Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Milan trébuche sur Pescara, Belotti sauve encore le Toro

Rapidement mené au score par une formation de Pescara joueuse et audacieuse en première période, le Milan n'a pas pu faire mieux qu'un nul face au Delfino. L'Atalanta a elle éparpillé façon puzzle le Genoa (0-5), tandis que Belotti a une nouvelle fois joué les super héros pour permettre au Torino d'arracher le nul en toute fin de match face à l'Udinese.

Modififié

Torino 2-2 Udinese

Buts : Moretti (70e) et Belotti (83e) pour le Torino // Jankto (50e) et Perica (68e) pour l'Atalanta

Trente premières minutes aussi mortellement ennuyeuses qu'une interview de Michel Drucker. Puis Jakub Jankto décide de réveiller le stade olympique de Turin en plantant une grosse minasse du gauche dans les filets de Joe Hart. De quoi décoincer les 22 acteurs, qui se mettent à canarder de tous les côtés. Belotti fout un bordel monstre dans la défense de l'Udinese et touche deux fois les montants, tandis que les Frioulans multiplient les offensives et finissent par doubler la mise grâce à Perica, qui, servi par Zapata, n'a plus qu'à conclure seul face au but. Pas de quoi traumatiser le Toro, qui sait bien que sa meilleure arme reste l'attaque à tout-va. Moretti réduit ainsi rapidement le score, en renard, à bout portant. Et, forcément, Andrea Belotti s'en va égaliser. Un centre laser de Zappacosta, une coup de boule surpuissant d'Il Gallo et ça fait 2-2. Et 23 buts en Serie A pour l'Italien. Grâce à lui, le coq, son animal totem, est presque en passe de rejoindre la clique des animaux cool, composée entre autres des guépards, des panthères et des requins-baleines. Et ça, c'est quand même une sacrée performance.


Fiorentina 1-0 Bologne

But : Babacar (51e) pour la Fiorentina

One man show à l'Artemio Franchi en première période. Bologne a décidé de regarder la Viola jouer à la baballe et termine les 45 premières minutes avec 25% de possession. Une misère que les Florentins n'arrivent pas à exploiter, puisque Nikola Kalinić et ses potes rament salement pour trouver le chemin du but adverse. Du coup, Paulo Sousa fait entrer en jeu son arme secrète en pointe, Khouma Babacar. Un type qui n'aime pas attendre et plante cinq minutes après son entrée en jeu en plaçant une tête précise dans le but de Bologne, après un bon centre de Milić. Ce qui suffit au bonheur de la formation viola, qui revient à trois points de l'AC Milan au classement.


Chievo 1-2 Crotone

Buts : Pellissier (58e) pour le Chievo // Ferrari (51e) et Falcinelli (82e) pour Crotone

Le zéro absolu ou presque dans le premier acte. Les deux formations tentent sans succès de produire du jeu et les tifosi du stade Marcantonio-Bentegodi peuvent s'offrir une sieste digestive collective. Sauf que Crotone ne se décourage pas et finit par trouver la faille grâce à Ferrari, qui place une tête sur corner. Ce qui a le mérite de réveiller le Chievo, qui revient au score par son buteur immortel, Sergio Pellissier, 38 piges et toujours fringuant. Bien servi par Castro, l'attaquant y va lui aussi de son coup de boule. Mais Crotone a aussi un buteur maison pas dégueu en la présence de Diego Falcinelli, qui envoie une frappe pure dans les filets de Seculin, le portier du Chievo. Victoire déterminante pour les Calabrais, qui conservent un micro espoir de maintien dans l'élite.


Pescara 1-1 Milan

Buts : Paletta (12e, csc) pour Pescara // Pašalić (41e pour Milan)

Ambiance de feu au stade Adriatico où les tifosi de Pescara voient leurs joueurs presser comme des petits fous les Rossoneri en début de match. Ce qui force Gabriel Paletta à tenter une passe en retrait abominable à Donnarumma. Une offrande beaucoup trop appuyée pour le pauvre Gigi, qui effectue un contrôle imaginaire à cinquante centimètres du cuir, qui file dans ses filets. Ballot pour Milan, qui offre des mouvements intéressants devant, participant ainsi à maintenir le rythme d'une rencontre agréable et ouverte. Et va logiquement égaliser peu avant la pause. Deulofeu fait l'amour à la défense de Pescara avant que son tir, repoussé par Fiorillo, ne revienne dans les pieds de Pašalić, qui conclut d'une jolie frappe en pivot. Malheureusement, la suite de la rencontre sera plus terne, même si Milan se crée plusieurs opportunités dans la surface du Delfino par Lapadula, dont la frappe est repoussée sur la ligne, puis Romagnoli, dont la tête heurte le poteau. Sale opération pour les Lombards, qui lâchent des points précieux dans la course à l'Europe face à la lanterne rouge de la Serie A.



Genoa 0-5 Atalanta

Buts : Conti (25e), Gómez (32e, 63e et 83e) et Caldara (76e pour l'Atalanta

On s'ennuie rarement cette saison avec l'Atalanta, capable de coller un deux à zéro sec à Naples comme de se faire humilier sept à un par l'Inter. Du coup, Andrea Conti décide de ne pas faire mentir la réputation de son club en plantant un ciseau splendide dans la surface, après un centre de son pote Spinazzola. Le Genoa n'en touche plus une, la Dea continue de s'amuser et obtient un penalty après une faute sur Petagna de Burdisso. Papu Gómez transforme pour inscrire son douzième pion de la saison. Puis son treizième en seconde période, avant que Caldara n'ajoute un quatrième caramel d'une reprise à bout portant sur corner. Gómez, bien servi par Kessié, y va même de son triplé en fin de rencontre. Entre-temps, le Genoa doit finir le match à dix, après l'expulsion de Pinilla, qui réussit l'exploit de se choper deux jaunes en une minute. Le premier après une faute sur Berisha, le second pour contestation. Champion. Une belle manita pour l'Atalanta, temporairement cinquième, avant le match de l'Inter lundi face à la Sampdoria.


Palerme 1-3 Cagliari

Buts : Gonzalez (26e) pour Palerme // Ionita (48e et 89e) et Borriello (58e) pour Cagliari

Un derby d'insulaires plutôt âpre, avec un bon paquet d'occasion des deux cotés. Mais Palerme, à la lutte pour se maintenir en Serie A, a plus la dalle que les Sardes et ouvre le score par Gonzalez, qui plante une tête autoritaire sur corner. Mais on a aussi la tête dure côté Cagliari. Ionita s'en va ainsi remettre les deux équipes à égalité d'un coup de boule sur corner. Photocopie. Comme souvent, Palerme craque derrière et Marco Borriello s'offre une balade au ralenti dans la surface sicilienne avant de conclure dans un fauteuil. Treizième pion en Serie A cette saison pour l'ancien Bomber du Genoa. Cette fois, les Rosanero ont vraiment la tête dans le sac et Ionita plante un troisième pion pour Cagliari en toute fin de match. Rideau. Dur pour Palerme, qui voit se rapprocher la Serie B semaine après semaine.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16