1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Zone Europe
  4. // France/Espagne (0-1)

Mini bilan des Bleus de Deschamps

On en est où après neuf matchs de l’équipe de France de DD, surtout après les deux tests espagnols ? C’est « moyen-plus » , comme d’hab. Sauf qu'il va falloir quand même assurer la qualification.

Modififié
11 39
Les barrages, comme prévu

D’abord le bilan comptable. Les Bleus de Deschamps ont disputé 9 matchs, dont 5 en éliminatoires de Mondial. Le bilan est moyen : 4 victoires, 3 défaites et 2 nuls. Un tiers de défaites, les trois à dom, au SdF. C’est beaucoup... Même en éludant un peu le Japon en amical (0-1), on constate que les deux revers contre l’Allemagne (1-2, amical aussi) et contre l’Espagne hier soir (0-1) dessinent une infériorité incontestable par rapport aux « gros  » . C’est déjà parce que la France a perdu nettement dans le jeu contre l’Allemagne et bêtement contre le Japon qu’elle a logiquement plié contre la Roja. Allons à l’essentiel : avec les Pays-Bas et l’Italie (même battue à dom par les Bleus, car la Squadra zappe très souvent les « friendly games » ), l’Allemagne et l’Espagne disposent d’une vraie identité de jeu sur laquelle ils peuvent se reposer et assurer par temps calme mais aussi et surtout dans la tempête. Ce que Del Bosque a parfaitement résumé hier soir après la rencontre : « On a su rester fidèles à notre style de jeu. Il n’y avait pas de nécessité de le changer, on a su le conserver ce soir, donc on est satisfaits. » Sauf accidents, toujours possibles mais difficilement probables, ces quatre pays cités plus haut ont déjà un pied au Brésil. Et dans le fonds de jeu et dans son parcours la France n’en est pas encore là.

Et puis il y a l’efficacité crue : les Oranje qui mettent deux fois 4-1 à la Roumanie, désolé, mais les Bleus ne savent pas faire… Complétons donc avec les buts en 9 rencontres : 11 pour et 8 contre. C’est d’autant plus moyen que les Bleus n’ont aligné que deux clean sheets (0-0 contre l’Uruguay, 1-0 en Finlande). Les Bleus ont donc au moins encaissé un but sur les 7 autres matchs. Les buts concédés contre le Japon et la Géorgie (3-1) sont impardonnables. Surtout ce dernier qui a, à juste titre, rendu colère Deschamps : c’est aussi à cause de ces buts-là que la France a perdu contre la Roja. Disciple de Jacquet, DD sait parfaitement que tout compte, y compris et surtout lors des matchs amicaux : les buts pour ou contre et les victoires plutôt que des défaites, voire même des matchs nuls. Tout compte d’autant plus qu’en barrages, la désignation des têtes de série se calcule à l’indice FIFA, selon les résultats obtenus, même les amicaux. Les Bleus devront donc soigner leurs six prochaines sorties (3 matchs de qualif de mondial et 3 amicaux, Brésil, Uruguay et Belgique). Au 14 mars, la France était 17e mondiale. Avec le revers d’hier soir, les Bleus pourraient reculer davantage. Concrètement, la France pourrait donc tirer le Portugal, actuel 7e, avec match retour à Lisbonne. Vous voyez le tableau ? Mais, bon… Pas de panique, rien n’est joué. Ni pour la Roja, ni pour la France, ni pour personne. France et Espagne peuvent encore se faire accrocher lors de leurs trois derniers matchs. Ceux qui ont vécu en live, le désastre des Bleus de 1993 (deux tôles au Parc contre Israël et la Bulgarie) savent de quoi on parle. La Roja ira à Helsinki début septembre, très peu de temps après le redémarrage de la Liga. Attendons de voir…


Benzema faux vrai problème


On attendait le test espagnol d’hier soir sur la question cruciale du mach aller : était-ce vraiment les Bleus qui avaient réussi à faire déjouer la Roja à Madrid une bonne partie de la seconde mi-temps ? Ou bien est-ce que les Rouges avaient connu un « trou noir » totalement inédit depuis des années au point d’être totalement désunis tactiquement ? Au vu du match d’hier soir, c’est plutôt la seconde hypothèse qui s’impose. Malgré le faible écart au score, malgré quelques actions françaises chaudes et un vrai temps fort final, la Roja a plié sans jamais rompre. Signe de sa supériorité incontestable. A l’Euro 2012, l’Espagne a géré sa compète de la même façon : les Croates ont eu l’illusion de pouvoir la battre mais ils ont perdu (0-1) et c’est la bande à Casillas qui a fini championne. On a donc vu sur le visage de DD la même désolation observée chez Blanc et Domenech (deux 0-2 cruels pour les deux coachs). Le dessin de Chénez dans L’Équipe de ce matin illustre à merveille l’impuissance tactique des Bleus face à l’Espagne (un tableau noir avec une multitude de gros points rouges et de flèches noient dix petits points bleus !) : la Roja demeure tout simplement injouable. Pas la peine d’accabler Benzema, auteur d’un match plutôt correct d’ailleurs. Pas sûr qu’on aurait pu mieux trouver Giroud devant…

Le problème offensif des Bleus concentré sur le seul Benzema, inefficace depuis mille et une nuits, est mal exposé. Le foot français paye d’abord son absence de culture du N°9. Le dernier authentique goleador bleu s’appelait JPP… Angleterre, Pays-Bas, Allemagne, Italie, voire Espagne (selon les périodes) : tous ces pays ont toujours joué avec un vrai avant-centre auquel ont accorde sa confiance, pour le meilleur et pour le pire, et pour lequel l’équipe joue. Pas la France. Trézeguet a été sacrifié au profit de l’atypique Henry. Atypique comme Djorkaeff, Wiltord, Anelka, Ribéry, Rémy… et Benzema. Des bons attaquants mais pas des vrais avant-centre. Tout simplement. Faut-il préférer Giroud ? Why not. Mais alors, outre que Olivier doit d’abord encore progresser à Arsenal, en Bleu, il faut le titulariser systématiquement sur un paquet de matchs, lui faire confiance systématiquement même en cas de disette et jouer systématiquement sur lui, avec lui, pour lui. C’est tous ces « systématiquement » qui forment la culture du N°9 observée dans les grands pays de foot. Est-ce que le football français est prêt à miser « systématiquement sur Giroud (ou un autre que Benz) ?


De l’espoir quand même


Les bons points d’abord. Une colonne vertébrale semble enfin se dessiner chez les Bleus : Lloris-Varane-Pogba-Valbuena. Hugo est toujours OK. P’tit Vélo n’est pas le plus grand N°10 de l’histoire des Bleus mais il tient la route. Varane est là pour longtemps dans un secteur sinistré depuis 2006 (Thuram-Gallas). Il faut lui trouver un vrai partenaire à la hauteur (meilleur que Sakho et Koscielny). Pogba est très encourageant. Oublions son carton rouge plutôt sévère : son expulsion n’est pas consécutive à un pétage de plomb, un attentat ou une insulte envers l’arbitre. Paulo a gratté des ballons et sa relance et son jeu long sont prometteurs. Il a un excellent état d’esprit et surtout, il n’a pas coulé tactiquement même à un poste de sentinelle qu’il ne maîtrise pas encore. Vincent Duluc souligne à juste titre que Pogba vient de ringardiser un paquet des milieux défensifs français… Autre certitude, Debuchy en latéral droit (absent hier, ça s’est vu) et Ribéry, a priori définitivement revenu des morts, vrai "dynamiseur" de l’attaque des Bleus. Lloris, Varane, Pogba, Valbuena, Debuchy, Ribéry voire Matuidi : 6 ou 7 sur onze, c’est déjà pas mal. Attention ! Le reste n’est pas nul, loin de là. Benzema, Rémy, Giroud, Matuidi, Mavuba, Cabaye, Gonalons, Yanga-Mbiwa, Clichy : ils complètent bien ce « six-sept majeur » .

Voilà. Ne reste plus qu’à faire jouer tout ce petit monde-là ENSEMBLE. Ça commence à venir : dans les derniers matchs on a vu des beaux mouvements avec Valbuena à la baguette et Cabaye, Ribéry ou Benz en relais. On arrive à bien se projeter devant et écarter correctement sur les côtés, notamment à droite avec Jallet (même si pas flamboyant hier). Contre l’Espagne, les Bleus ont correctement défendu sans faire trop de fautes. Le problème, c’est qu’ils n’avaient pratiquement que ça à proposer : bien défendre. Ça ne suffit pas. Et dans le secteur offensif, on ne joue encore souvent que par à-coups, en misant sur des raids occasionnels de Ribéry. Attention à Francky ! Il pourrait se prendre à nouveau pour le Sauveur des Bleus, un rôle idiot qui lui a déjà coûté cher dans le passé. Même problème pour Benzema : c’est l’absence de vrai projet collectif qui le pousse à vouloir lui aussi jouer les sauveurs. Et comme il n’y arrive pas, il s’enfonce de plus en plus… A Didier Deschamps de construire une équipe, avec une identité de jeu minimale. Sait-il le faire, lui qui sait avant tout bâtir des commandos ? On verra. Malheureusement le jeu actuel pratiqué en L1 ne va trop l’aider…

par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Allez Deschamps! On a confiance en toi. Une petite qualification pour le mondial et un bon tournoi. Surtout continue à faire en sorte que ton équipe produise du jeu et du plaisir à ses supporters.
ça m'a refroidit d'un coup cette probabilité de barrage contre le portugal...
1994-2014... merde les chiffres sont contre nous.
faire parti de l'équipe qui rate un mondial au brésil ça fait tâche quand même...
Aaah la France et les barrages... J'en rêve déjà!
Yaya-letour Niveau : CFA2
Très franchement, moi j'en suis bien content de Deschamps!!!C'est un bon entraîneur certainement le meilleur coach francais, c'est un bon stratège et c'est aussi un mec qui sait motiver ses troupes. Il fait du bon boulot et grace a lui on reprend plaisir a regarder l'EDF jouer c'est vraiment de très bon augure pour la suite.
Faudrait voir à pas en demander trop à DD, qui doit faire avec pas mal de conditions défavorables (absence de leader sur le terrain notamment...)

Il ne peut pas nous transformer en Espagne ou Allemagne.
S'il monte une "équipe commando", bien solide, et capable de créer la surprise si certains joueurs clés sont en forme le jour J, bah ce sera déjà pas mal (mieux que Domenech et Blanc en tout cas).

Blanc était très ambitieux dans son projet, et on a vu ce que ça a donné...
Méléagant Niveau : DHR
Assez d'accord globalement. Mais.
- CG évoque un désamour de la Benz lié à un manque de "culture du n°9" de notre pays - et coupe au passage la tête du roi David. Pourquoi pas, sauf que KB ne joue plus exactement au poste qu'il avait à l'OL parce qu'aujourd'hui il doit jouer pour les autres. Or ce n'est pas ce qui doit primer pour un véritable 9, un tueur. Aujourd'hui il doit comprendre que l'idée d'une concurrence à ce poste est légitime. Heureusement pour lui, y'a pas foule.

- ce milieu de terrain où finalement il y a abondance : on peut se poser la question du positionnement de Pogba en 6 hier soir, alors qu'on a sans doute enfin un vrai box to box player qui arrive à jouer 3 mois d'affilée (REP A SA Abou Diaby), ce qui pourrait permettre à la Benz de moins décrocher (I have a dream). Et si Matuidi enchaîne quelques saisons comme celle qu'il est en train de faire, ça fera une vertèbre de plus dans la colonne vertébrale.

- davantage de concurrence chez les latéraux serait également légitime : ça me tue de le dire mais en ce moment l'arrière-droit n°1 en France s'appelle Anthony Réveillère. Alors ouais il a plus ses dents de lait, so what. Et à gauche faudrait que MU arrête de nous envoyer la contrefaçon "Fabrice Vera" à chaque match pour se garder le bon au chaud.

- enfin sur l'identité de l'équipe, on a déjà un peu compris ce qui plait à DD : un axe salement physique, prêt au combat. Il nous manque juste un peu de magie et de réussite pour pouvoir rivaliser avec des équipes mieux installées.
Attention ont peut encore voir un éventuel faux-pas de l'Espagne ils n'ont qu'un point de plus que nous. En prenant Deschamps le souci n'était pas de produire du jeu, mais de surtout retrouver un états d'esprits qui avait failli aux bleus à l'Euro.
Note : 1
Message posté par RomaLin

faire parti de l'équipe qui rate un mondial au brésil ça fait tâche quand même...



On a mit une branlée* au Brésil chez nous, on mettra une Branlée* au Brésil chez eux, non mais!
En 24h on n'est passé de l'équipe qui va envoyer l'Espagne en barrage à potentiel absent du mondial brésilien, la faute à nos possibles adversaires.
Mais l'important pour l'instant est en effet de trouver enfin une équipe (ce qui semble bien parti quand même) avec un projet de jeu (ce qui demande du temps).
Faisons confiance à DD! L'EDF est sur la bonne voie!
Perso j'ai hâte de voir ce que donnera cette tournée de fin de saison en amérique du sud.
Une colonne vertébrale avec Varane et Pogba ? Tin, deux matchs réussis et ce sont les nouveaux Thuram et Vieira de l'EDF ? Qu'est-ce que ça va être quand ils en seront à, je sais pas moi... quinze sélections ?
Comme d'hab, Ghemmour met tout le monde d'accord.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
"Le dernier goleador, c'est JPP."

C'est une blague ? et trezeguet c'était quoi alors?
Et Guivarc'h c'est du poulet??
DeschampsleBeauf Niveau : Loisir
Message posté par ryad scred
Attention ont peut encore voir un éventuel faux-pas de l'Espagne ils n'ont qu'un point de plus que nous. En prenant Deschamps le souci n'était pas de produire du jeu, mais de surtout retrouver un états d'esprits qui avait failli aux bleus à l'Euro.


Continue de rever ouais , ca rendras pas la France meilleure de toute maniere et vous ferez rien a la CDM 2014 , je miserais plus sur vous perdant des points en Georgie et en Bielorussie perso vu votre jeu..
Globalement d'accord avec l'article...jusqu'à lire le dernier paragraphe.
Alors les gars, vous nous sortez hier un article sur "ces bleus du moment", en nous disant comment le "français girouette" levait au firmament au fur et à mesure des matchs des joueurs qui n'avaient pas prouvé grand choses.
Et là, ya 2 semaines Matuidi c'était lemeilleurmilieudefenseifdepuismakeleletoutlemondenousleveut (on respire) et là Pogba (je préviens que j'aime beaucoup, qui joue très bien blabla) en 20 matchs de Série A et 2 selections chez les bleus fait parti de la "colonne vertebrale des bleus" alors que ledit Blaise n'y est même plus!
Alors j'espère sincèrement que les 2 iront loin, mais on peut pas mettre en indéboulonnable un mec qui a 2 matchs.
P**** les gars vous étonnez pas d'avoir des girouettes, si c'est vous qui les fabriquez!
Comme qui direz, le pommier devrait se poser des questions quand il critique une pomme pourri.

Sinon, je sais pas si je l'ai dit j'ai bien aimé le reste de l'article :-D
cantor0305 Niveau : CFA
Pas étonnant que Deschamps aient longtemps hésités, il doit faire dans le pragmatique pour se qualifier dans ce groupe à la con*, même les matchs amicaux on doit faire simple et les gagner pour garder la confiance en vue de etc etc... et une partie de la presse lui envoie l'italie ou la hollande en comparaison qui font plein d'experience de jeu en comparaison, mais eux ils sont déjà au Bresil avec leur groupe en bois, elle est là la différence !!
Beefheart Niveau : DHR
Considérer d'ores et déjà Pogba comme un membre d'une colonne vertébrale solide tout en ne le faisant pas pour matuidi, c'est un petit peu chelou.

Soit on considère qu'il ne faut pas hâter les choses, mais dans ce cas là on n'insère ni matuidi, ni pogba, ni varane dans la liste.
Soit on considère effectivement les dernières prestations, dans ce cas là pourquoi pogba et pas matuidi.

Sinon Sakho est en pleine progression, notamment dans les domaines où il était faible auparavant. Bref, il nous fait la même chose que Matuidi il y'a un an, il apprend des meilleurs, beaucoup plus prometteur que vous ne voulez bien le dire.
Quand aux latéraux, quitte à faire une coupe du monde avec des ados, donner du temps de jeu à Digne est pas une si mauvaise idée.
Assez d'accord avec l'article dans l'ensemble même si voir le nom d'Henry et de Rémy associé dans une même catégorie m'a interpellé...
Et voilà, 2 bons matchs pour Pogba et 2 pas trop mauvais pour Varane et les voilà devenus indiscutables dans un 6 majeur !!! Arrêtez un peu de faire des rois que vous démontrez à la première contre performance.
C'est pas Rémi Garde, le meilleur entraîneur français?

Bon, bon, je plaisante.

Comme tout le monde, je suis content de (re)voir La Dèche à la tête des bleus. Il faut voir ce qu'on avait avant, Roger Lemerre, Jacques Santini, Laurent Blanc, ça ne pétille pas trop dans les yeux et les types ne sont pas des lumières. Sans parler de Domenech- un cas à part dans la connerie*. Alors malgré la décadence physique étonnante de La Dèche depuis qu'il a arrêté sa carrière de footballeur, il est logique qu'on se réjouisse de sa nomination. C'était il y longtemps maintenant. Il avance en terrain miné, mais il me paraît manquer un peu de couilles* quand même- Jallet arrière-droit, il suffit de comparer ses matchs avec ceux de Maxwell pour comprendre qu'il n'a probablement pas sa place en équipe nationale. Pogba a vraiment la classe avec le maillot bleu, Valbuena titulaire- j'aime- donc des menues satisfactions quand même - tout le monde se remet un peu à vibrer- c'est bien, on veut voir le Brésil et on sait que ça ne peut pas être pire que l'Afrique du Sud. Ce qui est bien, en France, c'est qu'on a atteint le pire, on est à nouveau prêt à faire preuve d'enthousiaste (la non-qualification, certainement, n'aurait pas été pire).
Ah la la, Jallet- faut le voir contre Valence. Inutile de s'acharner dessus, mais sa présence sur le terrain hier me laissait sceptique.
Je me pose des questions quand Deschamps sélectionne Gomis. C'est quoi, pour se mettre bien avec Benzema? Pour le récompenser de son but contre l'Italie? Voilà qui vient ternir un peu pour moi le travail de Deschamps. Gomis, franchement?
Fallait voir l'entrée de Briand et de Gomis contre l'uruguay. Des clowns, les mecs.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 39