Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

« Monaco est nettement inférieur au PSG »

Citoyen monégasque, Guillaume Giordano, 32 ans, supporte l'Association Sportive de Monaco depuis aussi loin qu'il s'en souvienne. Après six années de galère, celui qui s'excuse d'emblée de ne pas payer d'impôts savoure le renouveau de son club. C'est bien légitime.

Modififié
Qu'est-ce que cela t'inspire de voir ton équipe à la fois promue et favorite du championnat ?
Cela faisait six ans qu'on galérait en espérant l'arrivée d'un investisseur. Maintenant qu'il est là, c'est chouette, il y a pas mal de monde qui voudrait être à notre place.

Tu ressens un enthousiasme particulier autour de l'équipe, quand tu te balades dans la principauté ?
Il y a un truc en plus, ouais, même si cela reste un enthousiasme à la monégasque. Il y a dix-huit mois, lorsque l'équipe flirtait avec le National, tomber sur une conversation à propos du club tenait du miracle. Maintenant, on voit des gens avec le maillot, on parle de l'ASM sur le marché... L'autre jour, j'ai discuté avec un commerçant du match contre Tottenham, ce qui était impensable il y a quelques mois. À Monaco, plus qu'ailleurs, la popularité de l'équipe est tributaire des résultats.

L'ASM enregistre cette saison son record d'abonnés (3 524). Comment juges-tu tous ces nouveaux supporters ?
Qu'il y ait du monde au stade ne me dérange pas, évidemment. Cela avait déjà été le cas en 2004 contre Chelsea et le Real Madrid, et en règle générale lors de chaque gros match de Coupe d'Europe. Ces nouveaux abonnés me font penser à ceux qui sont venus après la finale de la Ligue des champions, par opportunisme. Ils viennent pour Falcao et Moutinho, parce qu'on a parlé de Cristiano Ronaldo cet été… Si parmi tous ces nouveaux supporters, il y en a un tiers qui reste, c'est bien.

Cela t'énerve, toutes les vannes sur le peu de supporters monégasques ?
C'est fatiguant, mais on a toujours connu ça. Donc à force, je laisse parler. Monaco, c'est une ville de 30 000 habitants, il faut relativiser par rapport à cela. Pour caricaturer, quand tu remplis un stade de 16 000 places, tu vides la moitié de la ville. Nice, qui est la quatrième ville de France, fait 10.000 spectateurs de moyenne.

Comment évalues-tu l'effectif monégasque par rapport à celui du PSG ?
Sur le papier, on est nettement inférieurs au PSG. Surtout en défense, avec une charnière centrale Abidal-Carvalho qui a 70 ans et qui ne fera pas la saison en entier, un latéral droit, Raggi, qui n'en est pas un, et un latéral gauche, Kurzawa, qui sort du centre de formation. Et un gardien, Subašić, qui peut faire sourire. Et devant, Paris a deux grosses pointures alors qu'on n'en a qu'une. Et ce n'est pas Emmanuel Rivière.

Tu imagines Monaco terminer en dehors du podium ?
Après avoir dépensé 120 millions d'euros, ce serait une énorme déception. Après, si Marseille continue à gagner tous ces matchs 1-0, que Lyon nous met des bâtons dans les roues et que Paris fait la même saison que l'année dernière, on peut finir quatrième.

Que t'inspire cet effectif constitué à la fois de joueurs de Ligue 2 et de stars internationales ?

Nos joueurs qui étaient déjà là la saison passée ne sont pas exactement des joueurs de Ligue 2. Raggi, par exemple, n'a pas à rougir en voyant le niveau du défenseur moyen de L1. Tout comme Germain aurait sa place dans des clubs de première partie de tableau. Entre l'hiver 2011 et l'été 2012, le club a bâti un effectif en vue de la montée en Ligue 1 et a plutôt bien réussi.

En imaginant que la saison démarre moyennement, combien de temps peut tenir Claudio Ranieri sur le banc monégasque ?
Pas longtemps, d'autant plus que Guus Hiddink est disponible et que c'est le genre d'entraîneur-superstar qui plaît à Rybolovlev. D'autant plus qu'il a déjà coaché la Russie. Ranieri est clairement sur un siège éjectable. Si on n'est pas dans les cinq premiers d'entrée ou si on se fait sortir connement d'une coupe, il sautera assez vite.

Combien de buts pour Falcao cette saison ?
Entre 25 et 30, raisonnable. Ça reste la Ligue 1, il va se prendre un paquet de taquets. Sur ce qu'il a montré contre Tottenham, je ne suis pas trop inquiet. C'est deux occasions, un but.

Vous pouvez retrouver Guillaume sur le superbe site AS Mousquetaires

Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE