Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Gr.J
  4. // Monaco/Qarabağ (1-0)

Monaco gagne petit contre Qarabag

D'un triste match, les Monégasques repartent avec le sourire. Celui d'avoir gagné leur premier match en cinq rencontres. Celui, aussi, d'être premier de son groupe. C'est bien l'essentiel.

Modififié

Monaco 1-0 Qarabağ Ağdam

But : Traoré (70e) pour Monaco

4 000 kilomètres, par la route, pour rejoindre Monaco depuis Bakou. A priori, aucun Azéri de souche n'a été assez fou pour se traîner jusqu'aux travées clairsemées de Louis-II. Le souvenir des matchs contre Saint-Étienne l'année dernière, peut-être. Ou celui, tout aussi douloureux, d'une nuit de 1995 à l'Abbé-Deschamps. Ce soir, il n'aura fallu qu'un but à la Principauté pour l'emporter sur le Qarabağ Ağdam. Une éclaircie signée Traoré, dans un match bien terne qui place Monaco en tête d'un groupe très serré, deux points devant son adversaire du jour, dernier ce soir.

La tête du Pharaon, les jambes de Quintana


Monaco engage sous les yeux de l'arbitre danois Jakob Kehlet. Et c'est l'homme du Nord qui offre aux supporters monégasques leur premier frisson, bien aidé par Ibrahim Šehić, le gardien bosnien de la formation azérie. En s'emparant à la main d'une passe en retrait, il oblige l'arbitre à siffler un coup franc indirect qui, une talonnade de João Moutinho et une frappe d'El Shaarawy plus tard, finit au-dessus de la barre. Qarabağ, décidé à ne pas baisser les yeux, répond par une lourde frappe d'Armenteros, puis... plus rien. Les Monégasques dominent légèrement la possession, mais ne semblent pas savoir qu'en faire, si tant est qu'ils le veuillent.

Il faut un bon corner de Lemar, intéressant au milieu de terrain, ou un excellent centre de Bernardo Silva pour qu'El Shaarawy démontre les bienfaits de l'abandon de la crête par deux bons coups de tête. Las, le premier atterrit dans les bras de Šehić quand le second s'envole au-dessus de la barre. Quintana, lui, n'a pas besoin de roues pour aller s'empaler sur les glissières publicitaires. Mais il a les canes pour tenter d'aller chercher la lucarne de Danijel Subašić dans les arrêts de jeu, sans succès. Et Jakob Kehlet d'accorder une dernière faveur aux supporters en renvoyant les joueurs aux vestiaires. Quinze minutes pour revoir leur copie.

Les temps changent, un peu


Le match reprend sur les mêmes bases, avec un Toulalan rassurant, un Lemar technique, un Pharaon mobile, mais un jeu amorphe. Les temps changent en revanche pour Jakob Kehlet, qui reste impassible devant la chute trop amplifiée de Raggi dans la surface visiteuse. Jardim décide de sortir Bernardo Silva, pourtant encore et toujours accélérateur de jeu, pour Pašalić, alors que Gurban Gurbanov envoie la voiture-balai ramasser Quintana et lance en piste Chumbinho. Le jeu s'équilibre ou, pour être plus précis, les deux équipes annihilent le jeu. Šehić se souvient qu'il préfère ses mains en manquant d'accompagner une nouvelle passe en retrait dans ses buts, pendant que Subašić rappelle son importance sur un tir puissant de Garayev repoussé, puis sauvé dans les pieds de Richard Almeida de Oliveira.

Lacina Traoré, lui, rappelle à ceux qui pourraient l'avoir oublié qu'il est attaquant de pointe. Sur un bon travail d'El Shaarawy, le grand Ivoirien parvient à piquer son ballon au-dessus de Šehić pour son deuxième but de la saison et le premier de la rencontre (1-0). À quinze minutes du terme, Gurbanov offre un moment de cocasserie avec le remplacement de l'ex-Lensois El-Jadeyaoui par le bien-nommé Mammadov. Dernier sourire d'une rencontre qui voit Thomas Lemar sortir sur blessure et Armenteros manquer de tromper Subašić sans faire exprès. Mais ce soir plus que jamais, l'important, c'étaient les trois points.

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3