En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Bordeaux (2-1)

Monaco assure avant la C1

Après 68 minutes compliquées, l'ASM a réussi à faire craquer un Bordeaux bien organisé derrière. Grâce à son duo Mbappé-Falcao et une certaine patience que la Principauté devra retrouver contre Manchester City en Ligue des champions.

Modififié

Monaco 2-1 Bordeaux

Buts : Mbappé (68e) et Moutinho (74e) pour Monaco // Rolán (84e) pour Bordeaux

Qui a pu croire qu'un match de Monaco pouvait terminer sur un score nul et vierge cette saison ? Qui a pu penser que l'ASM n'allait pas marquer ? Qui a pu douter de son potentiel offensif ? Certes, le tableau d'affichage approchait la 70e minute sans que les filets n'aient tremblé. Et alors ? Suffit d'associer Radamel Falcao et Kylian Mbappé pour faire craquer l'adversaire. Leonardo Jardim l'a bien compris, et lorsque son équipe galère pour atteindre son objectif, le Portugais réunit les deux patrons. Pour le plus grand bonheur du stade Louis-II. C'est ainsi que le club de la Principauté a décroché une difficile victoire contre Bordeaux à la suite de l'entrée du Tigre et un but du Français. En marquant pour la trente-deuxième fois d'affilée à domicile, les leaders du championnat ont du même coup battu le record en la matière datant de 1961 chez les Rouge et Blanc.

La tête à City ?


Sans Falcao ni Bakayoko, mais avec leur équipe quasiment type, les Monégasques semblent bien en jambes. Comme d'habitude, la vitesse de Mbappé fait mal. Reste que la Principauté, qui pense peut-être déjà à Manchester City, peine à surprendre le bloc adverse malgré un bon début. Pourtant, Mendy fait les efforts nécessaires sur le côté gauche. Méfiant et bien organisé en défense, Bordeaux n'hésite pas, quant à lui, à jouer les coups offensifs (presque) à fond, fort de son trio d'attaque Malcom-Laborde-Kamano (qui a quand même du mal à se trouver). Ce qui donne un match ni chiant ni dingue. Une partie sans véritable occasion et avec une certaine qualité tactique. Les erreurs dans son propre camp étant rares, personne n'est en mesure de se mettre vraiment en évidence. Et quand les visiteurs sont dépassés derrière, l'arbitre ne daigne pas siffler le penalty réclamé par le Rocher. Quand ce n'est pas Carrasso qui repousse sereinement le danger. Bref, les hommes de Jardim doivent accélérer s'ils veulent choper trois points essentiels dans la course au titre.

Falcao et Mbappé décisifs, évidemment


Finalement, la première action franche intervient après quarante minutes de jeu, sur un corner bordelais. Puis c'est au tour de Monaco de croire au but juste après le retour des vestiaires. Propriétaires absolus de la balle, les locaux s'approchent doucement de l'ouverture du score en intensifiant le rythme. La tête de Jemerson est même repoussée sur la ligne par Gajić. Les Girondins tiennent bon, mais paraissent à la limite de la rupture. L'entrée du tigre Radamel est-elle indispensable pour trouver la faille ? Jardim juge en tout cas l'apport de son Colombien nécessaire, puisqu'il le sort du banc à l'heure de jeu. Bingo : quelques minutes après avoir pris place sur la pelouse, Falcao décale avec grande réussite Mbappé, qui ne se fait pas prier pour convertir l'offrande. Moutinho l'imite peu après grâce à une superbe frappe qui file en lucarne. 2-0, le succès est assuré. Et tant pis pour la boulette de Subašić qui offre la réduction du score à Rolán. Bordeaux lâche donc la cinquième place à l'Olympique de Marseille, pendant que le leader du championnat reprend de l'avance en tête de la Ligue 1 : cinq points sur Nice, six sur le Paris Saint-Germain qui joue dimanche. Direction la Champions, maintenant.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 21
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18