1. //
  2. // Major League Soccer

MLS : c'est le money time

Il ne reste plus qu'un week-end de saison régulière à disputer en Amérique du Nord avant la loterie des play-offs qui désignera le champion 2015. Un titre que convoitent Drogba, Gerrard et Giovinco, mais pas Kaká, Lampard, Pirlo et Villa, déjà éliminés.

6 0

Conférence Est : Didier Drogba porte les Québécois


Il n'y a presque plus de suspense dans cette Conférence Est qui a quasiment livré son verdict. On connaît cinq des six équipes qualifiées pour les play-offs : les Red Bulls de New York, DC United, Columbus Crew, Toronto et l'Impact de Montréal, pour l'instant classés dans cet ordre en attendant la dernière journée ce week-end. Le sixième ticket se joue théoriquement encore toujours entre New England Revolution et Orlando, mais 3 points séparent ces deux formations, et les Floridiens ont une différence de buts trop défavorable pour prétendre sérieusement se qualifier… Kaká ne devrait donc pas connaître les play-offs pour sa première expérience en MLS. Même constat d'échec pour l'autre franchise qui débutait cette saison, New York City FC, malgré ses stars David Villa, Frank Lampard et Andrea Pirlo. Ça fait quand même un paquet de têtes d'affiche au tapis avant même que les choses sérieuses ne commencent, et c'est la confirmation que la MLS ne peut pas se gagner qu'avec des têtes de gondole vieillissantes venues d'Europe et en essayant de monter un collectif à l'arrache. Quelque part, c'est plutôt rassurant…

Dans cette Conférence Est, ce sont finalement les Canadiens qui finissent le plus fort cette saison régulière. Les deux rivaux d'Ontario et du Québec vont d'ailleurs finir par un affrontement samedi au stade Saputo, avec en jeu la quête du meilleur classement possible pour espérer disputer les play-offs à domicile. Toronto est porté par la réussite offensive de sa star Sebastian Giovinco, tellement facile face aux défenses de MLS que ça en devient gênant… Même constat pour Didier Drogba, qui a su très vite se montrer indispensable avec Montréal et qui a offert le but de la victoire face aux Rapids du Colorado lors de l'avant-dernière journée avant que Piatti, l'autre joueur désigné, ne valide définitivement la qualification en marquant le 1-0 sur la pelouse de New England Revolution le week-end dernier d'un exploit individuel. Drogba, depuis son arrivée en MLS, c'est 9 buts en 10 matchs, tandis que Giovinco est co-meilleur buteur du championnat avec 22 pions, à égalité avec Kei Kamara (Columbus Crew).

Youtube

Conférence Ouest : Steven Gerrard à la conquête du titre


Du suspense, il y en a encore en revanche dans la Conférence Ouest avec trois équipes qualifiées (Dallas, LA Galaxy et Vancouver pour le carton plein canadien) et quatre équipes pour les trois tickets restants qui se tiennent en un point : Seattle, Kansas City, San José et Portland. Avantage pour Kansas City, qui a un match de plus à jouer (cette semaine face aux Rapids du Colorado). La dernière journée de la saison ce week-end sera tout de même décisive avec Seattle qui reçoit le Real Salt Lake, Kansas City qui reçoit LA Galaxy, San José qui se déplace à Dallas et Portland qui accueille les Rapids. Le cocu de l'histoire ? On miserait bien sur les Earthquakes de San José qui vont devoir affronter une formation de Dallas motivée, seule leader de la conférence et à la bagarre à distance avec les Red Bulls pour le Supporters Shield, trophée qui récompense la meilleure équipe de saison régulière. New-Yorkais et Texans sont pour l'instant à égalité de points (57), avec un avantage pour les Red Bulls à la différence de buts (+18 contre +12). L'ancienne équipe de Thierry Henry se déplace à Chicago ce week-end.

Pour en revenir aux formations déjà qualifiées, il y a donc Los Angeles Galaxy le tenant du titre, qui figure bien sûr encore cette saison comme un des plus sérieux prétendants à la victoire finale. Les Californiens ont pour eux l'expérience de ces grands rendez-vous de fin de saison et possèdent un effectif bien costaud, duquel émergent les trois stars Steven Gerrard, Robbie Keane et Giovani dos Santos. C'est séduisant, mais il va falloir que l'ancien des Reds et ses nouveaux coéquipiers retrouvent de la rigueur défensive, eux qui viennent de s'incliner 2-5 lors du dernier match à domicile dimanche face à Portland…

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 0