Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Championship
  3. // Millwall

Millwall, à l'ombre du mythe

Au bord du fossé depuis plusieurs saisons, Millwall vient de tomber de son perchoir d'ancienne gloire : descente en League One, désertion d'une part des supporters et licenciement de l'historique Alan Dunne. La marche à l'ombre reprend.

Modififié
On s'est longtemps attaché à ces images. Des extraits que les plus nostalgiques se repassent de temps en temps, sur des cassettes VHS d'une autre époque, où les joueurs évoluaient sur un écran grisâtre. On y distingue des bribes d'ambiance de l'époque, la classe de l'Écossais John Docherty sur le bord de la touche, et deux magiciens sur le terrain : Teddy Sheringham et Tony Cascarino, 99 buts à eux deux en trois saisons sous le maillot des Lions. Le Millwall FC vit alors ses plus belles heures, les seules en Premier League de son histoire, entre 1988 et 1990. East End est déjà la partie sombre de Londres, celle que Charles Dickens qualifie de « pauvre, répugnante de saleté, de pourritures et d'ordures » . Un quartier où il ne fait pas bon vivre, où les touristes américains seront interdits en 1996, où le racisme a pris racine. C'est aussi là que le hooliganisme a prospéré dans une zone où chacun, ouvrier des quartiers pauvres, se saigne pour venir tous les quinze jours au stade. C'est surtout là que depuis quelques jours, le théâtre du quartier, le New Den, s'est éteint sur une équipe portée par le souvenir du passé. Le Millwall FC vient de tomber en League One, la troisième division nationale, après deux ans à l'agonie.

Un nom qui ne fait plus peur


Par le passé, Millwall était un nom qu'on respectait, un club qu'on craignait. En 2015, la page a été tournée. L'équipe ne fait plus peur, c'est un fait, et les fidèles le savent. En réalité, sa réputation ne ressemble aujourd'hui plus qu'à un mythe en bois. On peinerait presque à y croire, tant le New Den sonne creux depuis le début de la saison et peine à dépasser les 10 000 spectateurs, là où la capacité de l'enceinte est double. Pour preuve, les Lions n'ont remporté que neuf de leurs 46 matchs de championnat cette saison. Une tristesse sportive qui avait poussé le président du club, John Berylson, à rembourser tous les supporters venus assister à une rencontre de FA Cup à Bradford (League One) en janvier dernier. La raison ? Une défaite humiliante 4-0 à l'extérieur et un début de bagarre entre les joueurs. Finalement, le club est en accord avec son manque d'ambitions sportives. La descente n'est pas une surprise, alors que le rival historique, West Ham, aligne de belles performances en Premier League. Rageant. Et la prise de pouvoir de l'ancien buteur maison (le plus prolifique de l'histoire du club avec 125 buts en 138 matchs), Neil Harris, sur le banc n'a rien changé. Depuis son arrivée en mars, Millwall n'a remporté que deux rencontres.

18 joueurs libérés après la relégation


Quelques jours après l'officialisation de la relégation du club en League One, cinq ans après être remonté en Championship, Neil Harris a annoncé qu'il libérait 18 joueurs du club, dont le symbole maison, Alan Dunne, 32 ans, débarqué à Millwall à l'âge de huit ans. Le propriétaire, John Berylson, s'est alors fendu d'un hommage sur le site officiel du club : « C'est toujours triste quand un membre de votre famille, qui a vécu avec vous pendant de longues années, quitte la maison. Il a écrit un long chapitre de l'histoire du club et il sait que la porte lui sera toujours ouverte. » Une nouvelle fois, les historiques vont ruminer tout l'été sous les fenêtres de la Old Kent Road. Leur raison de vivre les a une nouvelle fois trahis, comme une femme qui s'en va mais qu'on ne veut pas lâcher. Le temps passe, Millwall ne cesse de perdre la beauté de sa parure. Le vieil ami, sûrement le plus détesté d'Angleterre, se confine dans son isolement. Il va, une nouvelle fois, retourner dans l'ombre et reviendra certainement un jour dans la lumière. Ou peut-être que la lumière ne se rallumera plus. Restera alors un hymne, éternel : « No one likes us, no one likes us, we don't care ! We are Millwall, super Millwall, We are Millwall from The Den ! »

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures La drôle de liste d'invités de la finale 13
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 54 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique