En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // CONCACAF
  2. //
  3. // Demies

MLS : le cauchemar mexicain

Chaque année ou presque, les équipes de la MLS se font surclasser par les pensionnaires de la LigaMX, en Ligue des champions de la CONCACAF. En football, Donald Trump a peut-être raison : le Mexique constitue bien le cauchemar de l'Amérique.

Modififié
La MLS a repris. Avec ses vieilles nouvelles stars : Gerrard, Lampard, Kaká. Ses internationaux américains : Dempsey, Bradley, Beckerman… Sa vision, sa stratégie : salaires XXL pour ferrer quelques cracks, mais masse salariale encadrée, planification à la rigueur soviétique pour devenir l'un des meilleurs championnats au monde en 2022. Son discours optimiste aussi, repris dans les médias du monde entier. Une machine promotionnelle bien huilée, comme les Américains en ont le secret. Et pourtant, quelques jours avant que son championnat ne reprenne, le football made in USA avait subi un revers significatif. Ou plutôt, quatre revers. En quarts de finale de la Concachampion's, les quatre représentants de la MLS se sont ainsi fait sortir, les 1er et 2 mars, par quatre clubs de LigaMX. Voilà pourquoi quatre clubs mexicains monopolisent à partir d'aujourd'hui les demi-finales de la Ligue des champions de la CONCACAF, une compétition qu'ils remportent sans discontinuer depuis dix ans.

Le courroux de Landon Donovan


Mardi, les Tigres de Gignac se rendront à Querétaro, et mercredi, Santos Laguna recevra l'América. Comment en est-on arrivé là ? Pour mémoire, les résultats des quarts de finale entre les deux voisins et néanmoins ennemis : Santos Laguna a éjecté les LA Galaxy (0-0, 4-0), le médiocre Querétaro a écarté DC United (2-0, 1-1), et l'América Mexico s'est offert le Seattle de Clint Dempsey (2-2, 3-1). Des quatre club gringos, le Real Salt Lake fut finalement le seul à offrir une répartie digne de ce nom, face aux Tigres (0-2, 1-1), et à accréditer l'idée d'un rapprochement entre États-Unis et Mexique. Après avoir perdu à l'aller, Kyle Beckerman et consorts sont parvenus à faire vibrer leur stade en poussant les Tigres dans leurs retranchements, avant qu'André-Pierre Gignac ne sonne le glas des espoirs américains d'un but à la 91e. Reste qu'au final, les gringos n'ont pas gagné le moindre match en huit rencontres.


Pour minorer l'importance d'une telle déroute, la MLS sert le même discours prêt à l'emploi année après année. Éliminations après éliminations. Les quarts de finale de Champions de la CONCACAF étant programmés alors que le championnat US n'a pas repris, ses représentants n'évolueraient pas à 100% et se foutraient même un peu de cette compétition. Concrètement, à trois jours du début de la MLS, un club qui surpaye Steven Gerrard, Giovani dos Santos, Nigel de Jong et Robbie Keane s'est montré incapable de donner une réplique décente à une équipe qui pointait alors au huitième rang de la LigaMX. Les prétextes de la MLS tiennent-ils vraiment la route ? Pas forcément, à en croire la réaction de Landon Donovan, ex-star des LA Galaxy, pour qui le problème serait plutôt de nature structurelle. « Dépensons dix millions de dollars sur dix joueurs, et pas seulement sur deux ou trois » , a suggéré après cette déroute le meilleur joueur américain de tous les temps, qui a accumulé, pendant sa carrière, les frustrations en Concachampion's face aux représentants de la LigaMX.

20 000 dollars en moyenne au Mexique, 5 000 en MLS


À chaque fois, une même impression : les équipes de MLS peuvent bien aligner quelques joueurs de niveau international, ils sont souvent trop vieux ou pas assez nombreux pour pouvoir compenser les lacunes de leurs coéquipiers, médiocres techniquement, même si grands athlètes. Lors de son passage calamiteux par les New York Red Bulls, l'exquis Rafa Márquez avait ainsi fait part de sa frustration d'être entouré par des pieds carrés : « Le football est un jeu d'équipe, et malheureusement, mes coéquipiers ne sont pas à mon niveau » , s'était agacé l'ex-Barcelonais, en 2011. La MLS a-t-elle progressé depuis ? Un peu sans doute, comme le suggère la victoire de l'Impact Montréal l'an dernier, en demi-finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, face à un tendre Pachuca. Futés, les Canadiens avaient effectué une préparation spécifique au Mexique, en altitude, avant de disputer leur match aller. Pour le coup, leur motivation était évidente. En finale, alors que la MLS était lancée depuis un bon mois, Ignacio Piatti et consorts avaient toutefois touché à leurs limites face au puissant América (1-1, 4-2), dont le onze est peuplé d'internationaux mexicains, paraguayens, équatoriens ou colombiens. « Tactiquement, les deux championnats sont différents, estime le jeune Sebastian Saucedo, 19 ans, qui est passé cet hiver du Real Salt Lake à Veracruz, au Mexique. Il y a beaucoup de variantes, les matchs sont joués avec davantage d'intelligence de jeu. En MLS, ça joue en envoyant de longs ballons devant, ce championnat n'est pas encore au niveau de la LigaMX. »


Aussi ténue soit-elle, la progression de la MLS est toutefois suivie avec anxiété au sud du Rio Grande. Que Giovani dos Santos, l'un des meilleurs joueurs mexicains, quitte l'Europe pour vivre son rêve américain, plutôt que de venir renforcer l'un des grands clubs de son pays, a ainsi été perçu comme un camouflet pour la LigaMX. Le système des franchise players de la MLS a permis ce beau coup, mais c'est aussi ce même système qui ne permet pas de les multiplier. C'est d'ailleurs l'une des grandes limites actuelles de la MLS : Sebastian Giovinco et un vieillissant Kaká peuvent bien mieux gagner leur vie qu'André-Pierre Gignac, le joueur le mieux payé du Mexique, le salaire médian américain n'en reste pas moins largement inférieur à celui de la LigaMX. Au Mexique, un joueur se situant en bas de l'échelle des salaires peut recevoir 20 000 dollars mensuels, tandis qu'il devrait se contenter d'à peine 5 000 dollars en MLS. Un salaire pas franchement attrayant, même si l'environnement américain est mieux sécurisé en tout point que le mexicain. Résultat : nombre d'internationaux colombiens, équatoriens ou uruguayens continuent de préférer le pays de Cuauhtémoc Blanco à celui d'Alexi Lalas.

Les scouts mexicains chassent aux États-Unis


Ce fossé salarial pourrait toutefois être rapidement bouché par un simple changement réglementaire. Mais un autre prendra encore de longues années, pour ne pas dire une éternité, avant d'être comblé. Celui de la formation. Au Mexique, le système de formation est similaire à celui des clubs européens. Pas en MLS, où le système de draft des jeunes talents se base encore, de manière prioritaire, sur le talent universitaire. Résultat : la grande majorité des jeunes Américains ne fréquentent pas une structure professionnelle avant leurs 20 ou 21 ans, au terme de leurs études. Outre le fait qu'un pays à la culture foot embryonnaire ne peut compter sur une même densité de talents qu'un pays où le foot est roi, les États-unis ne se facilitent pas la tâche en traitant le soccer comme ses sports nationaux (base-ball, football américain, basket). Il est ainsi symptomatique qu'Alex Ramos, le fils de Tab Ramos, sélectionneur des U20 américains, ait choisi, en janvier 2015, de quitter l'université d'Iona (New York) pour signer un contrat pro avec Pachuca, au Mexique. Un aveu en creux, de la part de Tab Ramos, qui a participé à la négociation du transfert de son fils, de la supériorité du système de formation mexicain.


Le cas Ramos, qui jouit de la nationalité mexicaine, pour être né à Monterrey quand son père était joueur, n'est d'ailleurs pas isolé. Car, les millions de jeunes d'origine mexicaine, biberonnés au football, constituent un des grands réservoirs de talent sur le sol américain, et un potentiel levier de progression du soccer. Mais, pour le moment, ce sont, avant tout, les clubs mexicains qui en profitent. Sur le sol américain, América, Chivas, Pachuca et consorts organisent ainsi des détections et installent des clubs filiales. Les éléments les plus talentueux sont rabattus vers le Mexique, là où ils disposeront de structures idéales pour se former dès leur adolescence. La culture foot ne s'achète pas, à l'inverse des inscriptions onéreuses aux universités américaines. Finalement, l'écrasante domination des Mexicains en Concachampion's n'est que l'un des symptômes d'un fossé qui se réduit, mais reste important, entre la LigaMX, et l'ambitieuse mais encore tendre MLS.

Par Thomas Goubin, au Mexique
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:56 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta Hier à 20:30 Giroud remporte le prix Puskás 30
Hier à 19:32 Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 4 Hier à 17:55 Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 8 Hier à 15:14 L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 6 Hier à 14:52 Record de points pour le Toronto FC en MLS 10
Partenaires
Olive & Tom
Hier à 12:32 Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 Hier à 11:59 Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2 dimanche 22 octobre David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 dimanche 22 octobre Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 69 dimanche 22 octobre Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4
À lire ensuite
Sortez Willy