1. // Autres championnats – Major League Soccer

MLS : des stars partout à l'ouvrage

Grâce à une densité inédite de stars en provenance d'Europe, jamais la Major League Soccer n'a paru aussi sexy. Passe façon quarterback de Pirlo, caresses de Kaká, Gerrard qui dynamise Los Angeles, Giovinco qui enfile les buts, Drogba qui affole Montréal… L'actu du foot là où le foot s'appelle soccer.

9 13

Steven Gerrard bonifie L.A

Depuis que l'ancien des Reds a débarqué en MLS, Los Angeles Galaxy est dans une excellente dynamique et reste sur une série de cinq victoires sur les six derniers matchs. Des performances qui permettent à la franchise californienne de prendre la tête du classement de la Conférence Ouest, en étant seulement devancé par DC United au classement général. Steven Gerrard a vite pris ses marques dans l'entrejeu de sa nouvelle équipe, se trouvant associé au brillant Brésilien Juninho (aucun lien). Ce week-end, sur la pelouse d'une formation de Dallas un peu dans le dur, ce sont néanmoins les deux autres joueurs désignés du Galaxy qui se sont distingués, avec un doublé pour le daron Robbie Keane, et une passe décisive pour le petit nouveau Giovani dos Santos, qui devrait attirer le public hispanique de L.A, sans club depuis la disparition de Chivas USA.

Youtube

Kaká s'amuse à Orlando

À l'autre bout du pays en Floride, Kaká continue de régaler dans une équipe qui prend malheureusement régulièrement cher défensivement – une défense dont fait partie le Français Aurélien Collin, ancien de Kansas City. À titre personnel en revanche, tout roule pour le Brésilien. Rappelé en équipe nationale, il affiche de belles petites stats (9 buts, 4 passes) et régale encore régulièrement le public de quelques très beaux gestes, comme ce rare double petit pont enchaîné réussi face à Columbus Crew. Gênant pour les adversaires…

Pirlo déjà au taquet

Très classe aussi, Pirlo a joué le quaterback pour offrir une passe décisive impressionnante à David Villa, ce week-end face à DC United (victoire 3-1 au final). En revanche, le problème est le même avec New York City qu'avec Orlando, l'autre nouvelle franchise entrée en MLS depuis cette saison : une grosse irrégularité dans les résultats comme dans les performances collectives. La preuve en est qu'on ne construit pas un effectif en partant d'une feuille blanche en quelques mois seulement… À voir tout de même si l'arrivée récente d'un joueur du calibre de Frank Lampard, qui n'a pour l'instant disputé que 107 minutes avec sa nouvelle équipe, pourrait réussir à apporter un peu plus de stabilité à une formation actuellement classée 8e de la Conférence Est, hors des places qualificatives pour la phase de play-offs.


Le doublé de fou de Martins

Il n'y a pas que les nouvelles stars de la MLS à régaler ces temps-ci. Ce cher Obafemi Martins, arrivé en MLS il y a deux ans, continue de se faire plaisir. Le Nigérian des Sounders a signé dimanche un impressionnant doublé face à Orlando, pour un score final de 4-0. Tout en puissance avec un gros « tout droit » pour l'ouverture du score, puis un drôle de petit lob chambreur achevé en deux temps pour son deuxième but personnel, alors qu'il avait entre-temps manqué un penalty. Il était important de se réveiller pour la franchise de Seattle, qui restait sur une affreuse et surprenante série de cinq défaites de suite en championnat, dont un humiliant 0-3 concédé à domicile face aux voisins canadiens des Vancouver Whitecaps le 2 août, devant plus de 53 000 spectateurs. Dans la Conférence Ouest, les Sounders occupent actuellement la 6e et dernière place qualificative pour les play-offs, avec un petit écart de fait sur un groupe de quatre équipes en difficulté : Houston, San José, le Real Salt Lake et les Colorado Rapids.

Youtube

Mais aussi…

À Toronto, Sebastian Giovinco en est désormais à un assez impressionnant « double-double » – quitte à être en Amérique du Nord, autant reprendre les expressions locales : 16 buts, 11 passes décisives.

À Montréal, l'Impact a annoncé que sa recrue star, Didier Drogba, devrait effectuer ses grands débuts en MLS samedi à domicile face à Philadelphie. L'Impact, qui vise la qualification pour les play-offs et qui dispute en parallèle la finale du championnat canadien face aux Whitecaps. Après un 2-2 à l'aller au stade Saputo, le retour est prévu la semaine prochaine à Vancouver.

Du côté de la Coupe des États-Unis – US Open en V.O –, la finale verra s'affronter Philadelphie à Kansas City le 30 septembre. Voilà.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
United310 Niveau : DHR
Et Laurent Ciman?? On en parle pas de Laurent Ciman??

(Grosses performances avec l'Impact Montréal, soit dit en passant)
Ptain et ca gêne personne que Dunga rappelle Kaka parcequ'il a marqué 9 buts en MLS ? en MLS quoi ..
Message posté par Jerhazz
Ptain et ca gêne personne que Dunga rappelle Kaka parcequ'il a marqué 9 buts en MLS ? en MLS quoi ..


Vu le niveau récemment affiché par les milieux et les attaquants de la Seleçao, Kaka -tout pré-retraité soit-il - a encore toute sa place dans cette équipe...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Pirlo, le Saint Sueur.
Bourlareine Niveau : CFA2
Quelqu'un a déjà été voir un match à NYC?
J'y suis en ce moment et j'hésite entre NYCFC contre Columbus Crew SC et NY RedBull vs DC United.
Un avis en terme de spectacle et surtout d'ambiance?
On pourra pas dire que So foot fait pas le maximum pour nous vendre ce championnat mi-National, mi-vétéran.

Sérieux, des stars de plus de 35 ans avec des mecs qui, finalement n'ont pas percé.

Et je parle pas des gardiens, aucun ne serait 3ème gardien en L1.

Championnat sexy ? nan, le beach volley féminin, c'est sexy. La MLS, c'est du marketing du même niveau que "le Cosmos, ce club légendaire" (avec un niveau de CFA2).

Je sais que c'est l'été et qu'il faut finir les restes mais ça va maintenant. La MLS, c'est même pas le niveau tour préliminaire d'Europa League. C'est du 3ème niveau européen. Ya qu'à voir les buts de Martins, conduite de balle ratée mais vu qu'il n'y a pas de défense, ça fait but.
montrealyonnais Niveau : DHR
Samedi je vois pour la première fois jouer Drogba ! #groupie

@chano : Globalement, ce que tu dis n'est pas faux (même si ta comparaison au troisième niveau européen me semble bancale) mais en Amérique du Nord, nous n'avons que ça à nous mettre sous la dent en terme de soccer. Et qu'un bon magazine de soccer européen comme SoFoot en parle, c'est aussi normal vu le nombre d'abonnés au magazine que nous sommes à Montréal notamment. Au delà des gars qui n'ont pas percé, qui forment la population "européenne" de notre championnat avec les vieilles star, on a beaucoup de joueurs sud américains et états uniens méconnus chez vous qui sont loin d'être tous mauvais. Le costaricain Venegas qui vient de signer à Montréal notamment.

Sinon, ce qui donne un niveau étrange, c'est que nos joueurs désignés sont souvent des attaquants ou des milieux. Rarement des défenseurs. Ciman à l'Impact est une exception assez rare. Prochainement, les équipes de MLS auront droit à 5 joueurs désignés. Ça risque de changer pas mal de choses ça (+ l'apport les premiers joueurs sortis des centres de formation créés récemment)
Sounders United Niveau : CFA2
Le principal problème d'Orlando est au niveau de la composition de l'équipe (voir résumé du match contre Seattle): ils font jouer Higuita au milieu au lieu de le mettre dans les cages.
@Bourlareine
NYCFC, c'est un tout nouveau club, au niveau supporters et ambiance c'est pas encore ça, alors que NYRB c'est un club plus populaire, avec surement plus d'ambiance.
Voila le championnat parfait pour Gourcuff.
@Bourlareine

Je suis à NY pour quelques mois et je me pose exactement la même question ! Les places sont chères ?
Message posté par Ravage
@Bourlareine

Je suis à NY pour quelques mois et je me pose exactement la même question ! Les places sont chères ?


http://lmgtfy.com/
Fossa Dei Leoni Niveau : District
Message posté par Bourlareine
Quelqu'un a déjà été voir un match à NYC?
J'y suis en ce moment et j'hésite entre NYCFC contre Columbus Crew SC et NY RedBull vs DC United.
Un avis en terme de spectacle et surtout d'ambiance?


Pour l'adversaire, c'est mieux NYRB-DC, il y'a plus de rivalité et pour avoir Columbus le mois dernier à Montréal, à part Kei Kamara et le frère Higuain, c'est pas terrible.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Qui de nous deux ?
9 13