En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Modric au Real, pour jouer où ?

José Mourinho l’a voulu, et il l’a eu. Acheté 30 millions d’euros (plus 5 millions de bonus), le milieu polyvalent Luka Modrić vient à Madrid pour jouer les premiers rôles. Mais que compte en faire « l’Unique » ?

Modififié
Ce matin, la Une de Marca est limpide : une photo de Modrić et les trois mots « Celui qui manquait » . À côté, on peut lire que «  le cerveau qui donnera de la fluidité à l’attaque blanche est arrivé  » . Oui, il manquait quelque chose, ou plutôt quelqu’un, aux Galactiques 2.0. En clair, il manquait ce milieu complet, créateur et organisateur pour jouer aux côtés de Xabi Alonso. De 2009 à 2011, il manquait le bon niveau de Kaká. Et la saison dernière, il manquait les genoux de Şahin. Donner plus de toque que Khedira, plus de vitesse que Khedira, plus de mouvement que Khedira. L’Allemand n’a rien à se reprocher, et il peut d’ailleurs compter sur le soutien de José, qui répétait en août qu’ «  à son poste, Sami est le meilleur au monde » . Seulement, le Bernabéu n’en veut pas vraiment, de ce poste. Le Bernabéu veut de la technique, des buts, et ce qu’ils appellent du « beau jeu » .

Le 4-Alonso-Modrić-3-1

Le 11 de gala du Real Madrid connaît très peu de variations : 4-2-3-1 avec comme seuls changements Marcelo/Coentrão et Benzema/Higuaín. Dans cet avion de chasse, Modrić viendrait tout simplement remplacer Khedira. Le Croate apporterait alors plus de qualité que l’Allemand : plus de vitesse balle au pied, plus de technique dans les petits espaces et un jeu long autrement plus fin. À l’Euro 2008, le Croate avait émerveillé l’Europe dans le 4-4-2 de Slaven Bilić, aux côtés de Niko Kovac au milieu. Le double pivot, il connaît. Xabi Alonso perdrait alors de l’influence à la construction, pour son bien et celui du Real. On verrait plus de variations, plus de menaces, plus de contrôle, un second « moteur » . Depuis le départ de Guti, le Bernabéu n’attend que ça. Soyons sincères : la doublette Alonso-Modrić est la réalisation d’un fantasme footballistique.

Le 4-Alonso-Modrić-Özil-3

Mais si le 4-2-3-1 est devenu le système par défaut du Real Madrid de Mourinho, cela fait longtemps que le Portugais a envie d’installer « son » 4-3-3. Celui de Chelsea. Celui qu’il avait aussi essayé d’établir à l’Inter. Pourquoi ? Car le 4-3-3 offre plus de contrôle. Ce contrôle qui avait manqué au Bernabéu face au Bayern, alors que le Real menait 2-0. Jusque-là, les caractéristiques de l’effectif du Mou l’ont empêché de faire du « trivote » (milieu à trois) le système classique madrilène. Et les essais ont pourtant été nombreux : l’équilibré Alonso-Khedira-Granero, l’agressif Alonso-Khedira-Lass ou alors le destructeur Alonso-Pepe-Lass. L’arrivée de Modrić change tout. La notion de trivote, synonyme aujourd’hui de jeu défensif à Madrid, aura à présent une toute autre connotation, mêlant contrôle du jeu, création et spectacle. On verrait alors un milieu Alonso-Modrić-Özil, le Croate à gauche, l’Allemand à droite. Une composition qui serait certainement systématiquement répétée au Bernabéu et contre les petits à l’extérieur, mais certainement pas au Calderón, à Mestalla ou au Camp Nou, où le volume de jeu de Khedira sera toujours aussi vital au Real.

« Prendre la relève de Xabi Alonso »

S’il y a un joueur indispensable au bon fonctionnement du 11 du club blanc, c’est bien Alonso. Ultra-titulaire, le Basque n’en manque pas un. Et les murs de la capitale s’effritent à chaque pépin physique et/ou suspension. Robert Prosinecki, qui était venu exhiber son flair au Bernabéu au début des années 1990, s’est exprimé ainsi sur Modrić : « Avec Luka, Mourinho aura à long terme la relève de Xabi Alonso quand celui-ci déclinera. » Sens du placement, jeu long, jeu court, vision du jeu : Modrić a tous les atouts pour mener le jeu madrilène d’une position profonde au milieu de terrain, sous la protection de Khedira. À Tottenham, le Croate avait déjà évolué dans une telle position, protégé tour à tour par Wilson Palacios et par Jermaine Jenas à ses débuts, puis par Sandro ou Huddlestone. Et si le niveau d’Alonso est toujours aussi épatant à 30 ans, l’ex de la Real Sociedad vient d’enchaîner 145 matchs en trois saisons à Madrid. Mourinho aura maintenant le luxe de faire reposer son élégant barbu.

Concurrencer Özil au poste de numéro 10

À l’Euro, on a vu Bilić utiliser Modrić dans deux systèmes différents : en numéro 10 derrière Mandžukić dans un 4-2-3-1 contre l’Espagne, ou alors en 10 derrière Mandžukić et Jelavić dans un 4-3-1-2 en losange contre l’Italie et l’Irlande. Formé au Dinamo Zagreb, l’idole de Modrić est d’ailleurs Zvonimir Boban. Faire le trequartista, mener le jeu, délivrer des caviars, Modrić adore ça. On peut alors l’imaginer remplacer poste pour poste Özil pour faire reposer l’Allemand. Voire plus. Si Khedira est a priori la victime désignée de l’arrivée du Croate, il se pourrait qu’Özil voit également son temps de jeu diminuer. Un volume de jeu plus important, une plus grande vitesse balle au pied, un meilleur jeu long. Une concurrence de plus à Valdebebas.

Et pourquoi pas Modrić sur le côté gauche ?


Ses ex-entraîneurs le répètent, le poste où Modrić est le plus à l’aise est celui de meneur excentré à gauche. Évidemment, imaginer un 4-2-2-2 (Alonso-Khedira, Modrić-Özil, Cristiano-Benzema) relève pour le moment de la science-fiction. Mais si l’on observe le placement de Di María dans le 4-2-3-1 actuel, on se rend compte de l’importance du rôle de l’Argentin à la mène à droite, qui transforme bien souvent le système en 4-3-3 lorsque Özil vient prendre sa place à droite. Modrić pourrait faire pareil en se positionnant à gauche du trident offensif, à condition de replacer (sur le schéma) Cristiano dans l’axe ou à droite. Peu probable, donc.

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 il y a 4 heures Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 15
il y a 7 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 19 il y a 8 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24