En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Les restes du monde – Major League Soccer

MLS : place aux play-offs !

La saison régulière 2014 de MLS s'est conclue ce week-end, mettant déjà en vacances neuf des dix-neuf franchises. Pour les dix survivantes, place maintenant aux play-offs avec Seattle, Los Angeles et DC United en favoris. Pour Thierry Henry, en fin de contrat, c'est la dernière occasion d'essayer de décrocher un titre avec les Red Bulls.

Modififié
  • Conférence Est : un tour de barrage pour Henry et les Red Bulls

    Pour ceux d'entre vous qui ne suivent pas trop le soccer à la sauce nord-américaine, il faut qu'on vous file un rapide cours de rattrapage. Alors, voici ce qu'il en est : la MLS est donc une ligue fermée – ça quand même vous devez le savoir – dont la saison se découpe en deux parties. Comme pour tous les sports là-bas, il y a donc d'abord une saison régulière, avec une répartition géographique en deux conférences est-ouest, puis vient le moment des play-offs, pour arriver à une super finale entre le survivant de chaque conférence. C'est pas hyper dur une fois qu'on a saisi le truc, avec tout de même une petite subtilité dans le cas qui nous intéresse : avant les play-offs à proprement parler, il y a en MLS ce qu'on pourrait appeler un tour de barrage opposant le quatrième au cinquième de chaque conférence. Un match « one shot » , avec l'avantage du terrain pour le quatrième. Donc ensuite le vainqueur affronte le premier de la conférence et le second affronte le troisième, en matchs aller-retour cette fois, avant la finale de conférence et la super finale, appelée « MLS Cup » . Donc pour ce qui est du tour de barrage à l'est, il va se jouer cette semaine entre les Red Bulls de New York et le tenant du titre, Sporting Kansas City, qui a un peu merdé sa fin de saison régulière. Hasard du calendrier, les deux équipes se sont d'ailleurs affrontées ce week-end et les New-Yorkais, privés d'Henry, absent de dernière minute (problème au tendon d'Achille a priori), se sont imposés grâce à un doublé de Bradley Wright-Phillips, ses 26e et 27e buts de la saison (record de Roy Lassiter et Chris Wondolowski égalé). Une victoire qui n'a pas suffi pour choper la troisième place du podium à Columbus Crew. Devant, DC United termine la saison en tête, avec quatre unités d'avance sur New England Revolution. On a donc affaire à un trio de tête plutôt surprenant par rapport à ce qui était annoncé en début d'année, dans une Conférence Est qui aime l'indécision et le suspense. Parmi les équipes éliminées, s'il était acquis depuis pas mal de temps déjà que Montréal avait manqué sa saison (les Québécois terminent derniers des 19 équipes engagées et Marco Di Vaio a disputé le dernier match de sa carrière samedi), on attendait beaucoup mieux du voisin Toronto, qui manque encore une fois les play-offs malgré de gros moyens investis (recrutement de Defoe et Bradley notamment). La franchise de l'Ontario n'y arrive décidément pas…

    Le programme des play-offs : DC United contre le vainqueur du match New York Red Bulls/Sporting Kansas City / New England Revolution contre Columbus Crew

    Vidéo

  • Conférence Ouest : Vancouver sauve l'honneur du Canada

    Côté Pacifique, Seattle a résisté au gros retour de Los Angeles et s'adjuge le Supporters' Shield, trophée qui honore l'équipe qui arrive en tête à l'issue de la saison régulière, les deux conférences confondues (Seattle termine la saison avec 64 points contre 59 pour DC United, premier à l'Est). Un titre honorifique mérité pour les Sounders, qui parviennent sur certains matchs à montrer une belle maîtrise collective et une maturité tactique encore trop rare en MLS. C'est aussi une juste récompense pour le public le plus nombreux et l'un des plus chauds de la Ligue (44 000 spectateurs de moyenne), qui a la chance de voir à domicile la plus belle doublette d'attaque des 19 formations engagées : Obafemi Martins associé à Clint Dempsey. Seattle fait logiquement figure de favori pour la MLS Cup, mais va devoir se méfier de Los Angeles Galaxy, revenu dans le game grâce à une série canon amorcée fin août et terminée mi-octobre (8 victoires et 2 nuls en 10 matchs). Robbie Keane plante toujours régulièrement, bien aidé par Landon Donovan, futur retraité qui aimerait achever sa carrière sur un sixième titre personnel (le quatrième avec le Galaxy). En troisième position, on retrouve le Real Salt Lake, toujours solide, redoutable d'efficacité dans la discrétion. Pour ce qui est du tour de barrage, il verra s'affronter dès mercredi Dallas, quatrième, à Vancouver, qui a réussi in extrémis à conserver la dernière place qualificative devant Portland, qui la convoitait également, grâce à une dernière courte victoire ce week-end. Les Whitecaps sauvent donc l'honneur du Canada dans la compétition. Pour ce qui est des équipes éliminées, l'incertitude plane autour du cas de Chivas USA, une franchise déficitaire qui tourne mal et qui pourrait être amenée à disparaître – du moins en l'état – dans un futur proche. Rappelons en revanche que deux nouvelles franchises vont faire leur apparition à compter de la saison prochaine : New York City FC (avec David Villa et Frank Lampard) et Orlando City SC (avec Kaká).

    Le programme des play-offs : Seattle Sounders contre le vainqueur du match FC Dallas/Vancouver Whitecaps - Los Angeles Galaxy contre Real Salt Lake

    Vidéo

  • Mais aussi…

    Un dernier mot pour signaler qu'en Ligue des champions de la Concacaf, la phase de groupes s'est terminée avec un 2 sur 5 pour les franchises de MLS. L'Impact de Montréal et DC United se sont qualifiées et affronteront respectivement Pachuca (Mexique) et Alajuelense (Costa Rica) lors des quarts de finale qui auront lieu en février et mars prochain. En revanche, New York, Kansas City et Portland sont éliminées.

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Dupraz quitte le TFC 84 il y a 3 heures Robinho en route vers Sivasspor 25
    il y a 6 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 16
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7