Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 22e journée
  3. // Monaco/Marseille (2-0)

Monaco et son Saint-Germain, Mandanda et ses boulets

Alors que le fils de Bruno a marqué son premier but en Ligue 1 et fait apprécier son intelligence de jeu, le gardien marseillais a été une nouvelle fois abandonné par sa défense.

Modififié

Monaco


Subašić (6,5) : Il a un arrêt à réaliser et le réalise. Pas mal pour un supposé maillon faible. Avec lui dans les buts, le Danemark n’en aurait peut-être pas pris 41.

Raggi (6,5) : Quelque part entre Franck Lebœuf et Stefano Torrisi pour la gueule, l’Italien est un homme de devoir. Un roadie dans l’âme qui préfère laisser les solos, les groupies et les drogues aux autres.

Carvalho (7) : Jorge Mendes est un mec généreux. Quand vous achetez un Falcao, un Moutinho et un James, le Portugais vous offre un Ricardo Carvalho. Toujours bien placé, toujours un peu vicieux, il fait à peine ses 35 ans.

Abidal (6,5) : Un match de daron. Aussi peinard que lorsqu’il pose le carrelage chez lui, il perd un demi-point par rapport à son acolyte de charnière pour sa petite boulette devant Lemina.

Kurzawa (5,5) : Du déchet, mais toujours l’envie d’aller de l’avant, au point de le retrouver parfois en position d’attaquant. S’il est d’origine polonaise par sa mère, il doit être avant-centre par son paternel. Remplacé par Fabinho (70e) qui joue donc toujours à Monaco.

Moutinho (6,5) : Le Portugais va mieux. Il récupère, oriente et colmate les brèches. Ranieri a bien compris qu’il n’avait pas affaire à un meneur de jeu, mais à un pur et excellent relayeur.

Toulalan (7) : Toujours aussi actif dans la récupération, il a retrouvé une qualité de passe « nantaise » . Il y a un Monaco avec Toulalan et un Monaco sans. Son bonheur serait complet si on trouvait une cafétéria Leclerc en Principauté.

Kondogbia (6,5) : Maintenant, on commence à comprendre pourquoi les supporters du FC Séville pleurent son départ. À l’aise techniquement, il s’est même permis une passe décisive du pied droit. Remplacé par Obadi à la 69e.

James Rodríguez (6) : Juste une fois, on aimerait bien que le Colombien se serve de son pied droit. Si ça se trouve, il en a un. Mais même avec un seul pied et sans forcer, il a éclairé le jeu par moments.

Germain (7,5) : Il ne court pas très vite, n’est pas grand, ni très costaud, mais le fils de Bruno a un petit truc en plus : il sent le foot. Et comme son père à l’époque, il a commencé la saison remplaçant et risque bien de la terminer titulaire. Merci Soner Ertek. Remplacé par Ocampos (75e) qui était venu sans bicyclette cette fois.

Rivière (6) : Il paraît que la principale qualité d’un attaquant est de se créer des occasions. Rivière s’en est procuré trois et a attendu la dernière pour marquer. On ne va pas en demander plus à un type qui avait presque fait regretter Fédérico Santander du côté du TFC.

Marseille


Mandanda (6,5) : « Gardien de l’Olympique de Marseille, c’est une bonne situation ? » Disons qu’il n’y pas de bonnes ou de mauvaises situations, il y a surtout des rencontres. Et Mandanda, lui, a rencontré Abdallah, Diawara, Mendes et Mendy.

Abdallah (2,5) : Suspect sur le premier but, carrément coupable sur le second, il a joué à son niveau. À savoir le rez-de-chaussée.

Diawara (3) : « Nous faisons savoir que nous mettons fin à la vie commune que nous partagions avec Souleymane Diawara. » On s’en doutait un peu, les jambes du Sénégalais ont officialisé la fin de leur union avec leur propriétaire.

Mendes (4) : Dans un souci d’intégration, le Brésilien tente de se mettre au niveau de ses camarades en défense. Encore un petit effort et il n’en sera plus très loin.

Mendy (3) : Quelque part entre Lizarazu et Morel, il a alterné l’inquiétant et le pas trop rassurant. Marseille n’est pas une ville de gauche. L’OM non plus.

Lemina (5,5) : Après 45 première minutes compliquées, il a gagné le titre du moins mauvais des milieux marseillais après la pause. On ne va lui filer une récompense pour autant. Remplacé par Khalifa à la 75e.

Romao (4) : Le Luka Karabatic de l’OM. Il ne joue qu’en défense et encore, pas très bien (lui).

Cheyrou (3) : Sorti à la mi-temps, il a presque fait regretter Charles Kaboré. Remplacé par Gianni Imbuala (3,5) à la mi-temps qui a presque fait regretter Benoît Cheyrou.

Valbuena (4) : Il manque des kilomètres à Petit Vélo et ça se voit. Sinon, il doit se dire qu’il n’était pas si mal que ça à l’infirmerie.

Thauvin (5) : Un de ses moins bons matchs à l’OM. Le problème, c’est que même décevant, il reste l’un des meilleurs de son équipe. L’éloge par le vide. Remplacé à l’heure de jeu par un Dimitri Payet (5) qui ne s’étonne même plus d’être le préposé aux questions de Paganelli.

Gignac (4) : Après cette rencontre, il a demandé de changer son statut sur Facebook. C’est vrai que « offside » correspond mieux à sa situation que « it’s complicated  » .

Par Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25