1. //
  2. //
  3. // Monaco-Nice (1-0)

Monaco garde sa deuxième place au courage

Malgré l'expulsion de Dirar, Monaco a réussi à prendre le dessus sur une équipe de Nice trop fébrile devant les cages. Jardim peut remercier Tiémoué Bakayoko, remplaçant de Coentrão et buteur décisif.

Modififié
150 9

AS Monaco 1-0 OGC Nice

But : Bakayoko (81e) pour Monaco

On joue les dix dernières minutes de jeu. Réduit à dix après l’expulsion débile de Nabil Dirar, Monaco est bien replié dans sa moitié de terrain. Les Niçois font tourner, mais ne trouvent pas la solution. Et comme souvent en situation d’infériorité numérique, elle viendra d’un coup de pied arrêté. Bakayoko, entré en jeu en première période à la suite de la blessure de Coentrão, saute plus haut que tout le monde et vient tuer la domination stérile des Niçois. Grâce à ce but tardif, Monaco a désormais six points d'avance sur Nice. Sa deuxième place est bien à l'abri.

From Monaco, with Vágner Love


La relance est un art. C’est ce qui sert de base aux attaques placées. C’est aussi le meilleur moyen de se sortir d’un danger proprement. Mais c’est surtout une manière de ne pas défendre tout le temps. Avec Claude Puel, les Niçois ont la consigne de balancer le moins possible devant. Sauf que dans les mauvais jours, c’est relou. Parce que les têtes sont moins fraîches, les pieds plus fébriles et que ça en devient une nouvelle source de danger. Surtout quand les adversaires, les Monégasques en l’occurrence, pressent haut. Par trois fois, Dirar et Raggi, après avoir récupéré des ballons dans la moitié de terrain niçoise, amènent le danger en une passe.

Mais heureusement pour les Niçois, Vágner Love et Pašalić font n’importe quoi ou tombent sur un bon Cardinale. Les Aiglons galèrent à construire, c’est une certitude, mais ils arrivent tout de même à se créer quelques occasions. À la 25e minute de jeu, sur un corner rentrant mal repoussé par Subašić, Koziello touche une première fois la barre. Sinon, il faut une folie de Ben Arfa sur Raggi, une feinte de frappe et un crochet derrière la jambe d’appui se terminant par un bon centre mal exploité par Germain et Koziello, pour donner un peu d’espoir à Claude Puel concernant le reste du match.

Bakayoko le Super Sub


La seconde période repart sur les mêmes bases que la première. Les occasions et les imprécisions pour Nice. L’occupation et le danger pour Monaco. Et puis, sans explication rationnelle, dès le retour des vestiaires, Nabil Dirar tire une balle dans le pied de son équipe. Il prend un premier carton jaune pour une poussette sur Le Marchand et s’en va dégueuler son mécontentement à un centimètre du visage de Tony Chapron. Ça ne passe pas. Double jaune = rouge. Monaco, pourtant bien en place jusque-là, doit du coup composer avec un handicap numérique. Nice en profite et s’installe dans le camp monégasque. Mais ni les incursions répétées de Ben Arfa, ni les frappes écrasées de Walter, ni les reprises de volée de Bodmer ne suffiront à faire sauter le catenaccio forcé du Rocher. Et puis, sur sa seule véritable occasion en seconde période, un coup franc de Moutinho pour la déviation de Bakayoko, Monaco réussit à prendre l’avantage. 1-0 à la 80e minute de jeu. Le football sait être cruel avec les impuissants finisseurs. Les Niçois auront beau lâcher leurs dernières forces dans les dernières minutes, ça ne suffira pas. Monaco conserve sa deuxième place. Nice peut avoir des regrets.

  • Résultats et classement de Ligue 1


    Par Ugo Bocchi
  • Modifié

    Dans cet article

    Y a moyen de faire un trophée pour le champion de la l1 normale et donner un bail de 10 ans a paris pour l'hexagoal?
    Sinon c'est toujours un plaisir de se faire nice (c'est fou d'etre aussi mauvais perdant), j'espere qu'Hatem a apprecié la qualite de jeu!
    Triste match, triste résultat, triste L1. Nice très peu inspiré cet aprem, Monaco qui gagne sans vraiment le vouloir, leur pressing a fait déjouer les Niçois surtout en 1ère, mais leurs ambitions allaient pas plus loin. Enfin bon, ça leur a suffit ce soir, et ça suffit de manière générale pour s'assurer la 2ème place cette année.

    On va vraiment se marrer l'année prochaine en LdC...
    Note : 1
    Quel énarque ce Dirar.
    Benjamin Gout Niveau : District
    AAAAAAAAAAAAAAAH QU'ELLE FAIT DU BIEN CETTE VICTOIRE !

    6/6 sur des niçois supposément meilleurs que nous -même si au fond notre jeu pue la merde- !

    On gagne ce match au courage, à la sueur de notre cul, comme un bon vieux derby dégueulasse ! Un carton rouge débile pour deux raisons, la faute inexistante et la connerie sans nom de Dirar.

    Au final, le match était pas top malgré quelques bonnes combinaisons mais c'est une victoire qui fait plaisir et qui nous permet de prendre le large.
    Dirar est un abruti, il peut faire ses valises quand il veut.

    Superbe opération, 2ème place consolidée face à un concurrent direct, qui plus est l'ennemi héréditaire.
    Tony Chapron il prend des primes sur chaque carton distribué non ? parceque entre ce match et Montpellier OM il en a sorti de la biscotte le salaud
    Il a clairement le carton facile, notamment si tu oses protester un peu, mais sur ce match je lui donne pas totalement tort. La pluie de cartons à la fin, c'était de l'anti-jeu de Monaco et qq sales fautes des deux côtés, c'est normal.

    Mais sa tête de chérif est exaspérante, ça c'est clair.
    FootAddicted Niveau : CFA2
    Ça joue trop à la baballe côté niçois, et ce match confirme leurs difficultés face aux défenses basses et/ou regroupées. Les Niçois auront rarement eu l'occasion de pénétrer la surface monégasque. Dommage qu'ils n'aient pas fait match nul au moins, parce que Monaco a pris une sérieuse option pour la deuxième place.

    Alors à moins que Ben Arfa ne sort un exploit individuel ou que l'équipe marque sur coup franc, ça devient de plus en plus stérile et ce malgré quelques belles combinaisons. Puel va devoir trouver d'autres solutions, tâche loin d'être facile vu les absences devant.
    Message posté par Ravage
    Quel énarque ce Dirar.


    Ouais bon, Hollande et la moitié de la clique politique est également énarques hein, ça n'en fait pas des exemples de probités morales et intellectuelles...

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    150 9