1. // Autres championnats – Amérique du Nord – MLS

MLS : Villa et Kaká portent New York et Orlando

L'actu mensuelle du championnat nord-américain compilée en un article. Avec un David Villa qui commence à enfiler les buts, un Kaká épanoui en Floride, des Montréalais qui remontent la pente et des Sounders diminués et énervés.

5 5
La première saison en MLS de New York City FC est évidemment compliquée, avec des résultats très irréguliers : des débuts encourageants, un interminable passage à vide de onze matchs sans victoire, puis enfin le réveil ces dernières semaines avec trois succès lors des trois dernières journées, face à Philadelphie, Montréal et Toronto ce week-end. Un réveil qui correspond à celui de sa star David Villa, auteur de l'ouverture du score il y a dix jours face à l'Impact (3-1) et d'un doublé samedi soir sur la pelouse de Toronto (2-0). Cette rencontre était attendue, avec l'opposition entre Villa d'un côté et Giovinco de l'autre, dans une formation canadienne où évoluent également comme titulaires Benoît Cheyrou (qui a concédé le penalty du premier but) et Damien Perquis. C'est donc l'Espagnol qui a pris le dessus et qui permet à son équipe de revenir au classement, à la 8e place de la Conférence Est, mais avec le même nombre de points que le 5e, l'Impact de Montréal.

Youtube

L'Impact veut ses play-offs


Les Montréalais justement, parlons-en. Eux aussi sont en forme ascendante : hormis le revers il y a dix jours face à New York City, ils ont gagné leurs trois autres matchs du mois de juin, face à Vancouver (2-1), au Columbus Crew (2-1) et ce week-end à domicile face à Orlando (2-0). Cette dernière victoire a été acquise face à Kaká et sa bande, grâce notamment à la belle ouverture du score de la tête de Donny Toia, son premier but sous ses nouvelles couleurs depuis son arrivée cet hiver en provenance de Chivas USA, la défunte franchise californienne. Les Québécois semblent avoir bel et bien digéré leur défaite en finale de la Ligue des champions et se préparent à vivre un été pas mal excitant, avec la quête d'une place qualificative pour les play-offs à viser d'ici la fin de la saison régulière et la finale du championnat canadien face à Vancouver en août.

Youtube

Du côté des vaincus de samedi à Montréal, Orlando, ce revers ne doit pas faire oublier que ça tourne plutôt pas mal pour cette nouvelle franchise qui peut compter sur un Kaká épanoui, auteur de 7 buts (dont 4 penaltys) depuis le début de saison. Le retour du soccer en Floride est aussi un bon succès populaire, Orlando City SC jouant à domicile au Citrus Bowl devant plus de 35 000 spectateurs de moyenne, la deuxième affluence de la MLS derrière l'intouchable CenturyLink Field de Seattle.

Clint Dempsey a craqué


Venons-en aux Seattle Sounders. Il y a encore une semaine, tout allait bien pour eux. Et puis, il y a eu ce tour d'US Open Cup (la Coupe des États-Unis) face au grand rival de Portland, délocalisé dans un stade champêtre, avec du grand n'importe quoi en prolongation (1-1 à l'issue des 90 minutes), une défaite 1-3 pour finir et un match qui s'est achevé dans la confusion, avec sept joueurs seulement pour Seattle dans les dernières minutes suite à trois expulsions et la sortie de Martins sur blessure après que les trois changements ont été effectués. Le rouge le plus spectaculaire a été pour Clint Dempsey, qui a pété les plombs en prenant le carnet de l'arbitre, en le déchirant et en le jetant à terre (suite à un rouge que venait de prendre un coéquipier…). Il a écopé de trois matchs de suspension. Résultat : sans Dempsey ni Martins, les Sounders ont encore perdu samedi, à domicile face aux Earthquakes de San José (0-2), et se mettent la pression avant une grosse série de trois matchs : sur la pelouse de Philadelphie, chez les Timbers (chaude ambiance à prévoir…) et à la maison début juillet face à DC United, l'actuel leader, qui a dominé New England Revolution 2-1 dans le choc du haut de classement de la Conférence Est.

Youtube

S'agissant des transferts, enfin, rappelons que Frank Lampard va bientôt débuter sous les couleurs de New York City, avec David Villa à ses côtés. Un duo de stars que les dirigeants de la franchise aimeraient compléter par l'arrivée d'Andrea Pirlo, de passage à New York les jours derniers. Pour les vacances uniquement ? En attendant d'en savoir plus sur ce sujet, New York City a déjà enregistré l'arrivée du latéral international espagnol Andoni Iraola, qui arrive en provenance de Bilbao, où il a évolué toute sa carrière.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Parker Lewis Niveau : DHR
Montent plutôt une belle équipe New-York...
En même temps je comprends Dempsey, son coéquipier prends un rouge sur un pressing anondin, l'adversaire en fait des tonnes et l'arbitre se laisse abuser...
pépé flingueur Niveau : District
À noter aussi l'apport de Laurent Ciman à l'Impact, il a vraiment stabilisé la défense.
L'impact n'est pas trop mal placé et compte plusieurs matchs de retard compte tenu de leur parcours en Ligue des Champions.
S'ils font une belle série, les play-offs sont dans la poche !
Du coup Iraola en arrivant en fin de contrat ne fait pas partie des 3 gros salaires ? Parce que Vila, Lampard plus Pirlo ça serait les 3 ? A moins que ça soit un système différent pour le Soccer, si quelqu'un peut m'éclairer ?
fcsmchampionsleague Niveau : District
bon boulot regis!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 5