France - Ligue 2 - 34e journée - Sedan/AS Monaco (1-1)

Par Aymeric Le Gall

Monaco devra encore patienter

Monaco devra remettre les masques et les cotillons à plus tard. Alors qu'ils avaient l'occasion de fêter officiellement leur remontée dans l'élite en cas de succès à Sedan ce lundi soir, en clôture de la 34e journée de Ligue 2, les Monégasques n'ont su faire mieux qu'un match nul (1-1). Confrontés à une équipe sedannaise qui jouait une partie de son maintien ce soir à domicile, les hommes de Claudio Ranieri devront attendre la semaine prochaine pour célébrer la montée.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Gary Kagelmacher (AS Monaco)
Gary Kagelmacher (AS Monaco)
Sedan Ardennes - AS Monaco : 1-1
Buts : Pobgba (28e) pour les Sangliers. Raggi (15e) pour l'ASM.

Chacun sa route, chacun son chemin. Ce sont deux équipes aux visages et aux ambitions totalement différents, Sedan et Monaco, qui avaient la charge de clôturer la 34e journée de Ligue 2, ce lundi soir au stade Louis-Dugauguez. Quand les uns pensent au titre et à une officialisation de leur montée en Ligue 1 en cas de succès ce soir, comme Monaco, les autres, Sedanais, s'apprêtent à livrer une bataille inégale pour continuer à croire en leur maintien chez les pros. Ça sent bon le duel des extrêmes. Sedan est en grosse difficulté sur et hors du terrain. Dix-neuvième de Ligue 2, à six points du premier non relégable, Sedan est également un club en difficulté financière, son président recherchant activement un repreneur pour la saison prochaine. De son côté, le nouveau riche du Sud, et tranquille leader de surcroît, est venu se frotter au pauvre du Nord, dans l'idée d'en repartir les poches encore plus pleines, avec un ticket pour l'élite en prime. Chacune des deux équipes joue là un chapitre important de sa saison. Une bonne nouvelle pour le spectacle.

Monaco en Ligue 1 pendant 13 minutes

Dès le coup d'envoi de la rencontre, les Monégasques ont les jambes qui tremblent. À l'inverse des Sedanais que l'énergie du désespoir pousse à tout donner dès les premiers instants de la rencontre. Et ça marche. En dix minutes, les locaux imposent leur rythme et mettent Monaco sous pression. Diaby, Court et Bellaid sont tout proches d'ouvrir le score, mais Subašić et la malchance en ont décidés autrement. Finalement, la première réelle occasion des hommes de Ranieri fait mouche. Ferreira Carrasco, sur coup franc, dépose magnifiquement le ballon sur la tête d'un Raggi qui n'a plus qu'à terminer le travail (1-0, 15e). Un but libérateur pour les joueurs de la Principauté qui les propulse temporairement en Ligue 1. Mais à domicile, et poussé par un public conscient qu'un succès des siens passera par un soutien indéfectible, les hommes de Laurent Guyot vont être récompensés de leurs efforts à la demi-heure de jeu. À la suite d'un joli mouvement collectif, Ben Idir rate de peu l'ouverture du score. Sa frappe instantanée est détournée par Subašić en corner. Bien tiré, le corner est déviée de la tête par des Monégasques qui trouvent Pogba en retrait. Celui-ci ne se fait pas prier pour tromper le portier adverse et égaliser à un partout (28e). L'égalisation est logique. Sedan n'a pas le temps de craindre son adversaire du soir, si puissant soit-il, et joue crânement sa chance. À la mi-temps, Monaco n'est pas tout à fait en Ligue 1 et Sedan pas tout à fait en National.

Balle de la montée à la 92e !

Au retour des vestiaires, les Sedannais repartent avec la même hargne qui les a habités jusque-là. Il se paient même le luxe de tenir le ballon et de faire courir les Monégasques. Claudio Ranieri, de plus en plus nerveux sur son banc, sent que ses hommes n'y sont pas. L'enjeu de la rencontre les paralysant certainement, c'est surtout l'impact physique affiché par les Ardennais qui empêche les coéquipiers de la Principauté de mettre en place leur jeu. Pourtant, face à l'incapacité des siens à véritablement mettre en danger le dix-neuvième de Ligue 2, l'entraîneur italien tarde à réagir. Il faut attendre le dernier quart d'heure pour voir entrer consécutivement Rivière et Touré en lieu et place de Germain et d'un Ocampos peu inspiré ce soir. Changement presque payant, puisque à la 83e minute, l'ancien Toulousain décale Touré de la tête. La volée du Sénégalais frôle la transversale de Perraud. Rivière n'est pas plus chanceux quelques instants après. Sa frappe s'envole au-dessus des cages ardennaises. Le portier des Sangliers doit tout de même sortir un dernier arrêt, magnifique, sur une tête de Touré, avant que l'arbitre ne siffle la fin de la rencontre. Au courage, les locaux ont fait front et s'offrent un précieux point dans l'optique du maintien. Monaco ne s'est pas donné les moyens nécessaires pour s'imposer à Louis-Dugauguez, et il leur faudra attendre encore un peu avant de pouvoir fêter leur accession à l'élite. Une semaine, ce n'est pas la mer à boire.

Par Aymeric Le Gall

Parier sur les matchs de AS Monaco

 





Votre compte sur SOFOOT.com

12 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par zidan0ne le 29/04/2013 à 23:00
      

    Les monégasques vont donc pouvoir fêter l'événement devant leurs milliers de supporters, à domicile au stade Louis II samedi prochain...

  • Message posté par froggy60 le 29/04/2013 à 23:33
      

    Dommage, ça sera loin d'être évident la semaine prochaine face à Caen, qui ne doit rien lâcher pour espérer monter. La dernière occaz était vraiment celle à mettre au fond, c'est rageant...

  • Message posté par jeunepenn le 30/04/2013 à 00:37
      

    on explose Caen au Louis II samedi et on y est, encore un effort.

    Par contre, c'est pas les supporters Sedannais qu'on entendait mais bien le kop Monégasque.

  • Message posté par derIngenieur le 30/04/2013 à 07:56
      

    Mince, Pogba sera en L2 l'an prochain...

  • Message posté par alvar_hanso le 30/04/2013 à 09:34
      

    hum, encore une belle analyse !!!

    "Au retour des vestiaires, les Sedannais repartent avec la même hargne qui les a habités jusque-là. Il se paient même le luxe de tenir le ballon et de faire courir les Monégasques. Claudio Ranieri, de plus en plus nerveux sur son banc, sent que ses hommes n'y sont pas. L'enjeu de la rencontre les paralysant certainement, c'est surtout l'impact physique affiché par les Ardennais qui empêche les coéquipiers de la Principauté de mettre en place leur jeu"

    Le gars a vu le match ?

    Les sedannais n'ont plus vu la balle en seconde période et justement parce qu'ils étaient cramé physiquement... Ils n'arrivaient plus à relancer un ballon.
    C'est surtout l'état de leur pelouse qui empêche de poser le jeu.


    Message posté par derIngenieur
    Mince, Pogba sera en L2 l'an prochain...

    le frangin Pogba est prêté par Saint Etienne. Il risque fort de revenir chez les verts l'an prochain.

  • Message posté par Joshua_is_a_tree le 30/04/2013 à 09:54
      

    Monaco manque de panache !!!

  • Message posté par loupvert13 le 30/04/2013 à 11:45
      Note : - 1 

    Sans vouloir te contrarier, un vrai Monaco ne se fait pas à base de panaché, mais de bière!

  • Message posté par Diagonale le 30/04/2013 à 13:02
      

    Sans vouloir te contrarier non plus un panaché = bière + limonade et un monaco = un panaché + sirop de grenadine

    Sinon quelle pelouse de merde* à Sedan !! Tu m'étonnes qu'ils soient repérables ... 19 matchs sur un terrain aussi pourri ça doit être dur !

  • Message posté par alvar_hanso le 30/04/2013 à 13:05
      

    Message posté par Joshua_is_a_tree
    Monaco manque de panache !!!


    hum,
    définition du panache,
    argumentation sur le match,
    sur la saison
    ??

    je suppose que c'est juste le commentaire d'un gars qui ne suit pas la L2, qui s'attend naïvement à ce que l'asm gagne tous ses matches 4 ou 5 à 0.

    Perso, j'ai vu 90% des rencontres.
    Les gars se seront battus sur tous les matches,
    dans des conditions difficiles: adversaires ultra regroupés et ultra motivés à chaque rencontre, certaines pelouses comme hier à la limite du praticable.
    Sans oublier qu'on n'a pas non plus l'effectif du Barça.

    Ceux qui ne sont pas contents... que leur club aille batailler en L2 avec une étiquette énorme qui motive tous les adversaires, ils comprendront que c'est un chemin de croix où le football champagne n'est malheureusement pas de mise.

  • Message posté par Master of footix le 30/04/2013 à 13:24
      

    J'ai espoir que Monaco se construise une grosse équipe pour les prochaines saisons, car je cauchemarde à l'idée de voir le QSG remporter le titre pendant plusieurs années d'affilée.

  • Message posté par max29 le 30/04/2013 à 13:45
      

    Message posté par alvar_hanso


    hum,
    définition du panache,
    argumentation sur le match,
    sur la saison
    ??

    je suppose que c'est juste le commentaire d'un gars qui ne suit pas la L2, qui s'attend naïvement à ce que l'asm gagne tous ses matches 4 ou 5 à 0.

    Perso, j'ai vu 90% des rencontres.
    Les gars se seront battus sur tous les matches,
    dans des conditions difficiles: adversaires ultra regroupés et ultra motivés à chaque rencontre, certaines pelouses comme hier à la limite du praticable.
    Sans oublier qu'on n'a pas non plus l'effectif du Barça.

    Ceux qui ne sont pas contents... que leur club aille batailler en L2 avec une étiquette énorme qui motive tous les adversaires, ils comprendront que c'est un chemin de croix où le football champagne n'est malheureusement pas de mise.


    hum, je suppose que c'est juste le commentaire d'un gars qui n'y connait rien en boissons (de gonzesses certes...) ou alors qui n'a pas d'humour... Toi qui choisit!

  • Message posté par alvar_hanso le 30/04/2013 à 14:09
      

    hum,
    alors c'est une "blague"
    sur le monaco et le panaché

    bon alors, blague incompréhensible donc pas drôle...
    bref, surement pas une absence d'humour de ma part, juste qu'on peut difficilement comprendre que c'est une blague.

    sinon, j'ai réagi car faut déjà se taper "l'analyse" du match par un stagiaire qui écrit n'importe quoi. Genre, Sedan a dominé la seconde mi-temps alors qu'ils ont passé 4 fois le milieu de terrain...genre, il ne signale même pas l'état de la pelouse...

    bon après, faut une certaine dose d'humour et de second degré pour se fader deux saisons de L2 et ses matchs-pensums, crois-moi.
    ça doit l'approche du bout du tunnel qui aurait tendance à me faire réagir au quart de tour

    allez encore 3 matches et fini ces équipes de baltringues qui bétonnent
    fini, ces stades vetustes et ces pelouses injouables
    fini, ces chevrasses Coulibaly, Poulsen, Rivière, Medjani, etc qui ne savent pas contrôler un ballon


12 réactions :
Poster un commentaire