Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Nantes (4-0)

Monaco déplume les Canaris et reste sur son perchoir

Sans forcer, l'AS Monaco a fait exploser le FC Nantes et maintenu son avance en tête de Ligue 1. Avec un score flatteur au vu de la performance ronronnante des hommes de Leonardo Jardim. Ou quand la qualité individuelle paie.

Modififié

Monaco 4-0 Nantes

Buts : Mbappé (4e, 45e+1), Germain (44e), Fabinho (59e sp) pour Monaco

On pouvait se demander si Monaco avait digéré sa prolongation à Marseille en milieu de semaine, et pourrait tenir le rythme du PSG et de Nice, vainqueurs ce week-end. L'ASM a finalement très vite rassuré ses partisans : un but d'entrée, une gestion tranquille, et des banderilles dans le money time de la première période, un penalty tiré à contre-pied pour « gagner » la seconde... De quoi surtout s'offrir, sans trop forcer, une nouvelle victoire et un goal average beau comme un tracteur. Avec en prime le plaisir d'avoir enfin terminé un match sans prendre de but pour la défense asémiste.

Bonne volonté nantaise contre réalisme monégasque


Bernardo Silva récupère le ballon dans les pieds de Pardo, sort deux crochets qui mettent hors jeu autant de défenseurs nantais, puis envoie un long ballon sur le crâne de Kylian Mbappé : 3-0, alors que l'arbitre s'apprête à siffler la fin de la première période. Ce qui, techniquement, équivaut à un score moyen de 6-0 sur 90 minutes, et l'idée que l'AS Monaco, encore une fois, opère en rouleau compresseur. Trompeur. Et cruel pour des Nantais qui ont eu le tort de prendre un but très tôt, par Mbappé déjà, à la réception d'une frappe détournée de Bernardo Silva (4e). Entre les deux pions du champion d'Europe U20, l'ASM en a mis un troisième, par Valère Germain, opportuniste sur un centre-tir de Kamil Glik (44e). Mais c'est bien Nantes qui a été le plus entreprenant face à des Monégasques dans la gestion et la contre-attaque. Mais Préjuce Nakoulma ou Emiliano Sala n'ont pas la technique de Thomas Lemar ou la vista de Fabinho. Et à l'exception d'un coup franc cadré de Lima (40e), les Nantais n'ont donc pas plus inquiété que cela Danijel Subašić. Et rentrent donc aux vestiaires sans guère d'espoir pour la seconde partie du match.

Leonardo Jardim gère Mbappé et Germain


Le second acte commence d'ailleurs avec un nouvel avertissement, cette fois sans frais pour Dupé : sur un centre au cordeau de Benjamin Mendy, Germain rate de peu le cadre de la tête (53e). Et dans la foulée, sur une perte de balle de Fabinho, Sala tente de répondre et relancer le match avec une frappe à ras de terre que Subašić parvient à repousser. Mais il est déjà écrit que les Canaris doivent prendre cher, et même si l'ASM n'en a pas besoin, Lima fait chuter Lemar dans sa surface à l'heure de jeu. Pas d'état d'âme pour Fabinho, qui aurait pu avoir sur la conscience la relance du suspense, mais finalement peaufine ses stats dans l'exercice du penalty avec un contre-pied sur Dupé (59e). Présent sur tous les tableaux, Leonardo Jardim sait qu'il peut désormais faire tourner et opte donc pour Mbappé, salué par Louis-II au moment de céder sa place à Moutinho. Quelques minutes plus tôt, il avait failli claquer le triplé, mais Dupé avait détourné son tir, puis Djidji était intervenu en catastrophe devant Germain, qui rôdait à proximité. Alors qu'approche dans dix jours un match capital face à Manchester City, l'ASM a pu se préparer au mieux face à un FC Nantes qui n'a finalement existé que quarante minutes, entre l'ouverture du score de Mbappé et le break de Germain. Pas mal, mais pas assez pour éviter une valise dans laquelle le petit Cardona, attaquant de la CFA monégasque, aurait pu ajouter sa contribution personnelle...


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 5
    il y a 3 heures Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 85
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 9 heures Les trophées 2018 de SO FOOT !