En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Lens/Monaco (0-3)

Monaco achève Lens

Monaco reprend sa troisième place, grâce à leur victoire facile obtenue face à Lens. Les joueurs d'Antoine Kombouaré, qui ont encaissé leur vingtième défaite cette saison, sont à 99% en Ligue 2.

Modififié

Lens - Monaco
(0-3)

Ferreira Carrasco (38'), A. Martial (43'), Bernardo Silva (72') pour Monaco.


Le stade de la Licorne d'Amiens accueillait cet après-midi un match à double enjeu. Pour le RC Lens qui compte 12 points de retard sur le 17e Reims, il faut repousser au plus tard l'officialisation de la relégation. Pour parvenir à ses fins, Antoine Kombouaré a voulu bétonner avec cinq joueurs en défense. Le technicien nordiste doit composer avec la pire défense de Ligue 1 en 2015 (28 buts encaissés), surtout quand l'adversaire du jour est la meilleure équipe de L1 à l'extérieur. Du côté de Monaco, c'est la troisième place du podium qu'il faut reprendre à l'ASSE, puisque plus tôt dans l'après-midi, les Verts ont battu Montpellier. Bonne nouvelle : l'ASM se présente quasiment au complet, à un Toulalan près, car blessé depuis le match contre la Juventus en Champions League. Ce forfait oblige le technicien portugais à installer Fabinho en récupérateur et Raggi sur le côté droit de la défense. Bref, Jardim bricole.

Kurzawa partout


Les Lensois veulent démarrer la partie en mode offensif. Ils passent par les ailes pour tenter de faire plier des Monégasques qui n'ont pas perdu en L1 depuis le 8 février (défaite 1-0 à Guingamp). Aymen Abdennour, associé à Carvalho, est imperturbable et permet à Moutinho, Carasco, Silva et Kurzawa de tisser tranquillement leur toile d'araignée pour multiplier les centres. À la 7e minute, première alerte pour les Lensois. Suite à une remise de la poitrine de Moutinho dans la surface, Anthony Martial balance une reprise du gauche qui passe à côté. À la 25e, la lanterne rouge est même à deux doigts d'encaisser un but. Carrasco tire un coup franc aux 30 mètres qui passe devant toute la défense lensoise et oblige Riou à détourner la tentative, malgré un rebond vicieux. Les Lensois commencent à passer un sale dimanche. Ils dégagent comme ils peuvent les nombreuses tentatives adverses. Ce qui leur pendait au nez finit par arriver à la 36e, lorsque Carrasco perfore la défense artésienne. Le Belge récupère un ballon mal dégagé et, grâce à deux contres favorables, se faufile dans la défense lensoise. Ce concours de circonstances favorable, lui permet de tromper Rudy Riou, d'un plat du pied gauche. L'ASM va même rapidement faire le break (42e). Lancé par une passe en profondeur de Carrasco, Anthony Martial s'échappe sur le côté gauche et glisse le ballon entre les cuisses du portier lensois. Les joueurs de Kombouaré rentrent aux vestiaires après 45 minutes de souffrance et zéro tir cadré.

Lens s'enfonce dans son marasme


Au retour des vestiaires, les supporters lensois tentent de redonner le moral à leurs joueurs. Ils entonnent leur traditionnel chant, Les corons, juste pour le baume au cœur. En vain. Bien aidé par les espaces libérés par les Lensois, Monaco continue sur sa lancée et multiplie les combinaisons pour alourdir la marque. Carrasco veut briller ce soir et tente plusieurs raids. Le match est définitivement plié quand Bernardo Silva marque le troisième but (72e). Suite à une combinaison Kurzawa-Martial côté gauche qui débouche sur un centre de l'attaquant espoir, le portugais profite d'un cafouillage dans la défense lensoise et trompe Riou du gauche. Excepté Chavarría qui a tenté ce qu'il pouvait, les Lensois se montrés totalement inoffensifs, avec un seul tir cadré qui viendra à la 86e minute, suite à une tête de Touzghar (86e). Si on ne connaît pas encore l'avenir d'Antoine Kombouaré, Lens va devoir cravacher pour retourner rapidement en Ligue 1 et ainsi profiter du stade Bollaert version 2.0 que lui offre l'Euro 2016. De son côté, Monaco, qui vient tout juste d'être éliminé de la Champions League par la Juventus, semble assez bien parti pour y défendre à nouveau son rang la saison prochaine. Arsenal est prévenu.

⇒ Résultats et classement de L1

Par David Sfez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Chelsea résiste à Arsenal