1. //
  2. // 6e journée

Monaco à la peine

Tandis que Reims continue de faire le malin en haut de classement, c'est toujours aussi difficile pour les anciens pensionnaires de L1 Monaco, Nantes et Le Mans, englués aux abords de la zone de relégation.

0 0
Reims – Guingamp : 2-1

Dix ans après ses débuts avec les Pitchouns du TFC, Cédric Fauré, 32 ans, continue son petit bonhomme de carrière. Son doublé hier permet au leader Reims de reprendre sa marche en avant, deux semaine après le nul concédé à Angers. Les hommes d'Hubert Fournier comptent trois points d'avance sur Le Havre (et Clermont en cas de victoire cet après-midi face à Châteauroux à Gabriel Montpied). De son côté, le promu guingampais peine à retrouver le rythme de la L2 et alterne le bon et le moins bon depuis le début de saison.

Boulogne – Arles : 1-1

Six matchs de championnat disputés, six résultats nuls. Boulogne n'avance pas sur le plan comptable et n'est plus qu'à un match de la série de 7 nuls réalisés en septembre et octobre dernier. Au moins les Boulonnais peuvent-ils se dire qu'ils ont enfin inscrit un but, par l'intermédiaire du jeune prêté de l'OL Enzo Reale, après deux 0-0 consécutifs. Maigre consolation tout de même... C'est Luigi Pieroni qui avait ouvert le score pour Arles, qui a terminé à neuf après l'expulsion de deux défenseurs, Laurenti et Soro, dans les dernières minutes de la rencontre.

Istres – Sedan : 1-1

Lanterne rouge avant ce match, l'autre club provençal se devait de réagir à Parsemain, mais il n'a pas pu faire mieux qu'un résultat nul face à des Ardennais candidats à la montée. Au final, ce score n'arrange ni Istres, qui reste reléguable (Amiens, nouveau dernier, joue lundi à domicile contre Lens), ni Sedan, en sévère baisse de régime après de bons débuts.

Le Havre – Tours : 2-1

Quatrième victoire de la saison pour Le Havre, qui s'en sort bien face à des Tourangeaux auteurs, comme la saison passée, d'un début de saison encourageant. C'est l'ex-international espoir Alexandre Bonnet qui donne la victoire dans le dernier quart d'heure aux Normands, qui passent de la 4e à la seconde place. Il va falloir confirmer vendredi prochain en déplacement à Sedan.


HAVRE AC - TOURS FC par Ligue2

Troyes – Bastia : 1-0

Les Havrais ont donc dépossédé Bastia de sa place de dauphin du leader rémois. Rothen et ses coéquipiers ont concédé une défaite sur la pelouse de Troyes. Le seul but de la rencontre a été inscrit par Raphaël Caceres, un des artisans de la montée en élite de Dijon la saison dernière, prêté dans les derniers moments du mercato. Il permet à Troyes de faire la bonne opération du soir, avec cinq places gagnées pour se hisser en septième position.

Metz – Laval : 2-2

Annoncée cet été comme l'une des plus faibles sur le papier, la formation lavalloise réalise pour l'instant un début de saison plutôt honnête, à l'image de la courageuse prestation d'hier à Saint-Symphorien. Les Tangos sont ainsi parvenus à égaliser dans le dernier quart d'heure, face à des Messins réduits à dix juste avant la mi-temps. Les deux équipes en sont à cinq matchs sans défaites.

Monaco – Angers : 1-3

Sans Giuly, touché au mollet, Monaco a été surclassé hier soir devant les 4 000 spectateurs de Louis II. C'est une nouvelle désillusion pour les hommes du Rocher, qui ne comptent toujours pas de victoire en six journées disputées ! Charbonnier par deux fois et Keserü se sont chargés de punir les locaux, tandis que Vahirua sur pénalty a rendu le score un peu moins humiliant. Le prochain déplacement à Bastia de la troupe à Laurent Banide est l'occasion de montrer enfin du caractère.


AS MONACO FC - ANGERS SCO par Ligue2

Nantes – Le Mans : 1-1

C'était l'affiche du bas de tableau, entre deux formations des Pays de la Loire en manque de points. Autant dire que ce résultat nul n'arrange personne. Nantes a néanmoins eu le mérite de ne pas lâcher l'affaire et de revenir au score au courage, par son défenseur brésilien Mathéus Vivian sur corner. De son côté, Le Mans a montré une nouvelle fois des carences mentales et l'impossibilité de tenir un score favorable. Si les Sarthois veulent exhiber la MMArena en Ligue 1, il va falloir se réveiller, et vite.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Getafe, année 0
0 0