1. //
  2. // Barrages retours
  3. // Monaco/Valence (2-1)

Monaco : la forteresse s'est écroulée

La saison dernière, l'ASM avait pu se reposer sur une défense en béton pour réaliser l'exploit d'atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions. Pile ce qui lui a manqué cette année pour retrouver la compétition reine.

Modififié
600 35
Mardi soir, dans son antre de Louis-II, Monaco devait marquer deux buts sans en encaisser un seul pour espérer se qualifier pour la Ligue des champions. Problème, les Monégasques en ont encaissé un. Au bout de quatre minutes. Et si le geste de Negredo est de toute beauté, ce but repose avant tout sur l'erreur hallucinante de Fabinho : une passe en retrait toute pétée que n'a eu qu'à intercepter l'attaquant valencien avant de conclure avec toute sa classe. Une bourde, quoi. Et une bourde qui coûte cher, puisque derrière, les joueurs de Jardim sont bien parvenus à inscrire les deux buts nécessaires, mais devenus insuffisants après l'erreur du Brésilien. Si l'on rajoute à cela les errements défensifs du match aller qui ont amené les trois buts espagnols à Mestalla, les Monégasques se sont presque condamnés tout seuls. Comme des grands. Car, bien entendu, de telles erreurs ne pardonnent pas à ce niveau. C'est compréhensible. Ce qui l'est moins, en revanche, ce que leur force d'hier soit devenue leur faiblesse d'aujourd'hui. Douce ironie.

Le Rocher imprenable


Dauphin du PSG à l'issue de l'exercice 2013-2014, l'AS Monaco retrouve la Ligue des champions l'année suivante, neuf ans après sa finale disputée contre le FC Porto. Et pour leur retour sur la scène européenne, les Monégasques héritent d'un groupe plutôt à leur portée, constitué du Zénith, de Leverkusen et de Benfica. Sauf qu'avec les départ de James et Falcao et surtout une absence de presque une décennie de toutes compétitions européennes, personne ne donne vraiment cher de la peau des hommes du Rocher. Pourtant, au soir du dernier match de poule, en décembre dernier, c'est bien l'ASM qui trône en tête de son groupe. La clef de sa réussite ? Sa défense, assurément.

En six matchs, les joueurs de la Principauté n'ont encaissé qu'un seul but. Une incroyable solidité. Intraitable dans le secteur défensif, l'AS Monaco composte donc son billet pour les huitièmes de finale. Là, face à Arsenal, la bande de Jardim réalise l'exploit de s'imposer à l'Emirates (1-3), avant de tenir le coup au retour malgré une défaite, 2-0, et une bourde de Kurzawa. La seule erreur de la forteresse monégasque. Sans conséquence. Au tour suivant, face à la Juve, la défense du Rocher se montre à nouveau intraitable, et il faudra un penalty de Vidal pour la voir craquer. Une élimination avec les honneurs face au futur finaliste de la compétition. Et surtout une conclusion : le mur monégasque est bien l'un des plus solides d'Europe.

Un seul être vous manque…


Cette année, la donne n'est pas la même, puisque l'ASM doit en passer par les tours préliminaires. Si le premier face aux Young Boys de Berne n'est qu'une formalité (7-1 sur l'ensemble des deux matchs), le suivant face à Valence aura donc été fatal. Et au vu de cette double confrontation, il ne pouvait en être autrement. Car si le secteur défensif a fait la force de l'AS Monaco la saison dernière, il a causé sa perte cette année. Face à Valence, les Monégasques ont encaissé quatre buts en deux matchs, soit un de moins que l'année dernière en… dix matchs. Une folie. Et comme le secteur offensif n'a jamais été la force de cette équipe, forcément la chute était inéluctable.

Mais comment expliquer une telle défaillance dans un domaine où l'équipe avait une telle maîtrise ? La réponse se trouve peut-être dans un nom : Abdennour. Absent lors des deux matchs face aux Espagnols puisqu'il est en instance de départ pour… Valence, justement, le défenseur tunisien a cruellement manqué à son équipe. Patron de la défense, fer de lance de l'équipe, il était la pierre angulaire de cette solidité. Le chef de la forteresse. Et mardi soir, il était clairement le chaînon manquant. Avec son départ quasiment acté, l'ASM va donc devoir sérieusement s'activer pour lui trouver un remplaçant. Et vite, car les futurs assaillants (le PSG étant le prochain) l'ont bien vu, la forteresse n'a plus rien d'imprenable.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Malgré tout j'ai entendu que cette victoire de Monaco (car Monaco a gagné hier) permettait à la France de repasser devant le Portugal à l'indice UEFA. Ca sera pas un changement majeur car c'est le barrage qui est délicat pour nos clubs français depuis la réforme Platini, mais ça sera toujours un tour en moins à jouer.

Plus qu'a espérer que celui qui finira troisième aura engrangé assez de points cette année pour être protégé
Faut m'expliquer le but de recruter El Sharawy en pret. Le mec peut te momifier une défense et Jardim préfère le laisser dans son sarcophage à chaque match...
joker7523 Niveau : CFA
Malgré tout Monaco a eu le mérite de faire le maximum. Ce qui est vraiment dommage c 'est de s'être tué tout seul avec une erreur de relance en début de match.

En dehors de ça je crois aussi que cette élimination est le symbole d'un projet au final pas très visibles.

Le nombres de joueurs partis et de nouveaux arrivants ont été important quantitativement et qualitativement ( surtout pour ceux qui ne sont plus là) et pour l'unité d'un groupe en terme de cohésion de jeu je ne suis pas persuadé que ce soit une solution payante pour un match comme hier.

Puis l'absence d' Abdennour a forcément eu un impact c'est évident ( d'ailleurs si il se barre à Valence je pense que les monégasques auront le droit ou l'envie de l'insulté ^^).

Là ou Monaco doit faire attention c'est aussi de ne pas tombé dans une mauvaise spirale car une élimination en barrage de C1 ,surtout pour un club qui avait l'ambition de la faire, peut te plomber un peu le moral.

Bref j'était déçu pour vous hier , mais Dimanche on arrive!!!

et pas de quartier ! ^^

PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Jull
Faut m'expliquer le but de recruter El Sharawy en pret. Le mec peut te momifier une défense et Jardim préfère le laisser dans son sarcophage à chaque match...

Ca pue l'embrouille financière sur son transfert cette affaire.
Genre clause de nombre de matchs joués, ou nombre de matchs de Coupe d'Europe, ou buts marqués, qui déclencherait une hausse du prix du transfert.

Ou alors Jardim a juste planté son coaching et parié sur le mauvais cheval en utilisant plutôt Carillo.
Note : 1
Message posté par paul.la.poulpe
Malgré tout j'ai entendu que cette victoire de Monaco (car Monaco a gagné hier) permettait à la France de repasser devant le Portugal à l'indice UEFA. Ca sera pas un changement majeur car c'est le barrage qui est délicat pour nos clubs français depuis la réforme Platini, mais ça sera toujours un tour en moins à jouer.

Plus qu'a espérer que celui qui finira troisième aura engrangé assez de points cette année pour être protégé


Mais comme ensuite on a des clubs qui font match nul face à des équipes moldaves, je sais pas si ça va réellement aider l'indice UEFA français...
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par Pig Benis


Mais comme ensuite on a des clubs qui font match nul face à des équipes moldaves, je sais pas si ça va réellement aider l'indice UEFA français...


C'est clair! Quant tu vois la galère pour les clubs français de jouer contre des équipes du dimanche tu te dis qu'on est pas dans la mouise...

Et en même temps qu'est ce qu'on peut espérer d'un entraineur comme Galtier jamais ambitieux en ligue 1 déjà de base.

Puis le maître Francis Gillot (époque bordelaise) qui disait clairement qu'il en avait rien à carré avec un mépris sidérant de conneries.

Au moins Gourvennec et Guingamp ont eu le mérite ( franchement grand respect à ce club) de nous avoir procuré plaisir, surprises et suspenses.
lexterdudroitdecolleter Niveau : District
on en ferait pas un peu trop avec Abdenour ? Certes c'était le premier à serrer son poing devant les caméras mais bon, le mec a joué un match sur deux en gros la saison passée et son absence n'a pas empêché monaco d'être imprenable.
Message posté par joker7523
Malgré tout Monaco a eu le mérite de faire le maximum. Ce qui est vraiment dommage c 'est de s'être tué tout seul avec une erreur de relance en début de match.

En dehors de ça je crois aussi que cette élimination est le symbole d'un projet au final pas très visibles.

Le nombres de joueurs partis et de nouveaux arrivants ont été important quantitativement et qualitativement ( surtout pour ceux qui ne sont plus là) et pour l'unité d'un groupe en terme de cohésion de jeu je ne suis pas persuadé que ce soit une solution payante pour un match comme hier.

Puis l'absence d' Abdennour a forcément eu un impact c'est évident ( d'ailleurs si il se barre à Valence je pense que les monégasques auront le droit ou l'envie de l'insulté ^^).

Là ou Monaco doit faire attention c'est aussi de ne pas tombé dans une mauvaise spirale car une élimination en barrage de C1 ,surtout pour un club qui avait l'ambition de la faire, peut te plomber un peu le moral.

Bref j'était déçu pour vous hier , mais Dimanche on arrive!!!

et pas de quartier ! ^^



^^
Message posté par joker7523


C'est clair! Quant tu vois la galère pour les clubs français de jouer contre des équipes du dimanche tu te dis qu'on est pas dans la mouise...

Et en même temps qu'est ce qu'on peut espérer d'un entraineur comme Galtier jamais ambitieux en ligue 1 déjà de base.

Puis le maître Francis Gillot (époque bordelaise) qui disait clairement qu'il en avait rien à carré avec un mépris sidérant de conneries.

Au moins Gourvennec et Guingamp ont eu le mérite ( franchement grand respect à ce club) de nous avoir procuré plaisir, surprises et suspenses.


Arrêtez avec cette légende Guingampaise. Déjà ils n'ont pas joué de prélims, ensuite ils n'ont fait aucun exploit par la suite malgré des arbitrages cadeaux.
Message posté par PhoenixLite

Ca pue l'embrouille financière sur son transfert cette affaire.
Genre clause de nombre de matchs joués, ou nombre de matchs de Coupe d'Europe, ou buts marqués, qui déclencherait une hausse du prix du transfert.

Ou alors Jardim a juste planté son coaching et parié sur le mauvais cheval en utilisant plutôt Carillo.


En même temps le choix Carillo se défendait, Valence était très fébrile sur coups de pieds arrêtés (d'ailleurs c'est de là que viennent les deux buts) et sa taille/son jeu de tête pouvaient être un atout intéressant.

Le problème c'est surtout 1) que Kurzawa a dû être remplacé ; 2) que la titularisation de Cavaleiro s'est avérée être un raté.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Cefca


En même temps le choix Carillo se défendait, Valence était très fébrile sur coups de pieds arrêtés (d'ailleurs c'est de là que viennent les deux buts) et sa taille/son jeu de tête pouvaient être un atout intéressant.

Le problème c'est surtout 1) que Kurzawa a dû être remplacé ; 2) que la titularisation de Cavaleiro s'est avérée être un raté.

La rentrée de Carillo est une idée qui se défend, je suis d'accord.

Mais dans ce cas faut que ton équipe soit en mesure de jouer avec ce genre de profil. Il a galéré face à Mustafi sur les premiers ballons mais sur les 10/12 dernières minutes, il a pris TOUS les ballons de la tête, et y a jamais eu un monégasque à moins de 10 mètre capable de disputer le second ballon.

un profil comme El Shaarawy se serait peut-être plus facilement fondu dans le dispositif tactique déjà en place sur le terrain côté ASM.
@ joker7523

Le projet monégasque, contrairement à toi, je trouve que c'est le plus lisible et clair du monde:

Plus values financières réalisées sur des jeunes, pragmatisme économique total au détriment de la continuité sportive. Le tout avec un entraineur à la fois formatuer et "bricoleur" (copyright Ranieri).

Et si ça met en péril les participations à la CL et ses juteuses retombées financières ils s'en foutent, puisque le modèle économique est basé non sur les droites TV mais presque exclusivement sur les plus-values.

ça veut pas dire que je cautionne, hein, mais c'est quand même archi clair comme projet.
En fait je pense que l'erreur a surtout été de déporter Martial à gauche. Il aurait dû rester dans l'axe, à tourner autour de Carillo notamment, effectivement, pour récupérer les ballons que celui-ci prenait. Il aurait mieux valu passer à un 4-4-2 "Ferguson", avec B. Silva et Dirar sur les ailes et les deux autres devant.

Après globalement j'ai trouvé l'organisation tactique un peu chelou, avec notamment un B. Silva qui redescendait beaucoup trop bas pour récupérer ses ballons ; et un manque évident de présence devant dans les dernières minutes, comme si les monégasques ne croyaient pas eux mêmes à la possibilité de leur qualification.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par Pig Benis


Mais comme ensuite on a des clubs qui font match nul face à des équipes moldaves, je sais pas si ça va réellement aider l'indice UEFA français...


Au moins on peut espérer que Monaco et l'OM glanent quelques points en Europa League, voire qu'ils fassent des parcours sympas. Y'a deux-trois ans on se demandait si la Russie voire l'Ukraine n'allaient pas nous passer devant et c'était la misère totale.

Au moins on a le psg qui est assuré de faire un parcours honnête, plus trois équipes (Lyon, Marseille, Monaco) qui peuvent donner un peu d'espoir. Le niveau des Bordeaux, Sainté etc. reste toujours aussi médiocre, mais au moins on a des clubs qui feront peut-être pas trop honte. Je rappelle qu'il y a quelques années Lille s'est fait fesser par le mlada Boleslav en C1, alors que ça devait être notre meilleur représentant.

On est en progrès, youpi
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Cefca
En fait je pense que l'erreur a surtout été de déporter Martial à gauche. Il aurait dû rester dans l'axe, à tourner autour de Carillo notamment, effectivement, pour récupérer les ballons que celui-ci prenait. Il aurait mieux valu passer à un 4-4-2 "Ferguson", avec B. Silva et Dirar sur les ailes et les deux autres devant.

Après globalement j'ai trouvé l'organisation tactique un peu chelou, avec notamment un B. Silva qui redescendait beaucoup trop bas pour récupérer ses ballons ; et un manque évident de présence devant dans les dernières minutes, comme si les monégasques ne croyaient pas eux mêmes à la possibilité de leur qualification.

Le bordel tactique est lié aux manquements de Pasalic.
Vu qu'il était incapable de poser le jeu (comme le ferait Moutinho lorsqu'il est à sa place), Silva était effectivement obligé de revenir recup' la balle super bas (parce que bon, si faut compter sur Toulalan pour jouer relayeur e organiser le jeu, ça va rapidement coincer).

Si on ajoute à ça 2 ailiers absolument incapables de faire la différence et de pser sur le jeu, bon bah t'atteint rapidement des limites face à des équipes comme Valence, de qualité sans pour autant être transcendantes.
Message posté par paul.la.poulpe
Je rappelle qu'il y a quelques années Lille s'est fait fesser par le mlada Boleslav en C1, alors que ça devait être notre meilleur représentant.


C'était pas le BATE Borisav plutôt? Mlada c'était l'OM, avec les légendaires commentaires sur le but à l'extérieur qui compte double.
Bitedamarage Niveau : CFA
Faut pas oublier que Monaco était à un poile de se qualifier.

Hier dans l'article suite au match j'ai lu énormément de "Monaco n'avait pas le niveau" "ils ne méritaient pas" "Valence est infiniment plus fort" "y'a pas photo"... Mouè déjà le score sur les deux matchs c'est 4-3, donc y'a photo, ensuite y'a le fameux péno du match allé, des buts chanceux/à l'arrache des deux côtés... Bref ça c'est joué à rien et c'est dommage car y'avait la place de manger cette équipe de Valence, physiquement parlant. Mais pour cela il aurait fallu que l'ASM soit capable de maintenir un certain rythme, avec un schéma tactique clair, pour maintenir la pression car on a vu que dès qu'il y avait de la pression Valence perdait ses moyens. C'est pas qu'une question de défense, je pense que même s'il a fait l'objet de nombreuses railleries dans le cadre de son transfert, l'ASM aurait eu quasi 50% de chances en plus de se qualifier avec Carrasco à la place de Cavaleiro qui a été dramatique (il faut peut être lui laisser un peu de temps, mais pour l'instant j'avais jamais vu une quiche pareille à 15 millions, le mec apporte moins qu'un Sarr ou un Nkoudou sur le peu qu'il a joué). Pasalic pareil, c'est pas possible de donner les clés du milieu à un poids plume du foot pareil, dès que Lemar est rentré le match a changé !

Donc j'en arrive au principal responsable à mon humble avis : Jardim

Le gars a quand même El Sharawy sur le banc, c'est pas compliqué de constater qu'au regard des quelques matchs qu'il a joué il était trop aléatoire de faire jouer Cavaleiro. Donc déjà il aurait dû faire confiance à El Sharawy, qui sait a minima se placer correctement et faire contrôle-passe-accélération. Finalement quand Jardim change ENFIN Cavaleiro c'est pour faire rentré un Carillo qui n'a pas été impressionnant mais a plus apporté que Cavaleiro. Cependant la conséquence c'est qu'il a dû isoler le meilleur joueur offensif, et de très loin, sur le côté... Quand j'ai vu Martial ailier j'ai su que c'était baisé à 95%. Avec Cavaleiro en moins et El Sharawy en plus dès le début, Monaco aurait forcément été plus pressant dans la mesure où Cavaleiro a tout loupé. Pareil pour Pasalic, ça fait quelques matchs qu'il montre qu'il est léger et Jardim insiste avec lui alors que Lemar semblait mieux disposé à assumer ses responsabilités. Accessoirement c'est pas un cadeau pour Pasalic et Cavaleiro car ils se sont affichés et ont maintenant une pression supplémentaire, jamais simple pour des espoirs.

ça me rappelle l'année dernière quand Jardim a bricolé 2-3 mois avant d'arriver à un 11 type compétitif, après maintes expérimentation du style la Toul sur le banc alors qu'il a été le taulier en récupération d'une équipe 2ème de L1. Bref j'aime bien Jardim car il a un côté innovant et atypique, mais le revers de la médaille c'est que parfois ça fait un peu bricoleur du dimanche et finalement il fait des choix incompréhensible, en l'espèce insister avec Cavaleiro, Pasalic, voir Dirar qui est moins défaillant certes mais c'est pas non plus une brute et ça on le sait depuis longtemps.

Donc selon moi y'avait la place de passer qualitativement parlant, au regard de l'opposition qu'a constitué Valence. Les Espagnols méritent leur qualif vu les deux matchs, mais ça se joue à pas grand chose et le coaching de Jardim a été assez mauvais sur ces deux matchs selon moi, donc s'il avait été plus inspiré il est bien possible que Monaco aurait réussi à se qualifier.
Message posté par PhoenixLite

Le bordel tactique est lié aux manquements de Pasalic.
Vu qu'il était incapable de poser le jeu (comme le ferait Moutinho lorsqu'il est à sa place), Silva était effectivement obligé de revenir recup' la balle super bas (parce que bon, si faut compter sur Toulalan pour jouer relayeur e organiser le jeu, ça va rapidement coincer).

Si on ajoute à ça 2 ailiers absolument incapables de faire la différence et de pser sur le jeu, bon bah t'atteint rapidement des limites face à des équipes comme Valence, de qualité sans pour autant être transcendantes.


Vrai, mais est ce que Pasalic a pas été aussi gêné par le fait que Silva redescendait aussi bas, ce qui faisait de fait une solution de moins pour ses relances (plus Dirar qui jouait pas très haut, plus Cavaleiro qui était à l'ouest...)? Accessoirement, il me semble que Silva a continué à jouer très bas même à la sortie de Pasalic.

D'ailleurs, c'est quoi le poste de Lemar? Quelqu'un sait? Parce qu'il me semblait que c'était plutôt un Milieu offensif, centre ou côté, mais apparemment il est rentré comme relayeur...

Enfin bon comme dit plus haut, j'ai trouvé d'une manière générale le schéma tactique de l'ASM assez illisible.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Faut pas oublier que Monaco était à un poile de se qualifier.

Non, Monaco était a un poil de braquer sa qualif'. Nuance.


Si on va dans le sens de la Science-Fiction, on peut aussi se dire que si Subasic est pas dans son match dès le début, y a 2-0 au bout de 10 minutes de jeu et c'est fini.

Franchement, individuellement, les mecs étaient plus forts à tous les postes.
Quel joueur monégasque est capable de mettre le but de Negredo hier ? Quel joueur monégasque est capable de faire les sorties de balles de Parejo ? Quel monégasque capable de déstabiliser un couloir comme Gaya ? Quel monégasque capable d'accélérer comme Feghouli ?

Hier, j'ai vu 3 joueurs qui donnent le sentiment d'être "niveau LDC" : 2 de 19 piges (Martial et Lemar) et un de 22 (Kurzawa). C'est trop léger. Beaucoup trop léger.
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par sissa


Arrêtez avec cette légende Guingampaise. Déjà ils n'ont pas joué de prélims, ensuite ils n'ont fait aucun exploit par la suite malgré des arbitrages cadeaux.


Non mais c'est pas non plus une légende, c'est sur qu'il serait abusé d'employé ce terme. Ce que je veux dire par là quand je cite Guingamp c'est qu'il faut reconnaître leurs parcours loin d'être ridicule, et surtout il n'ont pas sorti les excuses ou les sois disant prétexte pour ne pas jouer cette coupe à fond.

Ils ont peut être pas fait d'exploit mais ils ont effectué ce qu'on demande normalement à un club français en Europe c'est à dire de faire le max.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Monaco a failli le faire
600 35