1. //
  2. // Demies
  3. // Manchester City-Real Madrid

Modrić, la nuit mancunienne qui change tout

Aujourd’hui dépositaire du jeu merengue, Luka Modrić en a également été l’un des remplaçants les plus onéreux. Un statut de ses débuts qu’il a changé du tout au tout un soir de huitièmes de finale retour à Manchester. Souvenir depuis le théâtre des rêves.

Modififié
2k 62
L’histoire d’amour entre le Real Madrid et Luka Modrić ne commence pas le 27 août 2012. En cette journée estivale, le milieu croate vient pourtant de s’engager pour cinq saisons avec la Casa Blanca. Contre un rondelet chèque de 40 millions d’euros, Florentino Pérez accorde ainsi à José Mourinho son caprice du mercato et, sans le savoir, s’offre une polémique qui durera jusqu’au printemps suivant. Déboussolé par ce passage de la Premier League à la Liga, écrasé par le montant de son transfert, le prodige des Balkans galère des mois durant à trouver sa place au sein d’un vestiaire truffé d’ego et soumis aux altibajos du Special One.


Pénible et tardive, cette adaptation prend fin un soir de déplacement à Manchester. Face à United, très exactement, Modrić sort de la guérite du Mou à une demi-heure du coup de sifflet final pour orchestrer une remuntada express et entrer, pour la première fois, dans la mythologie merengue. Buteur providentiel et homme de la qualification en quarts de finale, le natif de Zadar s’installe alors durablement dans un onze du Real qui porte désormais son sceau. « Ce match a été un point d’inflexion dans ma carrière » , jure-t-il aujourd’hui.

Youtube

« Modrić manque de beaucoup de choses »


Les prémices de Luka Modrić sous la liquette blanc immaculé s’inscrivent dans l’ombre de la paire Khedira-Xabi Alonso. Alors maîtres de l’équilibre du 4-2-3-1 de José Mourinho, les deux milieux tout terrain se trouvent autant à la récupération qu’à l’organisation.
« Modrić manque d’entraînement, de confiance. Il lui faut mieux connaître ses coéquipiers, il lui faut aussi apprendre ce niveau d’exigence. »José Mourinho
Un boulot monstre, donc, qui demande une condition physique optimale et une entente plus que cordiale. Auteur d’une pré-saison en solitaire du côté de Tottenham, le frêle Croate débarque lui sur la pointe des pieds à Valdebebas. Une attitude prévisible, lui le grand taiseux, qui ne sied pas du tout à son supérieur portugais : « Modrić manque d’entraînement, de confiance. Il lui faut mieux connaître ses coéquipiers, il lui faut aussi apprendre ce niveau d’exigence. En réalité, il lui manque beaucoup de choses. » Le constat, amer mais réaliste, ouvre les portes à une polémique maison : comment donc le Real peut-il lâcher 40 millions pour un remplaçant pas au niveau ? Le premier élément de réponse se trouve dans son positionnement. Relayeur de formation, il se retrouve généralement aligné en meneur de jeu en remplacement d’Özil, un poste qu’il connaît plus qu'il ne le maîtrise.


« Durant mes quatre ans à Tottenham, mais aussi avec la sélection, je jouais en relayeur. C’est ma vraie position » , confirme-t-il en novembre 2012 à Marca. « C’est à ce poste que je peux exprimer tout mon potentiel. »
« C’est un joueur d’une grande qualité, il dispose de la magie typique des grands talents. »José Mourinho
Cette sortie médiatique ne change pas grand-chose à son statut de remplaçant. Malgré un nombre d’apparitions conséquent, il retrouve la guérite lors de chaque choc disputé par le Real et conserve son talent pour des jours meilleurs. Pour autant, en meneur d’hommes qu’il est, José Mourinho n’hésite pas à lui adresser des louanges : « Modrić peut jouer en six, en huit ou en dix. C’est un joueur d’une grande qualité, il dispose de la magie typique des grands talents. » Ce talent, cette magie, ses coéquipiers n’en profitent que sporadiquement et aux entraînements. Un triste constat qui se conclut le 5 mars 2013. Dos au mur, car ayant concédé le nul (1-1) au Bernabéu, le Real Madrid se rend à Old Trafford avec l’obligation de marquer au moins une fois pour se qualifier. L’objectif devient même double, lorsque Sergio Ramos ouvre le score contre son camp en faveur de Manchester United dès le retour des vestiaires.

« Le but le plus important de ma carrière »


Provisoirement éliminé, le Real s’en remet alors à son supersub croate - et à l’expulsion de Nani. Entré en jeu à la place d’Arbeloa, Luka Modrić change du tout au tout le visage moribond du onze merengue.
« J’ai démontré ce qu’on attendait de moi, ça a été un premier pas important, 30 minutes phénoménales, et surtout un véritable point d’inflexion. »Luka Modrić
Dans les faits, plus que ses changements de rythme ou de direction, il endosse le costard de sauveur grâce à une frappe limpide et rasante des trente mètres qui heurte le montant de De Gea avant de transpercer les filets. Sa joie est à la hauteur du service rendu, et contamine ses partenaires. À la baguette sur le pion décisif et qualificatif de Cristiano Ronaldo, il révolutionne ce Real et change de statut au sein du vestiaire. Quand Mourinho avoue que « Luka a changé le match grâce à son dynamisme et sa création » , l’intéressé rétorque que « ce but est le plus important de ma carrière » : « J’ai démontré ce qu’on attendait de moi, ça a été un premier pas important, 30 minutes phénoménales, et surtout un véritable point d’inflexion. J’ai explosé à Old Trafford, dans le plus beau théâtre qui soit et au meilleur des moments. Ce jour-là, on a vu le vrai Modrić. Mais ce n’est que le début. » Pour sûr, depuis ce soir rêvé, le Real joue au rythme de Luka.

Par Robin Delorme
Modifié

Dans cet article

Dans ma conception du football , c'est lui le meilleur joueur du Real.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Bein si, la base du Real depuis 5 ans c'est "on donne la balle à CR7"..
Message posté par Rouflette
Le Barca garde toujours son foot de possession, de quadrillage du terrain et de pressing collectif des années Pep. Leur jeu a gagné en verticalité avec le départ de Xavi et l'arrivée de Suarez mais la force du Barca reste sa maitrise collective, ça se voit moins en ce moment car ils sont cramés mais la saison dernière et ce début de saison c'est pas seulement la MSN qui gagne les matchs.
Au Real t'as l'impression que d'une année sur l'autre tout le schéma tactique peut changer, il n'y a aucune base dans cette équipe depuis l'époque Mourinho, c'est pas un hasard si leur dernière Liga remonte à cette période.


pourquoi tu parles de la tactique du réal alors que de toute évidence tu ne regardes pas les match ? Ancelotti a (grosso modo) fais évoluer le 4231 de mourinho en 433 mais avec les memes principes de verticalité et de recup haute et zizou pour le coup, bah il fait la meme chose qu'ancelotti (real & milan) !

toi tu veux juste parler de l'adn des clubs, de leur philosophies, et figures toi qu'avant ta naissance y'avait un réal avec une philosophie bien prononcé de l'attaque rapide a tout va, et ce bien avant la premiére génération de galactiques..

Nier les valeurs foots du réal en se basant sur le massacre perez des derniéres années c est faire preuve d'une inculture foot dingue.
DonAndresVerratti Niveau : District
Note : 1
Message posté par Rouflette
Je dis que le Real depuis Mourinho n'a pas de fond de jeu et je maintiens ça, encore une fois je suis dans un référentiel court de la carrière d'un joueur actuel donc je parle présent et passé récent, je suis pas dans ce délire de club qui aurait une âme ou pas depuis des décennies.
Le Barca comme tous les tops clubs est marketing je dis pas le contraire mais à la différence du Real, le côté marketing ne prend pas le dessus sur le sportif. Le recrutement de Neymar j'y vois une cohérence, il manquait un joueur offensif et ils l'ont pris, par contre je cherche toujours la logique sportive dans la venue de James.

Juve-Bayern c'était un sacré match joué sur le fil, si Evra ne fait pas la connerie de partir en dribble devant sa surface à la 90ème c'est la Juve qui passe et elle n'aurait pas volé sa qualif.

Sinon je suis pas supporter du Barca ni du Real, j'ai même tendance à préférer ce dernier pour des joueurs que j'adore et c'est ce qui me rend triste, de voir autant de talent gâchés sur l'autel du foot business. Modric à la Juve je suis sûr qu'il nous régalerait encore plus.


ca aurait été merite pour la Juve? Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire. La Juve a été formidable, certes, mais de courage et d'intelligence tactique. Le Bayern les a martyrisé sur l'ensemble du match aller, sur toute la seconde période ainsi que la prolongation ce qui fait 165 minutes de domination Bavaroise contre 45 Piémontaise ca fait leger pour un qualifié méritant. Le foot c'est marquer un but de plus que l'adversaire, pas en prendre un de moins, et le Bayern a marqué deux buts de plus que la Juve sur les deux confrontations, POINT BARRE.
DonAndresVerratti Niveau : District
Message posté par Rouflette
Je dis que le Real depuis Mourinho n'a pas de fond de jeu et je maintiens ça, encore une fois je suis dans un référentiel court de la carrière d'un joueur actuel donc je parle présent et passé récent, je suis pas dans ce délire de club qui aurait une âme ou pas depuis des décennies.
Le Barca comme tous les tops clubs est marketing je dis pas le contraire mais à la différence du Real, le côté marketing ne prend pas le dessus sur le sportif. Le recrutement de Neymar j'y vois une cohérence, il manquait un joueur offensif et ils l'ont pris, par contre je cherche toujours la logique sportive dans la venue de James.

Juve-Bayern c'était un sacré match joué sur le fil, si Evra ne fait pas la connerie de partir en dribble devant sa surface à la 90ème c'est la Juve qui passe et elle n'aurait pas volé sa qualif.

Sinon je suis pas supporter du Barca ni du Real, j'ai même tendance à préférer ce dernier pour des joueurs que j'adore et c'est ce qui me rend triste, de voir autant de talent gâchés sur l'autel du foot business. Modric à la Juve je suis sûr qu'il nous régalerait encore plus.


Il manquait un joueur offensif? Pourquoi ne pas installer Pedro dans le 11? Lui qui n'a jamais déçu sous la tunique de son club formateur, qui a meme été determinant a chaque fois qu'il est entré sur le terrain? Bien évidemment parce qu'il n'aurait pas vendu assez de maillot, ou de façon plus cynique parce que Neymar en fait vendre plus.
DonAndresVerratti Niveau : District
Note : 1
Message posté par Rouflette
Le 2ème MT du match aller c'est la Juve qui prend le dessus, ils ont profité d'une grosse baisse de forme du Bayern pour revenir à 2-2. Le match retour ils passent défensifs pour gérer l'avance au score, comme ils font toujours et d'habitude ça passe. Tu retiens les 2 buts d'écarts, moi je retiens qu'au bout de 180min la Juve était qualifiée, pour moi ils méritaient bien plus de passer cette fois que contre le Real il y a 1 an.


Et moi je retiens qu'au bout de 180+3 est ne l'était plus, et qu'au bout de 210 minutes la Juve rentrait en Italie, ÉLIMINÉE. C'est dingue quand même. Au fait la France n'a jamais gagné l'Euro 2000, l'histoire n'a seulement retenu qu'au bout de 94 minutes elle était eliminée.
JoséLebos Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par DonAndresVerratti
Lass-Kanté-Pogba j'en rêve et de plus en plus tant il n'y a rien que fasse Matuidi que Kanté ne puisse faire... en mieux.


C'est clair que le relais français a toutes ses chances cette saison au 3x1500mètres. Mais je parlais de foot.
Message posté par JoséLebos
Modric-Rakitic-Kovacic meilleur milieu de l'Euro?
Inférieurs à qui selon vous?


Malgré que ça donne envie comme milieu, c'est pas très équilibré...
DonAndresVerratti Niveau : District
Note : 1
Message posté par booba
Malgré que ça donne envie comme milieu, c'est pas très équilibré...


Même si Rakitic et Modric on prouvé cette année qu'ils pouvaient effectuer le travail défensif necessaire, ça me paraît un peu juste de aussi. Mais comme le disait Michel Hidalgo à Tigana ou Giresse, je ne sais plus, à propos du carré magique, "en alignant 4 meneurs de jeu on aura pas à défendre vu que l'on aura le ballon"
Message posté par DonAndresVerratti
Il manquait un joueur offensif? Pourquoi ne pas installer Pedro dans le 11? Lui qui n'a jamais déçu sous la tunique de son club formateur, qui a meme été determinant a chaque fois qu'il est entré sur le terrain? Bien évidemment parce qu'il n'aurait pas vendu assez de maillot, ou de façon plus cynique parce que Neymar en fait vendre plus.


Pedro très bon joueur je dis pas mais ça n'a jamais été un crack et ça faisait quand même 7 ans qu'il jouait en A. Il rentrait bien dans le moule masia c'était un rouage parmi tant d'autres et de mémoire sa dernière saison au Barca était assez décevante. Toujours est-il qu'il n'y avait pas embouteillage sur l'aile gauche du Barca.

James arrive dans une équipe avec Isco, Modric puis Kroos qui peuvent jouer milieux off et Bale, Jese et CR7 qui peuvent jouer ailier. La BBC étant installé il fallait l'aligner en relayeur alors qu'il n'a rien d'un relayeur à la base, ce transfert n'a aucune logique sportive, juste un caprice à 80 millions qui végète logiquement sur le banc maintenant.
DonAndresVerratti Niveau : District
Note : 1
Message posté par Rouflette
Pedro très bon joueur je dis pas mais ça n'a jamais été un crack et ça faisait quand même 7 ans qu'il jouait en A. Il rentrait bien dans le moule masia c'était un rouage parmi tant d'autres et de mémoire sa dernière saison au Barca était assez décevante. Toujours est-il qu'il n'y avait pas embouteillage sur l'aile gauche du Barca.

James arrive dans une équipe avec Isco, Modric puis Kroos qui peuvent jouer milieux off et Bale, Jese et CR7 qui peuvent jouer ailier. La BBC étant installé il fallait l'aligner en relayeur alors qu'il n'a rien d'un relayeur à la base, ce transfert n'a aucune logique sportive, juste un caprice à 80 millions qui végète logiquement sur le banc maintenant.


Dans ma vision des choses James a un Isco dans chaque jambe et un Jesé dans chaque ongle d'orteil, mais ce n'est que mon avis... Son arrivée aurait dû coïncider avec le départ de l'un des deux, surtout Jesé...
Note : -1
Message posté par JoséLebos
Je plaisante, on a un milieu monstrueux en France aussi, mais là aussi c'est pas super équilibré : en Croatie t'as trois tripoteurs de ballon relativement frêles, en France t'as trois "quintuples poumons" sans génie créatif.


Pogba est un génie créateur, c'est meilleur que Rakitic pour moi.
Modric il joue sentinelle avec la Croatie et il se démerde plutôt bien, le soucis de cette équipe c'est qu'hormis les milieux et Mandzukic c'est vraiment pas la folie. L'Allemagne a un milieu de dingue aussi, Kroos Schweinsteiger Khedira Gundogan Ozil c'est pas dégueu
Top-player Niveau : CFA
Note : 1
Le meilleur milieu de terrain est espagnol : Busquets-Iniesta-Silva/Thiago.

Équilibré, créatif et très technique.
Message posté par bukowski
Je me rappel de ce match retour, vu dans un pub irlandais à Tours en compagnie de nombreux british qui avaient hurlé à l'injustice lorsque Nani a été expulsé.

Je me souviens surtout d'un match avec une grosse qualité technique, notamment coté Real avec un Ozil au top de sa forme mais peu efficace.
Et l'entrée de Luka, disant à mes potes un truc du genre "putain ce mec était énorme à Tottenham, c'est un super joueur mais c'est un gros gâchis depuis qu'il est au Real". Et bam le mec, tel un Pastore entrant à 30 minutes de la fin, change le jeu de son équipe par ses passes "lazer". Et le voilà qu'il met son pion et moi regardant mes collègues, le sourire en coin "j'vous avais dis qu'il était fort le con".

En dehors de cette petite satisfaction personnelle, effectivement ce match a permis à Modric de s'imposer au Real et de devenir encore plus fort qu'il ne l'était en Angleterre, le championnat espagnol étant sans doute plus fait pour lui.

J'ai pas une gros affection pour le Real mais Luka je le regarde avec les yeux de l'amour.


je parie sur "The pale" pour le pub

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 62