1. //
  2. //
  3. // Malmö–PSG

Mister Zlatan et George Ibrahimovic

Du haut de ses 15 buts marqués sur la scène européenne avec le PSG, Zlatan Ibrahimović est à un but de George Weah le meilleur buteur de l’histoire du club en coupe d’Europe. Un record que le Suédois pourrait s’octroyer, seul, contre Malmö, son premier club. Entre le Z et Mister George, qui était le meilleur, au fond ? Difficile de trancher mais on va essayer quand même.

Modififié
813 14

Le plus beau but


Entre Weah et Ibrahimović, deux époques du football s’affrontent. Celle de notre enfance et celle actuelle. George transpire les années 90, les maillots parfois immondes, les pompes noires, le vrai Ballon d’or et les bijoux autour du cou durant les matchs. Ibra, lui, est un homme des années 2000. Un joueur YouTube, HD, rapide et en flèche rouge permanente. Sur la scène européenne, les deux Parisiens ont connu des moments divins. Pour le Libérien, c’était à Munich un 23 novembre 1994. Il avait débuté le match sur le banc avant de calmer tout le monde à dix minutes de la fin. Parti côté droit, il enrhume le Bayern avec des crochets avant de nettoyer la lucarne d’Oliver Kahn. Le seul but du match. Des matchs où les joueurs n’avaient pas leur nom floqués au dos des maillots et où Roger Zabel présentait les soirées avec des cheveux et des sièges habillés aux couleurs des clubs français. En Ligue des champions, George Weah était stratosphérique avec le PSG. Pour Zlatan Ibrahimović, c’est plus récent. C’était à Bruxelles en 2013, une terre pourtant habituée aux tirs ennemis. Au Parc Astrid, le Z en plante quatre dont une Madjer sur un caviar de Van der Wiel. Mais le plus beau, c’est son missile du droit en dehors de la surface. Comme elle vient. Un quadruplé salué par les Belges. Un caramel qui ressemble décidément au Suédois. Puissant, insolent et lourd. Le genre de buts qui repasse en boucle sur les chaînes d’infos.

Youtube

Youtube

Le plus décisif


Pour bien se rendre compte de ce qu’était George Weah durant ses trois saisons au PSG, il faut se replonger dans les stats. Il débute son épopée en 1992 en C3. Sur ses trois premiers matchs, il trouve cinq fois les ficelles dont un doublé à Naples. En quart de finale, il marque contre le Real Madrid au Parc des Princes avant d’ouvrir la marque pour les siens à Turin contre la Juventus lors de la demi-finale aller. Sa campagne européenne est brillante, puisqu’il marque à tous les matchs importants. Rebelote la saison suivante avec l’unique but parisien en quart de finale aller sur la pelouse de Bernabéu contre le Real Madrid. Et puis arrive le chef d’œuvre, sa campagne de Ligue des champions 1994-1995. 6 buts en 6 matchs de poule dont deux contre le Bayern, un pion au Nou Camp en ¼ de finale aller pour garder les siens dans le match après l’ouverture du score espagnole. Bref, en 25 matchs européens avec le PSG, Weah aura trouvé les ficelles à 16 reprises. Et souvent contre les gros dans des matchs à élimination directe. De ce point de vue, le Libérien était bien meilleur que le Suédois, supportant parfaitement la pression des grands rendez-vous. Après tout, on a toujours reproché à Ibrahimović son incapacité à se surpasser quand la route s’élevait. Avec le PSG, c’est un peu vrai. Contre Chelsea lors du match retour ? Expulsé à la 30e. Contre le Barça en poule lors de la victoire 3-2 ? Blessé et donc absent. À Valence en 2013 ? Expulsé. Oui, il est impliqué sur les trois buts parisiens contre le Barça en 2013 (2-2, 1-1) et s’est amusé de Leverkusen à l’aller (doublé), mais, globalement, le meilleur buteur de l’histoire du PSG aura surtout brillé en poules, quand les matchs étaient moins importants, et n’aura jamais qualifié les siens contre un gros. De ce point de vue, Weah aura toujours une longueur d’avance, même si le ratio du nez le plus long de Paname est loin d’être immonde : 15 buts en 27 matchs.

Les regrets


Pour George Weah, les regrets portent les couleurs de l’AC Milan. Printemps 1995, l’ancien Monégasque est en discussion avec le club italien. Le transfert est proche. Hasard ou pas, le PSG se retrouve face aux Lombards en demi-finale de C1. Jusque-là, Weah est sur un nuage. Sauf que l’attaquant parisien va saloper sa double confrontation. Aucun impact, que des mauvais choix et l’impression d’être déjà « ailleurs » . On ne saura jamais vraiment si le futur transfert vers Milan a perturbé Weah, mais une chose est sûre, il a complètement raté ses deux derniers matchs européens avec le PSG, laissant un goût d'inachevé en bouche. Comme une cicatrice. Pour Ibrahimović, ce qui le sauve encore, c’est que l’histoire n’est pas encore terminée. Cette saison, le géant n’a pas encore trouvé le chemin du but en Ligue des champions, même si sa prestation à Bernabéu est encourageante. Au départ, l’arrivée de Zlatan devait placer le PSG dans la course des prétendants au titre final. Mais sans vraiment savoir pourquoi, Ibra fait un complexe d’infériorité avec les matchs qui se jouent en semaine. Se met-il trop de pression ? Sans doute. On se souvient de son match aller contre Malmö, où il voulait tellement briller qu’il en a oublié de jouer… Ce mardi soir, en Suède, il serait bien qu’il retrouve son instinct de tueur. Celui qui fait de lui le meilleur joueur du PSG en championnat. Là où Weah, a contrario, connaissait de sacrés trous d’air.

Par Mathieu Faure
Modifié

Dans cet article

Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Je sais pas pour le PSG mais en tout cas à Milan le Z a laissé une trace bien plus importante que Weah.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
J'suis pas totalement d'accord mais c'est toi qui voit Georges...
Avis très personnel. Weah a juste été ballon d'or au Milan avec un titre de champion à la clé et un autre après. Dis juste que pour le Z c'est plus frais mais je ne partage pas ton avis. Je pense que ce sont 2 grands AC de leur époque et Weah n'a rien a envier a Zlatan.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Evidemment c'est personnel, je suis pas en train de vous dire qu'il est écrit dans la bible que le Z> Weah.
Pour affirmer un tel avis, je me base sur le contexte et le contenu même des performances.
Weah arrive dans un Milan certes un poil en déclin (Notamment Baresi), mais qui contient quand même des Baggio, Savisevic, Boban, Albertini etc. Or, sur la scène européenne, tout ça a été décevant, et Weah n'a pas relevé le niveau.
Là où le Z a joué (compte tenu des blessures) dans LA pire équipe du Milan depuis l'arrivée de Silvio, et passe à un achat d'arbitre près (calmez vous les juventini, je rigole) de remporter le scudetto, en plus de livrer une campagne européenne plus qu'honorable.

Puis si on regarde le contenu de leurs matchs, Weah était certes un excellent 9, mais il ne savait faire rien d'autre; là où le Z remplissait à la fois un rôle de 9, de 10 et d'accélérateur de particule.

Bref, vous vous ferez votre propre avis, mais le miens, en tant qu'observateur du Milan depuis une plombe, est celui là.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Pfff, faire appel au nombre de buts pour dire qui est meilleur qu'un autre...
Avec ce genre de raisonnement, Pelé est le meilleur joueur de tous les temps et Cristiano Ronaldo un génie !
Orso94210 Niveau : CFA
Hippopotame ou rhinocéros ?

Deux époques, deux joueurs totalement différents. C'est impossible de les comparer.
Pas de soucis je donne juste le mien aussi et j'apprécie ton analyse. Justement l'année du premier titre avec Capello (il me semble) devait être une année de transition pour le milan. Cependant et la je vous rejoint sur le niveau de l'équipe pour Zlatan et Weah. En 95 le milan AC était toujours l'une des meilleurs machines de guerre europééennes. Tandis que Zlatan devait se sentir un peu seul. Par contre c'est un raisonnement qui pourrait s'appliquer (toute proportions gardés bien entendu ) à Balotelli ou Ménez par exemple. Ils étaient les leaders offensifs dans une équipe faible en comparaison de celle de leurs ainés. Cependant Weah à évoluer dans son rôle au fil des années également.Depuis Monaco ou sans une blessure importante il aurait sans doute briser l'hégémonie de JPP en tant que top scorer de D1 avant d'aller au PSG avec les adieux que l'on connait (fachos de merde). Pour leur rôle dans le jeu je pense que c'était surtout dû à leur partenaires qui faisait que Georges n'était pas dans l'obligation de porter l'ensemble du jeu offensif de son équipe et pouvait se focaliser sur son role de buteur. Cependant il a montré dans d'autre club qu'il pouvait faire office de rampe de lancement du jeu de son équipe. Il avait aussi pas mal d'assist dans cette période. Après je ne vais pas mentir Weah était pour moi une idole absolu (en tant que supporter de l'asm) et je pourrai ne pas être 100% objectif mais pour moi il était le prototype de l'avant centre moderne puissant rapide intelligent altruiste et discipliné avec un role de grand frère dans la ligné de Van Basten. Role qu'ibra n'a eu selon moi ni à la Juve ni au Barça car il n'était pas le leader offensif dans ces clubs en meme temps avec Trézeguet en feu Del pierro en feu Messi pour ne citer qu'eux. Cela n'enlève rien au fait que c'est actuellement un membre de mon top 3 actuel des Avant centre avec Suarez et Aguero.
un mec derrière son PC Niveau : National
Message posté par Jean Michel Assaule
Pfff, faire appel au nombre de buts pour dire qui est meilleur qu'un autre...
Avec ce genre de raisonnement, Pelé est le meilleur joueur de tous les temps et Cristiano Ronaldo un génie !


L'article ne parle pas que du nombre de buts, mais plutôt de l'importance de leurs buts
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Evidemment c'est personnel, je suis pas en train de vous dire qu'il est écrit dans la bible que le Z> Weah.
Pour affirmer un tel avis, je me base sur le contexte et le contenu même des performances.
Weah arrive dans un Milan certes un poil en déclin (Notamment Baresi), mais qui contient quand même des Baggio, Savisevic, Boban, Albertini etc. Or, sur la scène européenne, tout ça a été décevant, et Weah n'a pas relevé le niveau.
Là où le Z a joué (compte tenu des blessures) dans LA pire équipe du Milan depuis l'arrivée de Silvio, et passe à un achat d'arbitre près (calmez vous les juventini, je rigole) de remporter le scudetto, en plus de livrer une campagne européenne plus qu'honorable.

Puis si on regarde le contenu de leurs matchs, Weah était certes un excellent 9, mais il ne savait faire rien d'autre; là où le Z remplissait à la fois un rôle de 9, de 10 et d'accélérateur de particule.

Bref, vous vous ferez votre propre avis, mais le miens, en tant qu'observateur du Milan depuis une plombe, est celui là.

Peut-être mais ne fais pas non plus de Weah un simple 9 renard des surfaces. ;)
Ce mec était quand même le prototype de l'attaquant moderne avant l'heure, impressionnant de vélocité, de puissance et de technique ! Remate son match avec Paris face au Bayern, en LDC, c'était vraiment impressionnant !
Sinon pas trop d'avis sur cette comparaison, pour moi les deux se valent à peu près, dans des styles différents.
Le football, c était mieux avant.
gigi_lamoroso Niveau : Loisir
N'oublions pas que Mister George a marqué plus de buts en C1 qu'en championnat sur la saison 94-95... pour ceux qui l'ont vu jouer, si le match n'était pas diffusé à la TV, le mec ne foutait rien sur le terrain, toujours hors-jeu.
Weah = 35 buts en championnat en 3 saisons pour le PSG. Soit une saison du Z...
Aujourd'hui, forcément, on se souvient du "best of" de Weah, mais au global je reste quand même sur Zlatan.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Le meilleur entre Zlatan Ibrahimovic et George,pardon MISTER Geroge Weah ?

C'est Lass (10 Ibra et 10 Mister George Weah dans chaque ongles,coupés à ras en plus),bien entendu. "On ne saura jamais vraiment si le futur transfert vers Milan a perturbé Weah, mais une chose est sûre, il a complètement raté ses deux derniers matchs européens avec le PSG, laissant un goût d'inachevé en bouche."

Bien sûr qu'on sait.Mister George,si il avait voulu,aurait pu massacrer Milan à lui tout seul avant de terrasser l'Ajax Amsterdam.Comment vous pouvez doutez un seul instant que celui qui fut ni plus ni moins le meilleur joueur du monde cette année (voire de la décennie 90/2000),ait pu passer à travers sans que cela ne soit lié à des facteurs dépendant de SA volonté. C'est un manque de respect assez gravissime.On parle d'un Monsieur qui,si il avait été naturalisé,aurait amené la France au triomphe de l'Euro 96.Mister George aurait fait sa chose des Tchèques et des Allemands,il aurait slalomé comme il avait slalomé à Munich.

La France n'a même pas daigné offrir un poste à responsabilité politique à cet immense personnage.Le Liberia a bien failli en profiter,mais il n'a finalement pas été élu.Encore un signe que n'a pas su lire l'état français : il aurait fallu saisir cette occasion en or pour en faire le successeur de Jacques Chirac en 2007.

Que de regrets...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
J'espère que ton post est ironique, Cheric
Yoursen225 Niveau : DHR
Message posté par Jean Michel Assaule
Pfff, faire appel au nombre de buts pour dire qui est meilleur qu'un autre...
Avec ce genre de raisonnement, Pelé est le meilleur joueur de tous les temps et Cristiano Ronaldo un génie !


Et sinon selon toi c'est qui le véritable meilleur joueur de tous les temps ? j'aimerais bien savoir qui tu mets devant Pelé !!!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
813 14