1. //
  2. // 28e journée
  3. // FC Barcelone/Real Madrid

Modric, sauveur de l'équilibre

Véritable boussole du Real Madrid, Luka Modrić et sa longue absence ont causé de terribles maux de tête à Carlo Ancelotti. Débarqué en 2012 dans la capitale espagnole, il n'y a pas toujours connu une telle importance. Retour sur une mutation tout en équilibre.

Modififié
93 25
L'heure de jeu approche, le Santiago-Bernabéu étouffe. Entre crispation et sifflets, l'antre madridista n'espère qu'une fin de match rapide. Lorsque Sami Khedira, conspué et agacé, se rapproche du quatrième arbitre, un éphémère espoir s'empare des aficionados locaux. Luka Modrić, crampons aux pieds, s'apprête à retrouver son statut de joueur de football et reçoit une salve d'applaudissements. Les seuls d'une soirée cauchemardesque qui se termine par une qualification aux forceps. Malgré cette qualif' entachée d'une défaite humiliante, le Croate s'avance sourire en coin face aux caméras. Ancelotti, aigre-doux en conférence de presse, avoue rassuré qu'il « nous donnera plus de contrôle du ballon, et donc plus d'efficacité » . Cinq jours plus tard, au milieu d'un océan d'interrogations, le Croate, cette fois titulaire, illumine la réception de Levante et lance les deux actions décisives du Real Madrid. Après de nombreuses semaines d'absence, il personnifie les rares espérances des Merengues pour ce Clásico. Car avec Luka, c'est tout le navire d'Ancelotti qui retrouve un équilibre plus que précaire.

Mourinho : « Luka manque de tout »


« Luka a changé le match parce qu'il nous a donné de la dynamique et de la création. » Cet éloge ne sort pas de la bouche de Carlo Ancelotti. En mars 2013, son prédécesseur, José Mourinho, rendait un vibrant hommage au Croate. Grâce à son entrée sur le pré d'Old Trafford, Modrić changeait le cours d'une qualification jusque-là propriété de Manchester United. Sa frappe rasante et puissante permettait autant au Real Madrid de se qualifier pour les quarts de finale de Ligue des champions qu'à Luka de parachever son intégration dans la capitale espagnole. Avant cette délicieuse réalisation, ses premiers mois madrilènes s'étaient résumés à un transfert houleux, des prestations en demi-teinte et un poste oscillant entre meneur, relayeur et coupeur de citrons. « Il manque de plus d'entraînements, de plus de confiance, de mieux connaître ses coéquipiers, de mieux connaître le niveau d'exigence » , énumérait ainsi son mentor si spécial. Pour Martín zquez, ancien seigneur du milieu merengue, il fallait que « ce grand espoir devienne plus régulier pour devenir l'un des meilleurs joueurs au monde » . Dont acte.

Le scalp de Mourinho brandi par la presse madrilène au soir d'une humiliante défaite en finale de Coupe du Roi face à l'Atlético, Luka Modrić y assiste depuis la guérite. « Le changement d'entraîneur a été l'une des meilleures nouvelles pour Luka Modrić » , raconte le membre de la Quinta del Buitre. « Avec Ancelotti, il a gagné en régularité grâce à deux choses : une place méritée de titulaire inamovible et un poste de piston qui lui convient parfaitement. » Avec l'arrivée de Carletto, le système se dessine en 4-4-2, puis évolue vers un 4-3-3. Un temps meneur de jeu, le Croate s'affirme comme le joueur apportant l'équilibre entre l'offensive et la défensive. Une obsession pour Carlo Ancelotti qui entraperçoit à travers Modrić le joueur qu'il était, le talent des Balkans en moins. « Ancelotti a demandé aux joueurs de plus se focaliser sur le collectif. Modrić a été celui qui a montré l'exemple. À partir de là, il a gagné le cœur des supporters » , poursuit Martín zquez. Car en l'espace de six mois, les quelques critiques acerbes de la nébuleuse merengue laissent place à des ovations soutenues et répétées – en soi, la simple illustration de la schizophrénie du Bernabéu.

Vazquez : « Les semaines sans Modrić, les plus délicates »


Au gré de l'exercice dernier, un milieu de terrain à trois se dessine dans la tête d'Ancelotti. Avec un Xabi Alonso en sentinelle et un Ángel Di María en chien fou, Luka Modrić doit assurer les transitions express vers la BBC et combler les brèches laissées par ces trois mêmes larrons. «  C'était la grande force de ce Real Madrid. Sans ses trois milieux de terrain hyper complémentaires, le club n'aurait pas soulevé la Coupe du Roi, encore moins la Décima » , glisse le señor Vazquez. Dès l'été dernier, ce trio est brisé : Alonso se barre en Bavière et Di María débarque à Manchester. La faute, entre autres, aux désirs de Florentino Pérez de rajeunir et starifier un peu plus son effectif. De fait, avec un Kroos pas vraiment à son poste et un James formé en meneur de jeu, Modrić permet au XI d'Ancelotti de s'assurer une adaptation qui prend la forme de 22 victoires consécutives. Sa blessure en sélection est annoncée comme un drame national par la presse madridista. « Les semaines sans Modrić ont été les plus délicates de l'ère Ancelotti » , conclut un Rafa conforté par une statistique : sans son Croate, le Real ne glane en moyenne « que » 2,1 points contre 2,7 en sa présence. Ce dimanche, il en faudra bien trois pour dissiper tous ces sifflets.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

georgesleserpent Niveau : Loisir
Que ce joueur est sous coté.. quand je pense que la FIFA a mis Iniesta à sa place dans son équipe type de l'année, et que sofoot a mis Pogba à sa place...
Nathan le blues belge Niveau : DHR
Foutu Daniel Levy, il était à 2 doigts de nous rejoindre en 2010!
Quel joueur sinon, malgré son format il a un très très gros volume de jeu en plus de ces qualités techniques. C'est impressionnant. Mais je comprends pas trop pourquoi on tire sur Mourinho pour sa gestion du joueur à Madrid. Elle était bonne non ? Il venait d'arriver, c'était sa première année donc logique qu'il le fasse tourner comme ça. D'ailleurs c'était lui la première option devant Fàbregas pour le mercato à Chelsea.
Joueur totalement sous estimé et éclipsé par les "stars" du Real. Il pourrait être un demi dieu, c'est juste un joueur important. Quel gâchis.
C'est un joueur discret qui joue quasi toujours juste, comme Zidane ou Pirlo il a une grosse capacité à tirer le meilleur du placement de ses coéquipiers.
Techniquement il est très très fort aussi, dans l'équipe il n'y a que Ronaldo qui soit au dessus mais sinon il est largement au niveau de Benzema, forcément moins bon dans les airs mais meilleur dans les dribbles.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Sinon concernant le match de ce soir, ça m'arrache la gueule de le dire et j'espère de tout coeur me tromper mais je vois le réal s'imposer.

Tout simplement car ce Real est une équipe de contre attaque, ce qui fait que lorsqu'ils sont face à une autre équipe de contre (comme l'atletico ou le BVB l'année dernière) ils gazèrent à mort, mais quand ils sont face à une équipe de possession qui joue haut et presse (comme le Barca ou le Bayern l'année dernière) alors les types se font plaisir avec l'space qu'ils ont en contre.

Je vois bien le Real s'imposer comme il l'a fait l'année dernière en LDC: défense basse et solide, contre supersonique et transitions attaque/défense ultra rapide.

Mais j'espère sincèrement me planter.
Quand je pense que Skoblar avait présenté ce jeune talent du championnat Croate à l'OM, et que les dirigeants l'ont tout simplement recalé, j'ai tellement mal au c?ur ..

D'un côté j'aime bien qu'un joueur ne soit pas trop mis en avant. Je ne dis pas qu'il ne le mérite pas, bien au contraire, mais lorsque l'on on trop médiatisé il y a des conséquences sur le comportement, entre autres, qui arrivent immédiatement apres.
À la manière de Verratti au PSG, je pense que Modric est le meilleur joueur du Réal, bien au dessus de Ronaldo ces derniers temps.
Emile Louis la tournante Niveau : DHR
Message posté par J-P-Papin
Quand je pense que Skoblar avait présenté ce jeune talent du championnat Croate à l'OM, et que les dirigeants l'ont tout simplement recalé, j'ai tellement mal au c?ur ..

D'un côté j'aime bien qu'un joueur ne soit pas trop mis en avant. Je ne dis pas qu'il ne le mérite pas, bien au contraire, mais lorsque l'on on trop médiatisé il y a des conséquences sur le comportement, entre autres, qui arrivent immédiatement apres.
À la manière de Verratti au PSG, je pense que Modric est le meilleur joueur du Réal, bien au dessus de Ronaldo ces derniers temps.


j'allais écrire cette putain d'histoire ... Tout ça parceque les marseillais le trouvé trop petit , on a des putain de recruteurs quand même , qui connaissent bien le football
Anigo way of life
Quel magnifique joueur pour moi, quand il est revenu enfin face à Schalke, il ne lui a fallu que quelques poignées de secondes,le temps de faire deux petites passes lobées exter' du droit comme il les maitrise parfaitement, pour recevoir des applaudissements. Le Pirlo des balkans clairement
C'est clair, ce qui me dégoûte c'est qu'on ne tente jamais des coups comme ça.. Merci quand même Skoblar.. Quelle déception .
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par russell westbrick 4


Tu devrais regarder les matchs du barca depuis le début de la saison cette équipe est sortie de sa doctrine la possession pour la possession.
La preuve toutes les occasions sur des contres contre city mercredi, la possessions équilibré du match aller face au real ou même le match retour de coupe du roi ou jusqu'à l'expulsion c'est l'altetico qui a la possession et le barca qui joue et marque en contre.
Après c'est sur que si le real marque en premier, les madrilènes se feront un plaisir de planter la bande a messi sur des contres et des coup de pied arrêté comme au match aller d'ailleurs...


Certes le barca est plus stable que sous pep, mais dans le foot actuel il me semble que la plupart du temps, dans le gros matchs, tu as clairement une équipe qui donne en terme de possession et territorialement, et une équipe qui va jouer le contre. Or il me semble que le Barca sera ce soir dans le premier cas de figure. Je peux me planter, mais je vois franchement pas le Barca jouer le contre, ou un match territorialement et en terme de possession équilibré. Je pense qu'on sera dans le cas de figure qu'on a à chaque gros match.
Concernant ce Clasico, j'ai du mal a me faire une opinion car le niveau stratosphérique de Messi fais oublier que Neymar est mauvais depuis au moins 1 mois et Luis Suarez n'est pas toujours efficace face au but. Bien vrai que Casillas n'a plus depuis quelques années le niveau du Joe Hart de Mercredi. Si le Barca marque et laisse la possession au Real ca peut faire très mal, sans que ce soit un monument de football collectif comme la Manita de 2010.

A lire l'article d'Eurosport. Assez d'accord sauf que Neymar est à des années lumières du Ronaldinho de l'époque

http://eurovisions.eurosport.fr/footbal … 1426863834
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par russell westbrick 4


Tu devrais regarder les matchs du barca depuis le début de la saison cette équipe est sortie de sa doctrine la possession pour la possession.
La preuve toutes les occasions sur des contres contre city mercredi, la possessions équilibré du match aller face au real ou même le match retour de coupe du roi ou jusqu'à l'expulsion c'est l'altetico qui a la possession et le barca qui joue et marque en contre.
Après c'est sur que si le real marque en premier, les madrilènes se feront un plaisir de planter la bande a messi sur des contres et des coup de pied arrêté comme au match aller d'ailleurs...


C'est fantastique Russel ! C'est exactement ça, il faut regarder les matchs ! Arrêtez de dire que le Barça risque de perdre car vont faire tourner le ballon et se faire contrer nanani nanana.

Ce Barça n'a rien a voir avec celui de Pep qui faisait de la possession une religion, ce Barça est beaucoup plus ressemblant à celui de Rijkaard. Alors bien sur on a la meilleur possession moyenne du championnat, 70,8% loin devant Madrid, Barcelone aura surement la possession ce soir mais ce sera très loin d'être du Handball. Tiens georges un très bon papier sur ça justement :

http://eurovisions.eurosport.fr/footbal … 1422629587
georgesleserpent Niveau : Loisir
Heinsenberg

Ce que je voulais dire, c'est que selon ma vision du foot actuel, je pense qu'on se retrouve dans des matchs qui ne peuvent que se faire sous la forme d'une équipe qui domine et une autre qui contre. Parce que maintenant, dès qu'une équipe n'a pas la balle, elle forme un bloc équipe compacte qui fait qu'elle est en posture ultra défensive. Et quand cette équipe récupère le ballon, elle se projète à 300 à l'heure devant. Et le Real (au même titre que le BVB ou l'Atletico, même si ces équipes comprennent de nombreuses différences) est un exemple type de ce style d'équipe. Or le barca, si il est bien plus stable tactiquement qu'il ne le fut il y a 2-3 ans, est une équipe qui joue bien plus haut que le Real.
Je regarde pas mal de matchs du barca cette saison (du moins les plus importants), et je remarque que pratiquement à chaque fois qu'ils marquent, c'est sur une attaque placée (y compris dans les gros matchs), et à chaque fois qu'ils encaissent, c'est sur un 3 contre 3 (ou 4 contre 4 ou 4 contre 3, bref je pense que tu as compris l'idée) donc sur un contre.

Autrement dit, je pense que c'est la conjoncture actuelle qui veut que dans les gros matchs, une équipe laissera le ballon à l'autre pour contrer. Et je vois très mal le barca faire ça ce soir, même si vous avez raison de rappeler qu'ils sont bien plus stable qu'auparavant. D'où mon premier commentaire sur le match de ce soir.
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par georgesleserpent
Heinsenberg

Ce que je voulais dire, c'est que selon ma vision du foot actuel, je pense qu'on se retrouve dans des matchs qui ne peuvent que se faire sous la forme d'une équipe qui domine et une autre qui contre. Parce que maintenant, dès qu'une équipe n'a pas la balle, elle forme un bloc équipe compacte qui fait qu'elle est en posture ultra défensive. Et quand cette équipe récupère le ballon, elle se projète à 300 à l'heure devant. Et le Real (au même titre que le BVB ou l'Atletico, même si ces équipes comprennent de nombreuses différences) est un exemple type de ce style d'équipe. Or le barca, si il est bien plus stable tactiquement qu'il ne le fut il y a 2-3 ans, est une équipe qui joue bien plus haut que le Real.
Je regarde pas mal de matchs du barca cette saison (du moins les plus importants), et je remarque que pratiquement à chaque fois qu'ils marquent, c'est sur une attaque placée (y compris dans les gros matchs), et à chaque fois qu'ils encaissent, c'est sur un 3 contre 3 (ou 4 contre 4 ou 4 contre 3, bref je pense que tu as compris l'idée) donc sur un contre.

Autrement dit, je pense que c'est la conjoncture actuelle qui veut que dans les gros matchs, une équipe laissera le ballon à l'autre pour contrer. Et je vois très mal le barca faire ça ce soir, même si vous avez raison de rappeler qu'ils sont bien plus stable qu'auparavant. D'où mon premier commentaire sur le match de ce soir.


Je comprend parfaitement ton point de vue je le partage aussi sincèrement, et c'est pas que je suis blaugrana mais je comprend pas le rapprochement du fait que le Barça jouera haut et que le Real essayera de contrer pourquoi forcément devrait il perdre ? Ca joue très haut pourtant le Barça est la meilleur défense de Liga, les contres madrilènes ne sont pas forcément gages de but automatique. Après tout est possible, mais si je devais parier sur Betclic et qu'on me sorte cet argument pour miser sur le Real sincèrement je le prendrais très peu en considération.
J'ai lu plus haut que beaucoup disent de lui qu'il est éclipsé par les stars du Real. Oui il est sous-côté c'est clair et net, par contre si vous ne vous ne contentez pas de regarder Téléfoot et le CFC et que vous vous intéressez aux matchs et à la presse un peu plus "spécialisée", Modric n'est pas éclipsé du tout. Avant sa blessure, tout le monde s'accordait à dire que tout le jeu reposait sur lui.
Ce mec là, c'est la cerise sur le gâteau, la douceur dans un monde de brutes, le borgne au royaume des aveugles. Trêve de métaphores, ce mec là pue le football, ses extérieurs du pied sont au football ce que la roulette est à Zidane, pure beauté. Il est juste, une touche, deux touches maxi, toujours vers l'avant. C'est un régale
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Heiseinberg


Je comprend parfaitement ton point de vue je le partage aussi sincèrement, et c'est pas que je suis blaugrana mais je comprend pas le rapprochement du fait que le Barça jouera haut et que le Real essayera de contrer pourquoi forcément devrait il perdre ? Ca joue très haut pourtant le Barça est la meilleur défense de Liga, les contres madrilènes ne sont pas forcément gages de but automatique. Après tout est possible, mais si je devais parier sur Betclic et qu'on me sorte cet argument pour miser sur le Real sincèrement je le prendrais très peu en considération.


Très simplement, j'ai peur, mais ça reste un pressentiment, que dans cette configuration du match le Real gagne car la saison dernière nous a prouvé à maintes reprises que le contre est infiniment plus facile et plus efficace à jouer que l'attaque placée (le Real a gagné la LDC comme ça, les Pays Bas ont mis une branlée à l'Espagne comme ça, la Juve a mis 3-0 au BVB en jouant comme ça etc). Donc voilà, j'espère sincèrement me tromper encore une fois car je préfère le jeu au contre (et donc forcément le Barca au Real), mais j'ai peur qu'on voit un match comme on a pu en voir par le passé au cours duquel le Barca est obligé par la force des choses de monopoliser le ballon face à un bus et se fasse prendre en compte par les flèches du Real. Ceci dit certains éléments me rendent optimistes: déjà Messi est redevenu le joueur qu'il était donc offensivement, même si le réal défend en mode ultra défensif, ça risque de créer du décalage, ensuite les défenseurs sont plus solides (renaissance de Pique notamment), puis la tactique de manière générale semble plus stable qu'elle ne l'a été. Mais bon on verra bien !
Heiseinberg Niveau : CFA
Message posté par georgesleserpent


Très simplement, j'ai peur, mais ça reste un pressentiment, que dans cette configuration du match le Real gagne car la saison dernière nous a prouvé à maintes reprises que le contre est infiniment plus facile et plus efficace à jouer que l'attaque placée (le Real a gagné la LDC comme ça, les Pays Bas ont mis une branlée à l'Espagne comme ça, la Juve a mis 3-0 au BVB en jouant comme ça etc). Donc voilà, j'espère sincèrement me tromper encore une fois car je préfère le jeu au contre (et donc forcément le Barca au Real), mais j'ai peur qu'on voit un match comme on a pu en voir par le passé au cours duquel le Barca est obligé par la force des choses de monopoliser le ballon face à un bus et se fasse prendre en compte par les flèches du Real. Ceci dit certains éléments me rendent optimistes: déjà Messi est redevenu le joueur qu'il était donc offensivement, même si le réal défend en mode ultra défensif, ça risque de créer du décalage, ensuite les défenseurs sont plus solides (renaissance de Pique notamment), puis la tactique de manière générale semble plus stable qu'elle ne l'a été. Mais bon on verra bien !


Les exemples que tu prend pour moi sont pas bons, Guardiola avait fait une grave erreur en ayant fait tourner son effectif énormement après le titre de champion acquis en février ça lui a porté préjudice sans parler de comment il a changé le jeu du Bayern qui pour moi est une erreur car ils n'ont pas la qualité technique d'un club comme Barcelone et pas un Messi mais cela dit je respecte sa façon de faire, c'est normal qu'il veut jouer avec ses idées et pas celle d'un autre car sinon il l'a gagné 2 fois de suite la champion's la saison dernière avec le Bayern de Heynckes. La Juve a mis une branlée au pire BVB de ces 3/4 dernières années, même chose que les Pays Bas a une équipe d'Espagne complètement sur le déclin avec des cadres fatigués. Le Barça n'aura ni la gueule du Bayern, ni celle du BVB, ni celle de l'Espagne 2014 car c'est tout simplement le meilleur Barça depuis 2011, pragmatique et imprévisible !

Comme tu le dit wait and see !
cantona-forever Niveau : Loisir
Oui et dans votre débat vous oubliez l'absence de Busquets, qui va clairement pesé sur le style de Barcelone ce soir. Certainement moins de possession et plus d'agressivité au milieu avec Mascherano.

Peut être un mal pour un bien. car si on a Rakitic et Mascherano ce soir, le milieu ça sera pas la passe a dix et ça couvrira mieux le terrain qu'a aller ou on avait quand même xavi iniesta pour démarrer le match. On couvrira mieux la défense après les pertes de balles des attaquants. Si Alves fait le job, on sera peut être moins friables en contre qu'a l'aller mais bon, je le sens mal moi ce match...le Réal ça va tellement vite en contre et puis depuis quelques années, les gros matchs sont souvent gagnés par ceux qui contrent.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Dire qu'il voulait venir au barca mais que l'autre zubizarreta n'en voulait pas.dommage,en tant que fan du barca,c'est le seul joueur que j'apprecie dans cette equipe du real
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
93 25