1. //
  2. // Barrages retours
  3. // Monaco/Valence (2-1)

Monaco a failli le faire

Après avoir totalement foiré leur début de match, les Monégasques sont parvenus à se réveiller en fin de partie pour finalement arracher une victoire, 2-1. Insuffisant, toutefois, pour retrouver la Ligue des champions. Dommage.

Modififié
2k 66

Monaco - FC Valence
(2-1)

A. Raggi (17'), E. Echiejile (75') pour Monaco , Á. Negredo (3') pour FC Valence.


Quatre minutes. Pas une de plus. C'est le temps qu'il aura fallu à Álvaro Negredo pour éteindre la petite lueur d'espoir qui brillait encore dans les cœurs monégasques. Et quitte à briser des cœurs, autant le faire avec élégance. À la réception d'une passe en retrait foirée de Fabinho, l'attaquant espagnol accélère, pénètre dans la surface, avant de déclencher un amour de ballon piqué qui s'en va mourir dans le petit filet d'un Subašić impuissant. Un geste d'une beauté pure. Mais d'une beauté fatale, car avec sa délicate patte gauche, le joueur de Valence vient de briser les rêves monégasques. Sans même attendre la fin de la nuit. Car si Monaco est parvenu à s'offrir un dernier quart d'heure d'espoir après les buts de Raggi (18e), puis d'Echiejile (75e), la messe semblait déjà dite après cette quatrième minute de jeu. Le réveil monégasque a retenti beaucoup trop tard. Celui de Negredo, en revanche, était bien à l'heure.

Negredo, cet homme pressé


Ils ont beau avoir deux buts d'avance, les Valenciens ne débarquent pas sur la pelouse de Louis-II en spectateurs. Loin de là, même. Ce sont d'ailleurs eux qui démarrent cette partie pied au plancher : on ne joue que depuis deux minutes et, déjà, Subašić doit y aller de son exploit pour empêcher Mustafi d'ouvrir le score à bout portant. En face, les Monégasques sont impuissants, totalement dépassés par l'intensité du rythme imposé par les Espagnols, et l'inéluctable arrive finalement plus tôt que prévu. À l'affût d'une mauvaise passe de Fabinho, Negredo s'en va tromper Subašić d'une merveille de balle piquée (4e). L'ASM ne pouvait pas imaginer pire entame. Il faut finalement attendre le quart d'heure de jeu pour voir les joueurs du Rocher sortir (enfin) la tête de l'eau, tirés par la force d'Andrea Raggi. À la réception d'un ballon mal renvoyé par la défense de Valence, le défenseur monégasque ne se pose pas de question et, en se retournant, décoche une belle frappe à ras de terre qui vient surprendre Ryan (18e). 1-1, l'espoir renaît chez les Rouge et Blanc, d'autant que, malgré une nouvelle frappe dangereuse de Parejo (22e), les locaux parviennent enfin à faire jeu égal avec leurs adversaires. De quoi continuer à espérer au moment de rentrer aux vestiaires. Ne serait-ce qu'un petit peu.

Echiejile sonne une révolte tardive


Loin du début de match à cent à l'heure, ce second acte commence de manière plus tranquille. Et si les Monégasques semblent moins largués sur la pelouse, ils ne parviennent pas à créer le danger dans le camp adverse. De son côté, fort de son confortable avantage, Valence gère tranquillement ses efforts et n'a aucun mal à contenir les embryons d'offensives monégasques. Les occasions se font rares, le score n'évolue pas, et le temps qui défile profite à des Espagnols qui ne semblent guère inquiets quant à l'issue de la rencontre. Pourtant, à la 75e, Ryan repousse un coup franc de Lemar directement sur le ventre de Carillo, lequel se transforme en passeur décisif involontaire pour Echiejile qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond du but vide. 2-1, Monaco s'offre le droit d'y croire encore. Les dernières minutes de jeu voient les locaux se jeter vers l'avant pour tenter d'arracher cette prolongation inespérée, mais Valence tient le coup, à l'image de Ryan qui se couche parfaitement sur une belle frappe lointaine de Lemar (83e). Malgré quelques ultimes tentatives, l'ASM ne parvient pas à créer l'exploit, la faute, sûrement, à un réveil trop tardif. De quoi nourrir quelques regrets. Car, à défaut de retrouver le doux parfum de la Ligue des champions, Monaco devra bien se contenter des effluves plus amers de la Ligue Europa.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
La concha de Monaco.
Ça fait 5 équipes espagnol en C1 cette année.
valence a mis 4 buts rennais devant son but

les mecs n'ont marqué que grâce aux grossières erreurs de monaco

c'est rageant, souhaitons à l'asm de faire un beau parcours en leage europa
PhoenixLite Niveau : Loisir
C'est faiblard, quand même, l'ASM en ce début de saison.

Ils donnaient l'impression de pas y croire en fin de match (ou de plus avoir les moyens physiques d'y croire). Plus de pressing, pas de suivi des déviations de Carillo....
Ils auront eu le mérite d'y croire jusqu'au bout. Mais à ce niveau-là, une entame aussi foirée, combinée aux erreurs du match aller, ça paie cash. Valence était supérieur techniquement et au fond, Monaco n'a pu profiter que de la baisse physique des espagnols en fin de match, compréhensible au vu de leur reprise plus tardive. Mais il y a trop de joueurs limités (est ce que quelqu'un peut me dire une bonne fois pour toutes à quoi sert Dirar?) et trop d'approximations. C'est dommage, mais l'EL c'est pas mal non plus.

Par contre, Martial... Bordel, fais pas le con Didier.
Bon, la victoire de Valence est logique sur les deux matchs, mais ça ne me semble pas non plus être une énorme équipe. Supérieure techniquement à Monaco ça c'est sûr, mais elle n'a pas fait tant de mal que ça alors que l'asm était quand même minable défensivement.

Finalement, on fini avec quatre buts valencians sur des erreurs de Monaco, et deux buts de Monaco sur des mauvais dégagements, et j'ai pas l'impression qu'on ait atteint des sommets de technique. Cela dit, ça fait quand même une émotion sympa, même si on regrette la fin.

Par contre Monaco a fait un peu de peine offensivement tant ils ont eu du mal à se procurer des occases. Surout à la fin, ils n'ont même pas réussi à se mettre en position pour balancer des longs ballons dans la surface, il balançaient depuis leur propre moitié de terrain.
Note : 1
Message posté par mqnchot
valence a mis 4 buts rennais devant son but

les mecs n'ont marqué que grâce aux grossières erreurs de monaco

c'est rageant, souhaitons à l'asm de faire un beau parcours en leage europa



Ca sent le supporter monégasque frustré.
1ère nouvelle: les buts viennent toujours des erreurs des adversaires, provoquées ou non.

Et sinon Monaco, ils ont joué au foot eux? Non parce que si c'est le cas, faut me le dire, je change de sport.

Bon je suis volontairement mauvaise langue, mais parce qu'insinuer sur ces matchs que Monaco a mieux joué que Valence, c'est de la pure mauvaise foi.

Monaco peut viser loin en Europa League, et c'est déjà pas mal pour le coeff de la France non?
Message posté par m_alive
Ils auront eu le mérite d'y croire jusqu'au bout. Mais à ce niveau-là, une entame aussi foirée, combinée aux erreurs du match aller, ça paie cash. Valence était supérieur techniquement et au fond, Monaco n'a pu profiter que de la baisse physique des espagnols en fin de match, compréhensible au vu de leur reprise plus tardive. Mais il y a trop de joueurs limités (est ce que quelqu'un peut me dire une bonne fois pour toutes à quoi sert Dirar?) et trop d'approximations. C'est dommage, mais l'EL c'est pas mal non plus.

Par contre, Martial... Bordel, fais pas le con Didier.


Martial leur fait mal avec sa capacité à percer, mais finalement ça donne jamais grand chose. Cela dit vu le niveau de l'edf, avoir un joueur capable de faire ça on ne va pas cracher dessus
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ce penalty refusé injustement à Monaco qui aurait pu leur permettre de revenir à 2-2 à l'aller... Je serais monégasque, je me serais tiré une balle dans la tête en y pensant.
Dirar : « On m'appelait Monsieur Ligue des champions »...
Note : 1
Message posté par paul.la.poulpe
Bon, la victoire de Valence est logique sur les deux matchs, mais ça ne me semble pas non plus être une énorme équipe. Supérieure techniquement à Monaco ça c'est sûr, mais elle n'a pas fait tant de mal que ça alors que l'asm était quand même minable défensivement.

Finalement, on fini avec quatre buts valencians sur des erreurs de Monaco, et deux buts de Monaco sur des mauvais dégagements, et j'ai pas l'impression qu'on ait atteint des sommets de technique. Cela dit, ça fait quand même une émotion sympa, même si on regrette la fin.

Par contre Monaco a fait un peu de peine offensivement tant ils ont eu du mal à se procurer des occases. Surout à la fin, ils n'ont même pas réussi à se mettre en position pour balancer des longs ballons dans la surface, il balançaient depuis leur propre moitié de terrain.



Je suis étonnamment surpris pas Valence, dans le mauvais sens du terme.
C'est que le début de la saison, ceci expliquant cela, mais en terme de niveau de jeu (et ça, c'est pas forcément du à la préparation qui sert surtout à maintenir l'intensité), elle est loin de l'équipe de l'an dernier.
Message posté par paul.la.poulpe


Martial leur fait mal avec sa capacité à percer, mais finalement ça donne jamais grand chose. Cela dit vu le niveau de l'edf, avoir un joueur capable de faire ça on ne va pas cracher dessus


Tu peux pas lui demander de prendre le jeu à son compte. Mais faire ce qu'il fait dans un match à tel enjeu, à 19 ans, c'est franchement sale. Quand tu vois que derrière Benzema on a que Giroud en attaquant de pointe (je compte pas Fekir car il est plus 2e attaquant pour moi), franchement, c'est à tenter. Parce que Gomis, c'est non.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 6
Droits TV : Lyon et Paris disent merci
Transferts : Monaco va encore faire 50mio avec Abdé et Kurz
Indice UEFA : tous derrière le CSKA demain !
Je suis le seul à voir le hors-jeu d'Echiejile ?
You touch my Toulalan Niveau : Loisir
Bon bah franchement, c'est décevant, mais tout n'est pas à jeter. Et puis t'façon l'ASM peut se faire plaisir en ligue Europa. Je les voyais pas faire le même parcours que la saison dernière en ligue des champions

Ils cherchent beaucoup à combiner, mais ce genre de jeu demande quand même de faire les bons choix au bon moment, et ça requiert un minimum d'expérience. Parce que là on a vu pas mal d'erreurs techniques et tactiques.
Ça, ajouté aux erreurs défensives et au fait qu'on a l'impression qu'ils ne se sortent les doigts qu'en deuxième mi-temps, ça fait un peu juste pour la champion's.

Laissons les prendre de l'expérience en championnat et en Europa, et on verra ça dans le futur.
Doublezérosept Niveau : District
Message posté par m_alive
Par contre, Martial... Bordel, fais pas le con Didier.


Je vais peut-être passer pour un gars qui connaît rien au foot et qui enfonce des portes ouvertes - même si je m'en fous totalement -, mais franchement Martial je le réclame bien plus que Lacazette en EDF depuis la fin de saison dernière et c'est pas une question que Lacazette est moins bien en ce moment. Je vais m'expliquer.

Sans parler stats buts mais plutôt style de jeu, Alex est un aspirateur de jeu, qui a besoin qu'on joue énormément sur lui pour briller et mettre des occasions au fond. Un vrai buteur quelque part, mais lorsqu'il ne touche pas de ballons, il ne brille pas, il est dans l'ombre.

Martial, c'est un attaquant qui travaille énormément, pèse sur les défenses. Il a une qualité de conservation de balle et d'appels. Même en joker, c'est un gars qui s'entendrait à merveille avec Benzema, Griezmann ou Valbuena(en partant sur le principe qu'il est titulaire aux yeux de DD) avec des combinaisons ou autre. Même s'il n'a pas de véritables occasions, c'est un joueur capable d'exister dans le jeu avec ou sans le ballon par ses qualités et son style de jeu, à l'inverse de Lacazette. Lacazette non approvisionné en ballons près de la surface, il est transparent.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Message posté par Bernard Fa
Je suis le seul à voir le hors-jeu d'Echiejile ?


Oui, puisqu'il ne l'est pas au départ du ballon...
Les mains de Mustafi bordel...
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 1
Envie de dire que la C1 ça se mérite !
Beaucoup trop faible à mon sens cette équipe monégasque.

A la ramasse dans les duels, du déchet technique, et l'impression que les joueurs viennent de la CFA tellement ça manque d'expérience. A part Martial qui a tiré son épingle du jeu, le reste mérite à peine de joueur l'EL, Toulalan compris.

Je ne comprends pas comment les dirigeants ont pu vendre plus de la moitié du socle de l'équipe.

Et Nasser si tu me lis, hmm, Kurzawa...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 66