1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. //

Miss Wendy : « Je ne vais pas faire une carrière à la Tina Turner »

Tournée dans le stade de Bourg-Péronnas, la chanson Allez les Bleus de Miss Wendy est sans doute ce qui se fait de mieux en matière d'hymne pour la Coupe du monde depuis de longues années. Plongée dans un univers multicolore et insolite, où notre diva nationale flambe à coups d'encouragements guerriers et de tenues bigarrées.

Modififié
710 29
Salut Miss Wendy. Avant chaque match des Bleus, beaucoup vibrent sur ton hymne. Tu t'en rends compte ?
Ça me fait très plaisir de l'apprendre, mais en même temps, c'est le but, j'ai fait ça pour ça les vrais supporters !

Pour commencer, d'où t'es venue l'idée de faire une chanson pour encourager les Bleus ?
Déjà, j'ai un rapport passionnel avec l'équipe de France, que je supporte depuis 1998 et la victoire en Coupe du monde. Je suis née au Cameroun mais la France, c'est mon pays, je me sens 100% française. Cela fait 20 ans que j'y vis. Comme on dit, j'ai pris racine. En parallèle, je pratique la danse depuis longtemps mais j'ai voulu essayer de me lancer dans la chanson. Un beau jour, je me suis levée et je me suis dit, « Tiens, je veux faire une chanson pour encourager les Bleus » . J'ai voulu montrer l'intensité de mes sentiments. J'en ai parlé à mon mari Georges, qui m'a beaucoup soutenu, il m'a répondu « sans problème » . Et on s'est lancés sur le champ.

Vous avez investi près de 3000 euros pour réaliser ce clip totalement fou...
Environ oui ! On n'a pas fait les comptes mais entre l'enregistrement en studio et les tenues, ça doit tourner autour de ça. Mais ce n'est pas une question d'argent. Là, on parle de passion, et ça n'a pas de prix. On est à fond. Mon mari est fan de photo et de vidéo. Moi, j'adore la danse et le foot. On a voulu faire honneur à l'équipe de France. J'étais si heureuse en 1998, c'était formidable de voir tant de joie partout. J'aimerais revivre ces moments-là où le pays entier est uni dans la passion.

Youtube

Pourquoi te fais-tu appeler « Miss Wendy » ?
Nous cherchions un nom d'artiste qui fasse tout de suite imaginer une femme féminine et sensuelle. Par la suite, nous avons découvert que c'était aussi le nom d'une tempête qui avait tout emporté sur son passage. Finalement, ça nous a bien plu : Miss WENDY, cette ravissante et charmante jeune femme qui emporte tout sur son passage !!!

Parlons un peu de ce clip. Visiblement, tu aimes le déguisement...
C'est pour mettre de l'humour, pour rigoler. Il y en a qui ne comprennent pas mais c'est du second degré. Par exemple, la tenue policière, c'est pour représenter l'autorité. Je voulais pas rester les bras croisés, figée comme un piquet, pour dire aux Bleus de bien jouer, ce serait trop facile. Il fallait donner de ma personne. La pêche les gars !

D'où te vient ce déhanché fabuleux ?
(rires) Je suis une danseuse. C'est ma passion. Ma grand-mère était danseuse, j'ai ça dans le sang. La dance, la pop, la musique africaine traditionnelle, tout me convient. Je suis une danseuse innée. En revanche, je ne suis pas une grande chanteuse (rires). Je débute, je m'appelle pas Rihanna. Le plus important, c'est que j'arrive à communiquer ma joie de vivre.

Quelles ont été tes sources d'inspiration ? Avec ta crinière blonde, on opte pour Tina Turner…
C'est vrai que Tina Turner, j'étais jeune quand elle était au top, alors forcément je l'aime bien ! Elle m'a beaucoup inspiré. Mais bon, de là à détecter du Tina Turner dans ma chanson… Je suis loin d'être une icône comme elle. J'adore danser et j'aimerais bien qu'on me juge sur la danse… Sinon, niveau hymnes, j'ai trouvé que Oh les champions de Johnny Hallyday, c'était pas mal. C'était quand même quelque chose. Il y a aussi Waka waka de Shakira, une chanson d'origine camerounaise à la base. J'ai beaucoup dansé dessus, le rythme m'a beaucoup plu. C'était grandiose.


Tu as déjà 150 000 vues pour Allez les Bleus. Tu t'attendais à un tel succès ?
Hônnetement pas du tout… On a fait la vidéo en deux jours avec mon mari, et la mettre sur Youtube était déjà un aboutissement en soi. Je ne voulais pas faire du buzz. Maintenant, je suis contente de recevoir tant de soutien. Ce qui serait génial, c'est que les supporters puissent reprendre la chanson dans les stades au Brésil, puisqu'on manque de chants officiels. Vous imaginez, des milliers de personnes qui reprennent en chœur « Battez-vous comme des lions » ? Ce serait la folie… Certains groupes de supporters m'ont déjà fait part de leur volonté de la chanter. C'est un plaisir même si, bien sûr, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Justement, au début, tu as eu pas mal de critiques négatives sur la toile. Comment tu l'expliques ?
Les gens sont parfois méchants. La critique constructive ne me dérange pas, mais les insultes ou autres racistes, vraiment je ne comprends pas. Moi, mon but, c'était de supporter la France, ça part d'un bon sentiment. Les insultes n'ont pas leur place dans ce cadre. Le public a le droit de ne pas aimer, mais pas de m'insulter. C'était très dur au début, je n'était pas préparée à la médiatisation et je n'étais pas à l'aise. Même quand vous m'appelez, vous les journalistes, j'ai pas l'habitude. Je parle avec vous comme je parle à quelqu'un de normal.

Tu crois vraiment au titre pour les Bleus ?
Oui ! Absolument ! Ce que j'aime dans cette équipe de France, c'est qu'ils sont jeunes, solidaires, dynamiques. Je sens leur engouement, la rage qui les anime et l'envie de gagner. Ils ont envie d'exploser les autres équipes, c'est l'alliage parfait de la technique et du talent. Il y a Mamadou, Valbuena, Paul Pogba… Même Patrice Évra a changé ! J'ai suivi tous leurs matchs de préparation et je crois en eux plus que jamais. Le dernier match contre la Jamaïque, j'étais tellement fière.

« Battez-vous comme des lions » , « On va les exploser, écraser l'adversaire » , ça te plaît la thématique de la guerre ?
Oui, j'aime bien Xena la princesse guerrière. Il faut se battre dans la vie. Vous avez vu le match contre le Honduras ? C'était physique ! Si les Bleus s'étaient laissés abattre, ils auraient été cassés en deux. C'est pourquoi il faut qu'ils agressent l'adversaire. C'est en les écrasant qu'on va gagner… Mais je parle techniquement, hein, pas la castagne, vous avez bien compris. J'ai cherché des mots forts qui parlent aux gens, pour les motiver.

Tu chantes ta chanson devant les matchs ?
Oui, j'entonne la chanson à chaque but !

Quels sont tes projets pour la suite ?
J'ai une deuxième chanson en préparation, qui arrive bientôt. Ce sera une chanson d'été sur la joie de vivre, sur un autre sujet, très festive.


Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Au début, j'ai cru que c'était Basile Boli qui reprenait Putix
ZiziJeanmaire Niveau : District
C'est très très vilain.
mon Dieu que c'est laid.
J'ai cru que c'était Magloire . Sérieusement.
un pouget dans chaque orteil Niveau : CFA
"En parallèle, je pratique la danse depuis longtemps" ou "Je suis une danseuse innée."

Ouais, comme moi, à 4h du mat en boîte, complètement arraché.

Je la vois bien avec Sagna, mêmes goûts capillaires, style musical douteux.

Mais bon, c' est sans prétention ce qui rend la chose sympathique.
J'ai mal à ma France...
Mais, mais ...



C'EST NUL !
Ptain j'ai mis au moins 30 sec a me demander si c'étais un mec ou une nana.

Hé George, y'a du boule mais pas lobée ta mousmé.

Ceci dit je comprends pas vos remarque horrifiées, par rapport au chant de supporter traditionnels, c'est d'un niveau intellectuel himalayesque!
Master of footix Niveau : Loisir
Miss Wendy, direct je la poutre !
Ça me manquait la U culture. Très bon titre, je me déhanche, je me déhanche. Autre chose que la merde commerciale d'Hanouna et Cartman
Orso94210 Niveau : CFA
Chui en open-space, j'ai malheureusement pas le son.

Mais gros moment de malaise à 1:30. Le gourdin et les menottes... Je suis comme troublé.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Miss Wendy.

Moi ça me rappelle l'américaine que j'avais croisé dans les rues de Séville, un soir, une bouteille à la main.

des heures de travail acharné à 3 grammes. Juste récompensé par "Un French Kiss".

Ne jamais échafauder des plans avec une amerloque.
Note : 1
D'abord, ça a commencé avec mes oreilles. Puis mes yeux. Et maintenant c'est mon nez qui saigne. Je pense que mon cerveau est durement atteint par cette pollution audiovisuelle.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par un pouget dans chaque orteil


Je la vois bien avec Sagna, mêmes goûts capillaires, style musical douteux.



Si dans ton lit chaque soir tu avais ça: http://www.sudinfo.be/1023500/article/2 … lot-photos
, tu changerais pour Miss Wendy?
Note : -1
Merveilleux, elle surpasse alégrement Johny et Francis ... mes oreilles (et mes yeux) craignent d'avance l'euro 2016.
Polémique Victor Niveau : Loisir
C'est marrant et sans prétention, à regarder une fois, pas plus. Mais en France, c'est impossible désormais de sortir un truc comme ça sans se faire lyncher.
Une véritable insulte insulte au bon goût français !!!!!!!!!

Message posté par Coach Kévinovitch



Si dans ton lit chaque soir tu avais ça: http://www.sudinfo.be/1023500/article/2 … lot-photos
, tu changerais pour Miss Wendy?


Si coach Vahid te lisais, il te ferait la référence de la skoda contre la Ferrari...
Vivavalbuena Niveau : Loisir
C'est ça l'hymne du mondial :
http://youtu.be/G2ZtrkH4lHg
Ne me remerciez pas.
Vivavalbuena Niveau : Loisir
C'est ça l'hymne du mondial :
http://youtu.be/G2ZtrkH4lHg
Ne me remerciez pas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
710 29