Moins de joueurs africains à Bordeaux ?

Modififié
27 150
S'il y en a un qui ne goûte que très peu la Coupe d'Afrique des nations qui se déroulera – sauf retournement de situation – en janvier prochain au Maroc, c'est bien Willy Sagnol.

Le coach des Girondins, interrogé par des internautes de Sud Ouest, a fait quelques révélations croustillantes sur ce qu'il pensait de la compétition africaine. Il a ainsi expliqué à quel point elle allait impacter son recrutement pour les saisons à venir. « Tant que je serai entraîneur des Girondins, il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs de Bordeaux parce que je n'ai pas envie de me retrouver avec douze joueurs qui, une fois tous les deux ans, se barrent pendant deux mois. »

S'il fait partie des coachs les plus exposés à la CAN cette saison, avec Sané, Saivet, Khazri, Diabaté, Traoré ou encore Poko dans son effectif, Willy Sagnol s'est quand même permis de dresser un portrait on ne peut plus stéréotypé du joueur africain. « L'avantage du joueur typique africain, c'est un joueur pas cher quand on le prend, prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain, a décrit Sagnol. Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Des Nordiques aussi, c'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité. C'est un mélange, une équipe de foot, c'est comme la vie, c'est comme la France, c'est un mélange  » , a-t-il également confié.

Le Nordique serait donc autre chose qu'un mauvais sandwich de boulangerie. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un jour, il faudra que les clubs et les ligues pros européennes qui ont beaucoup de joueurs africains sous contrat fasse une proposition crédible à la CAF, avec modification des calendriers des deux parties.

Pourquoi ne pas décaler la CAN ainsi que la trêve hivernale début janvier (je ne m'y connaît pas beaucoup en conditions météorologiques, mais la diff' entre janvier et février ne me paraît pas bien grande) ? Au lieu d'avoir deux semaines en décembre, les joueurs pro auraient deux semaines en janvier (tant pis pour les fêtes de Noël dans ce cas)
CoreeDuNord Niveau : Loisir
LES QUOTAS, LE RETOUR
Les résultats d'un séjour chez les Allemands...
Du joli.
Mectoooooon Niveau : Loisir
" Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline"

Donc un noir n a par definition pas ces trois precedents attributs.. interessant
S'il a vraiment dit ça, ce type est quand même vraiment inquiétant.
Message posté par Mectoooooon
" Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline"

Donc un noir n a par definition pas ces trois precedents attributs.. interessant


tu as oublié la "bonne mentalité" :)
Rapid Bukkake Niveau : Loisir
l'atmosphère au sein du club va enfin redevenir respirable.
Note : 22
L'avantage du joueur typique africain, c'est un joueur pas cher quand on le prend, prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain, a décrit Sagnol. Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline


Willy, t'as le bonjour d'Eto'o, Yaya Touré, Pogba, Amara Simba, Okocha ...
Note : 35
Si vous avez vraiment perçu du racisme dans ces propos, c'est vous qui êtes inquiétants...
Note : 23
En même temps le joueur typique africain et bordelais (à part Khazri voir Saivet) est souvent grand puissant et assez peu intelligent (footballistiquement parlant). Après que ça vienne du fait qu'ils soient africains ou bordelais, c'est un autre débat
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
27 150