Mombearts fait ses valises

6 7
Erick Mombaerts n'entraînera vraisemblablement pas Adriano.

L'aventure normande de l'ex-coach de l'équipe de France espoir s'est en effet achevée ce mercredi, après une piètre défaite contre Boulogne (National) en Coupe de France samedi dernier. Au club depuis décembre 2012, le technicien aurait été sollicité pour participer à un projet d'ampleur internationale, probablement au Japon. Le président Jean-Pierre Louvel et le directoire du club normand ont souhaité « remercier M. Mombaerts pour le travail effectué au cours de ces deux années passées au HAC et tiennent à louer son investissement et ses qualités humaines » .

L'adjoint de Mombaerts, Philippe Bizeul, assurera l'intérim pour les deux prochains matchs contre Laval et à Tours.

ARK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Sympa l'orthographe de son nom dans le titre.

Momb(h)earts of midlothians.


(Je sais où se trouve la sortie)
Ric Hochet Niveau : DHR
Le HAC coule gentiment...

Un gros coup de balais s'impose (avant de tomber en National si possible) : Maillol puis Louvel dans cet ordre. Mieux vaut vendre un ou deux joueurs tous les hivers, conserver la structure du club (stop aux démissions successives de tous les membres du board) et s'appuyer sur le (bon) centre de formation

Revault de retour au commande de l'équipe première ? Et dans la durée cette fois, ce serait un premier signe encourageant.

Merci SF au passage pour l'article (engagé) sur Maillol dans la version papier.
J'ai mal à mon HAC.
Ric Hochet Niveau : DHR
Ah oui et parce que ce n'est pas précisé dans la brève, les autres médias détaillent le projet d'ampleur internationale comme l'installation d'une franchise City au Japon après Manchester et New York.

Si c'est en effet ça, c'est sûrement un beau contrat, et un dernier beau défi pour Mombaerts. Toujours plus intéressant que d'essayer de maintenir en vie un club plombé par une décennie de gestion calamiteuse et 6 derniers mois de n'importe quoi en coulisse.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
C'est quand même du grand n'importe quoi de laisser partir volontairement ton entraîneur en pleine saison. Idem pour l'entraineur qui quitte le navire tranquillement.

On est plus à cela près avec M. Louvel. C'est plus des casseroles qu'il traîne derrière lui, mais plutôt un cirque. Qu'est-ce qu'on se marre ! j'ai les cuisses toute rouges à forces de me les taper !
oui enfin il suffit pas que Mombaerts parte pour que d'un coup d'un seul son bilan devienne bon hein.
incroyable comme le statut (toute une carrière construite sur les pitchounes) suffit à séduire les gens, alors que le mec a le même bilan que Cédric Daury.

avez-vous oublié, ce "off" devant les caméras où il chiait sur les jeunes du club ?
ce 4-2-3-1 sans idées, sans animation, sauvé offensivement par les seuls Mesloub puis Leroy - et Bonnet, quand il a envie ?
tous ces matches à domicile où il est incapable de se montrer vis à vis de l'arbitre, mais n'hésite pas à pourrir les petits ramasseurs de balle ?
ces interviews d'après-match, dans la satisfaction molle et les excuses perpétuelles ?
son incapacité à intégrer des joueurs du centre sur le long terme en équipe première ?
(qu'on me parle pas de la baisse de qualité dudit centre, il n'y a pas si longtemps on intégrait des Martot, Mocquet et autres Youssouf, Nabouhane... et on montait en première division)

bon vent !
Ric Hochet Niveau : DHR
Il s'agit pas de pleurer Mombaerts dont le bilan est faible (tu le présentes très bien) mais plutôt d'y voir un énième signe que la structure du club part en vrille.

Et des clubs talentueux sur le terrain mais sans structure, ça fait des parcours à la MUC72.

Pour l'histoire on va dire, Mombaerts était venu saluer les supporters à l'extérieur à Auxerre en début de saison (2-0 AJA) et en discutant quelques minutes, il laissait très très clairement entendre qu'il trouvait son effectif très limité.

"Qu'est-ce que tu veux que je fasse avec Malfleury, c'est pas un 10, c'est pas un 9. Qu'est-ce qu'il reste ?" Belle punchline cela dit !
ça résume bien le personnage, cette punchline : toujours se trouver des excuses, plus Baup que Bielsa, plus Dupraz que Gourvennec : la vieille garde des entraîneurs qui a beau ne pas avoir prouvé grand chose, truste les positions et bénéficie largement de la confiance du milieu.

Malfleury n'est certes pas un 10 ni un 9, mais il y a d'autres animations possibles dans le football que le 4-2-3-1 immuable : le type est tellement une pipe qu'il a planté neuf buts en quinze matches à Istres l'année dernière. Mais Mombaerts étant incapable d'autocritique (ah, sa préparation physique de l'année dernière, qui a flingué l'équipe...), on va tout mettre sur le dos des joueurs... c'est un peu facile.

des effectifs plus talentueux, on en a vu au HAC ces dix dernières années ; mais on a aussi vu des pires qui jouaient mieux ! Et - je ressors le même exemple, désolé - quand tu vois une équipe alignant Mandanne (pas conservé au HAC, pas le niveau et c'était vrai) en pointe, qui peut se sortir des poules en Europe demain, tu te dis que les entraîneurs qui se planquent derrière le niveau de leurs joueurs sont un peu des minables, qui minimisent leur profession et contribuent à la méconnaissance tactique du public.

sur le club, c'est la déroute en coulisses, une seule chose à faire : mouette & sea...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 7