1. //
  2. //
  3. // Monaco-Toulouse (4-0)

Monaco net et sans bavures

L'ASM de Jardim a encore récupéré sa deuxième place et cette fois, avec trois points d'avance sur son premier poursuivant. Face à des Toulousains trop peu inspirés devant, Monaco en a profité pour en planter trois avant de gérer tranquillement son avance. Un dernier pion pour la route, le tout sans en prendre. C'était propre.

Modififié
854 10

AS Monaco 4-0 Toulouse FC

Buts : Bernardo Silva (28e), Coentrão (36e), Carrillo (70e) et Costa (90e+3)

En Ligue 1, Monaco n'avait plus gagné à domicile depuis un mois et demi. En battant Toulouse cette après-midi, les hommes de Jardim ont conjuré le sort, repris la deuxième place et se sont même offert trois points d'avance sur le troisième. Le tout, dans une journée bien ensoleillée à Louis-II. L'ASM a maîtrisé son match en long, en large et en travers. Le penalty raté de Ben Yedder avant la pause n'est qu'un détail dans cette partie où l'attaque toulousaine n'a quasiment pas été inspirée. Braithwaite très peu en vue, Ben Yedder limite absent, aujourd'hui, ça n'a pas marché. Monaco et ses hommes de l'ombre ne font toujours pas de bruit, mais sont bel et bien là, leaders de la Ligue 1 sans le PSG. Car si le championnat de France n'a de place que pour les stars parisiennes, Lemar, Silva, Fabinho et Moutinho n'ont pas grand-chose à envier au regard de leur talent. Sans oublier les vieilles gloires expérimentées qui encadrent le tout. Il ne manquait qu'un stade plein pour que la note soit à la perfection, mais ça, c'est pas pour tout de suite.

Le break avant la pause

L'ASM s'installe tranquillement dans la rencontre. Peut-être un peu trop, car si les Toulousains ne sont que la seizième équipe à l’extérieur, ils jouent sans complexe. D'ailleurs, le premier frisson est pour les visiteurs. Somalia centre pour Moubandje qui reprend au deuxième, mais sa reprise piquée tape le dessus de la barre de Subašić, qui n'avait rien compris. Monaco répond, mais ça compte pour du beurre. Super travail de Coentrão côté gauche qui centre fort au point de penalty, Lacina Traoré reprend victorieusement, mais l'attaquant est signalé hors jeu. Bernardo Silva y va de son petit numéro. Un dribble, une feinte de corps, mais le tir du jeune international portugais est trop écrasé pour inquiéter Lafont. Pendant les minutes qui suivent, le jeu va être haché par plusieurs fautes successives. Monaco a la maîtrise, mais au milieu de terrain, c'est maladroit des deux côtés, et l'arbitre de la rencontre préfère siffler, plutôt que de laisser l'avantage. Après un moment creux, l'ASM va concrétiser sa domination et mettre le feu en deux minutes. Servi par Coentrão, Lacina Traoré, visiblement hors-jeu au départ, s'en va s'excentrer dans la surface. Le géant ivoirien réalise un bon travail en éliminant deux poursuivants sur le côté gauche et sert Bernardo Silva, au point de penalty, qui n'a plus qu'à pousser au fond. Monaco mène au score à la demi-heure de jeu, logique. Dans la foulée, Traoré sort sur blessure et Carrillo, son remplaçant, ne met que quelques minutes à se montrer. Fabinho déborde bien côté droit, Carrillo se jette pour reprendre de la tête, mais son tir finit sur la barre. Heureusement, Coentrão a bien suivi et double la mise de la tête. Un vrai coup sur la tête pour le Téfécé, d'autant plus que quelques secondes après le deuxième but, Ben Yedder a l'occasion de réduire le score sur penalty, mais Subašić s'envoie et sort le tir de l'attaquant toulousain. Monaco n'aura plus qu'à gérer.

Sans faille

Et c'est ce que le club du Rocher va faire. Laisser venir les Toulousains pour mieux les surprendre en contre. Même si devant, Carrillo a du mal à accélérer. Du coup, la rencontre baisse en régime. L'intensité du premier acte a laissé place à des vagues offensives peu rythmées, même si côté Téfécé, Braithwaite et Ben Yedder se montrent un peu plus motivés qu'en début de partie. En revanche, pour Lemar, Moutinho et Silva au milieu de terrain, ça fonctionne parfaitement et l'inspiration des deux derniers va définitivement tuer Toulouse. Sur un coup franc bien placé, Moutinho préfère décaler Silva qui centre à ras de terre pour Carrillo, second poteau. Après avoir frappé la barre en première période, l'attaquant argentin pousse au fond. À vingt minutes de la fin, la sanction tombe pour Toulouse. Lemar peut sortir tranquille, même si Braithwaite est tout proche de sauver l'honneur, mais Subašić, encore là, sort sa frappe après une belle déviation de la tête de Ben Yedder. Il ne pouvait rien arriver au gardien monégasque cette après-midi. Et ça, il l'a compris quand, dans les dernières minutes, le coup franc de Regattin a terminé sur la barre. Il n'y a pas de souci pour Subašić, ni pour Monaco qui, dans les arrêts de jeu, va inscrire un quatrième but par Hélder Costa, et va disposer tranquillement de la seizième équipe de Ligue 1 à l'extérieur.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Benjamin Asseraf
  • Modifié

    Dans cet article

    On est en train de voir la même saison que l'année dernière pour Monaco. Un début très difficile mais l'équipe s'accroche pour pas être complètement distancé, et au final l'équipe prend ses marques à partir de janvier-février avec la patte Jardim et commence à enchaîner.
    A mon avis ils vont choper la 2e place assez facilement, ils offrent plus de garanties que toutes les autres équipes.
    Bon petit match. ^^

    Que l'on continue comme ça et cette deuxième place nous tend les bras.
    volontaire 82 Niveau : CFA2
    Note : 1
    2 premiers buts non valables,un péno loupé, deux barres, un état d'esprit minable en 2ème mi temps.. Heureusement qu'on est pas obligé de jouer Paris une 3ème fois en deux semaines d'ici peu. Oh wait..
    CanariCarioca Niveau : District
    Monaco qui prend son rythme de croisière et qui semble sacrément bien lancé pour garder cette deuxième place!

    Sacré travail de Jardim donc, car avec tous ces changements en début de saison c'était pas gagné...
    Pas gagné? Personnellement depuis le debut et mes posts sont la pour le prouver j'ai toujours su au dela d'etre supporter que Monaco n'aurait aucun probleme pour se qualifier en C1! Entre Marseille qui repartait de 0, Lyon qui etait en surregime l'an dernier et allait evidemment se planter tout en gaspillant de l'energie et de la confiance en C1, la concurrence etait plus que faible cette saison et c'etait pas Angers et Caen qui allaient la cadence
    Sorry pas fini! Finalement malgre les changements dans l'effectif, Monaco etait l'equipe la plus "sure" puisque Jardim avait deja eu a gerer la meme situation la saison derniere! La preuve il nous refait la meme saison! Sans vouloir m'avancer j'espere que cette fois le mercato sera mieux gere histoire qu'on puisse vraiment jouer l'Europe meme on s'apercoit que c'est largement suffisant en bundesliguain!
    Test

    Bordel le site web bug et l'appli bug si on veut commenter...
    celà fait un moment qu'il bug
    Frenchies Niveau : CFA
    Moi ca me fait un peu ch!er pour mon collègue (fils ainé des AkpaAkpro) avec qui j'étais en cinquième ...

    mais le tfc qui va descendre, restera très dans mon esprit fortement lié à son frère (comme la photo ici) ... que j'ai jamais trouvé vraiment talentueux, juste hyper physique, le cliché L1 par excellence.
    Bizarrement quand t'hésites pas à aligner plusieurs joueurs de ballon en la personne de Moutinho, Silva et Lemar, bah de suite c'est plaisant à voir. Bon matche dans l'ensemble, et comme j'ai lu plus haut, il semblerait qu'on assiste à un remake de la saison dernière pour Monaco

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    854 10