certainement un peu au-dessus des nôtres » . Cette supériorité technique, Manu Amoros préfère si tenir en disant que Marseille, c'était «  une équipe avec de grands joueurs, une force collective et individuelle » . Pour le latéral, le 12e homme a également eu son rôle à jouer : « Le soutien populaire, le fait de faire le plein au Vélodrome. Même à Monaco, on avait un soutien plus prononcé que celui de l'ASM, car nos supporters se déplaçaient en masse et aimaient venir à Louis-II.  » En raison de ce déficit de popularité, « Wenger avait coutume de dire qu'il fallait 5 ou 6 points de plus que l'adversaire pour être champion » , précise Passi.

Mais pour les Monégasques, pas question de retirer le moindre mérite aux Phocéens, car « Marseille, c'était une grosse équipe, du talent, mais aussi de la solidité, cela jouait dur, il n'y avait pas de failles. L'équipe avec Deschamps, Mozer ou Di Meco, ils étaient super durs à jouer  » , rappelle Ettori. Gérald Passi se souvient d'oppositions interdites aux âmes sensibles : « Aller se frotter à la charnière Boli-Mozer, c'était réservé à des hommes qui en avaient. Quand vous affrontez une défense Amoros, Di Meco, Mozer et Boli, fallait y aller au courage, surtout qu'on était physiquement moins protégés qu'aujourd'hui et que les Marseillais faisaient un peu comme ils le voulaient. Mais cela donnait lieu à de grosses rigolades avec Basile Boli, on lui avait dit que sa charnière était un rasoir à deux lames : si ce n'est pas lui qui chopait l'attaquant, c'était Mozer. »

Waddle, le magicien


Aujourd'hui, la rivalité OM-Monaco a perdu en intensité avec le retrait sportif relatif des deux clubs, mais Passi se souvient du plus beau joueur de l'époque, Chris Waddle. « C'était une sorte de magicien. Il te montrait le ballon, tu pensais que tu l'avais, mais en fait, tu l'avais jamais… Il le faisait sans chambrer, c'était dans l'esprit du jeu.  » La grande rivalité a définitivement pris fin en 1993 selon Ettori, « avec l'arrivée du PSG, puis l'affaire VA-OM qui a miné les Marseillais » . En 2014, le club qui truste les titres, Paris, n'a pas le privilège d'avoir un rival de première qualité pour le booster, mais pour Manu Amoros, il n'en a peut-être pas besoin, car le club de la capitale « est dans une autre catégorie grâce à sa puissance financière. À notre époque, à l'OM, on avait beaucoup moins de joueurs étrangers, on était surtout une équipe d'internationaux français qui voulaient aller de l'avant.  » Et vu que l'AS Monaco poussait dans son dos...

Par Nicola Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Et comment je m'en souviens de cette finale de Coupe de France 1991...

OM-ASM a bercé toute ma jeunesse (avec au milieu Italia 90), on était les Poulidor à l'époque, je regrette encore cette Coupe des Coupes perdue en 1992. Une époque où les clubs français ne jouaient pas la figuration en Europe...
Clairement les années 90 sont ce qu'il y a eu de mieux dans notre championnat. Numéro 2 à l'indice UEFA derrière la Série A.

1990 : marseille 1/2 finaliste en coupes des champions
1991 : marseille finaliste en C1
1992 : monaco finaliste en coupe des coupes
1993 : marseille vainqueur, paris et auxerre 1/2 finalistes en C3
1994 : monaco 1/2 finaliste de C1 et paris de C2
1995 : paris 1/2 finaliste de C1
1996 : paris vainqueur de la C2, bordeaux finaliste en C3 et nantes 1/2 finale C1
1997 : paris finaliste de C2
1998 : monaco 1/2 finaliste de C1
1999 : marseille finaliste de C3

10 années consécutives de putain de haut niveau !

Depuis faut se contenter des 1/8 ou des 1/4 de l'OL et maintenant de Paris. Avec une éclaircie dans la grisaille : la campagne fabuleuse de l'ASM 2003/04. Inoubliable.

OM/ASM est effectivement un grand classique du championnat, un match à part, le Louis II toujours plus rempli de marseillais que de monégasques, la rivalité des années 90, les nombreux joueurs passés par les deux clubs, etc...

L'om était le meilleur à l'époque mais voilà comme disent les monégasques, il a fallu qu'il y ait Tapie et qu'ils gâche tout et empêche d'avoir une rivalité sportive saine. Monaco a en commun avec le PSG de s'être fait floué d'au moins un titre par l'om.
ramirez le roi des merguez Niveau : District
Il n'y avait qu'un représentant par pays en C1 et en C2. Cela aidait.
Pour la rivalité avec Marseille, les monégasques n'évoquent pas le dopage??? pourtant.....
Mozer/Boli putain y zétaient méchants et durs et gaillards, des bouchers....
@midgar : je te suis sur ton analyse, mais quand tu cites: "monaco a en commun avec Paris de s'être fait flouer d'au moins un titre par l'om"...je me permets de te rappeler le fameux psg-bordeaux de 99 (il me semble)
Hier à 12:17 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 Hier à 21:28 Option d'achat levée pour Cuadrado 8 Hier à 09:32 Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier !
Hier à 21:04 Ils ont quitté le football en 2017 Hier à 16:50 Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 Hier à 16:32 Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:35 Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 30 Hier à 10:52 Aubameyang aurait choisi Paris 82
samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 32 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 18 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 45 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 39 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 6 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9 jeudi 4 mai Gagnez un pack "All Inclusive" pour la finale #UCL jeudi 4 mai L'arbitrage vidéo au Portugal la saison prochaine 3 jeudi 4 mai Un joueur arrêté pendant un match au Brésil 2 jeudi 4 mai Chine : un club suspendu pour une banderole anti-Hong Kong 14 jeudi 4 mai Retour de la Coupe intercontinentale en 2018 ? 10 jeudi 4 mai Le duo Guy-Le Guen pour la finale de C1 51 jeudi 4 mai Dernier jour : 5€ offerts sans dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits jeudi 4 mai Lacazette privilégie l'Atlético 39 jeudi 4 mai Exclu : 125€ offerts au lieu de 100€ chez France-Pari ! mercredi 3 mai Higuaín double la mise 1 mercredi 3 mai Higuaín ouvre le score mercredi 3 mai Traoré casse l'espoir lyonnais mercredi 3 mai Valbuena redonne de l'espoir mercredi 3 mai Younes plombe l'OL mercredi 3 mai Dolberg double la mise 1 mercredi 3 mai Bertrand Traoré ouvre le score mercredi 3 mai David Villa prolonge d'un an à New York 5 mercredi 3 mai Chelsea : Van Dijk in, Zouma out ? 27 mercredi 3 mai Bagarre générale lors de la finale de Coupe de Russie 11 mercredi 3 mai Moussa Dembélé a une touche à la Juve 18 mercredi 3 mai Pronostic Monaco Juventus : jusqu'à 550€ à gagner sur l'affiche de C1 !