Milito l'incompris

Modififié
0 5
Comment passer du sommet au fond du trou en cinq mois ? Demandez à Diego Mililto.

En mai dernier, l'attaquant argentin était une machine à buts et surtout une machine à gagner. Décisif lors de toutes les finales, il est en grande partie responsable du fabuleux triplé de l'Inter Milan. A la fin de la saison, son bilan est de 30 buts en 52 matches.

Mais pendant la Coupe du Monde, Maradona l'oublie sur le banc de touche. Contrecoup : depuis le début de la saison, Milito est fantomatique. Mais le pire est à venir : son incompréhensible exclusion de la liste des 23 nominés pour le Ballon d'Or. Son Président, Massimo Moratti, est outré : « C'est incroyable. Il nous a tout fait gagner, les personnes qui ont décidé de la liste doivent avoir leur système. Pour ce qu'il a réalisé la saison dernière, je lui aurais même donné quatre mois de vacances s'il me les avait demandés » .

C'est sûr que quand il voit Asamoah Gyan dans la liste, Milito doit juste avoir envie de se pendre.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les mathématiques vont-elles nous aider à résoudre cette énigme?

C'est intrigant en effet, il était sûrement 24è, à cause de bémols difficilement objectivables sans doutes. Bien-entendu la Coupe du Monde coefficient 3, ça joue mais quand même...! J'imagine que dans l'esprit de ceux qui ont eu à trancher (je précise bien...) son début de saison catastro-phantomatique donne l'impression que la flamboyance 2009/2010 de Milito reviendrait pour 1/4 à Mourinho et pour un autre 1/4 à ses coéquipiers. Son agent l'a plombé en affirmant dernièrement que Milito se sent comme impuissant sans Mourinho. Il est indéniable que l'explosion d'Eto'o remis en pointe de l'inter (15buts en 13match dans une équipe pourtant très fébrile cette fois) fait réfléchir pas mal de monde sur les compromis tactiques de Mourinho l'année dernière. Du coup chez les sceptiques la prestation Milito 2009/2010 devient "surcôtée" (vu "un peu comme" et je dis bien "un peu comme" un pistonné au sein de l'Inter 2009/2010 au sens où ce serait l'organisation de Mourinho qui lui aurait fait bénéficier du beau rôle "à cause de ses faiblesses" à savoir son manque de polyvalence). ils attribueraient donc désormais 1/4 de son mérite à Mourinho et 1/4 à ses 10 coéquipiers. Eto'o a subit ce genre de scepticisme à son égard lorsqu'on attribuait 1/3 de son mérite au Barça et 1/3 à (au choix) Ronaldinho ou Xavi Iniesta ou Messi, du seul fait de la présence de ces derniers. Mais lorsqu'on a remplacé Eto'o par Ibrah puis par Villa, la tentative de démonstration a tourné court... Mais Milito, lui, a le malheur d'être remplacé par un Eto'o qui "marche sur l'eau"! A partir de là, aux yeux des sceptiques, la Messe est dite.

Le facteur coupe du monde ouvrait déjà la voie à cette remise en question d'El Principe. Le fait que Milito n'ait à aucun moment su s'imposer dans une équipe pourtant qualifiée en Coupe du Monde ( alors que le titulaire argentin Higuain n'est même pas non plus nominé au BO ) minimisait déjà les performances du joueur, pour le coup Diego* n'a pas rendu service à Diego**! Mais là où Milito n'a pas lui non plus rendu service à Milito, c'est en ce début de saison catastro-phantomatique: son attitude un peu looser face à ses difficultés assombrira encore son image et son aura, aux yeux de certains observateurs ( il aurait été mieux inspiré en cherchant à être un bon passeur pour son équipe plutôt qu'en s'enlisant dans des défis personnels de renaissance coûte-que-coûte qui n'ont fait que surligner sa franche inefficacité actuelle; c'est aussi dans l'attitude qu'on juge un BO et pour le coup il n'a pas été très princier ). Pour ma part, si on divise tout ceci par 23 (cf liste), le jugement me semble sévère.

Le ballon d'or reste un prix très approximatif, aux lois obscures. S'il y en a.

*Maradona

**Milito
Je pense pareil que toi Ramdam. Il a joué en pointe parce qu'il a des qualités de finisseurs monstres, mais il n'a presque que ça. Et comme on dit polyvalent sur le banc, bah Eto'o a joué... côté. Mourinho aime les 9 forts (Derleï, Drogba, Milito), mais il a quand même fait partie des 23 joueurs qui ont fait la plus grosse saison l'an passé. Dommage, parce que de tout façon il l'aurait pas gagné. Je vois Xavi, Iniesta ou Forlan. Je le donnerais à Forlan parce que malgré le niveau de Xavi, je lui aurais donné l'année passée, il était plus important que Messi, et Iniesta n'a pas joué assez de matches. Surtout Forlan joue dans de moins grandes équipes que ces deux-là donc il a un plus gros mérite. Mais comme le foot aujourd'hui est à l'image de L'Equipe du Dimanche..
Moratti qui sort défendre son actif alors que Benitez ne dit rien, pour moi ça veut tout dire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Saudade Tevez
0 5