Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Udinese/Milan (2-3)

Milan s'est fait peur

Au terme d'un match aux deux visages, le Milan AC décroche son premier succès de la saison à l'extérieur, sur la pelouse de l'Udinese (2-3). Mario Balotelli a, lui, inscrit son premier but sur un superbe coup franc. En attendant la suite de la journée, les Rossoneri, qui se sont fait très peur, reviennent à hauteur de la Fiorentina troisième.

Modififié

Udinese 2-3 Milan AC

Buts : Badu (51e) D. Zapata (59e) pour l'Udinese / Balotelli (5e), Bonaventura (10e), C. Zapata (45e) pour Milan

Parfois, la vie vous sourit. Vous êtes incapables d'en expliquer la raison, mais vous avez ce petit moment de (sub)conscience où le moindre de vos faits et gestes vous semble d'un naturel extralucide. Une révélation mystique diront certains, le destin diront d'autres. Mario Balotelli n'y a plus eu droit depuis très longtemps lorsqu'il se présente à la 5e minute pour tirer un coup franc qu'il vient lui-même d'obtenir. La suite est limpide. Comme la frappe de SuperMario qui file dans la lucarne d'un Karnezis impuissant.


Balotelli ouvre ainsi son compteur pour sa première titularisation depuis son retour à Milan. Contre l'Udinese… comme il y a deux ans et demi. Une folie. Bien lancé, le Milan pensera ensuite se mettre à l'abri en menant 3-0 à la pause. Mais les Rossoneri se feront très peur avec un gros retour de l'Udinese en deuxième période (2-3). Malgré une grosse deuxième mi-temps, l'Udinese fait grise mine avec sa quatrième défaite consécutive depuis son exploit au Juventus Stadium.

Bentornato Mario !


Pas de round d'observation. La rencontre démarre fort, et, après une belle récupération de De Sciglio, Balotelli marche dans la lumière. 1-0 pour le Milan qui se relâche derrière comme contre l'Empoli et Palerme. Mais le Français Cyril Théréau, libéré du marquage de Zapata, ne cadre pas sa tête. L'Udinese vient de laisser passer sa chance de revenir dans le match. Car dans la foulée, Riccardo Montolivo poursuit sa série de prestations positives avec une superbe ouverture à destination de Giacomo Bonaventura. Avec sang-froid, le Jack réalise l'enchaînement parfait pour tromper une deuxième fois Karnezis. À peine 10 minutes de jeu et le Milan est déjà à l'abri.

D'autant plus que l'Udinese est sonnée par le départ éclair des Rossoneri. Faute de solutions dans le jeu, les Frioulans se décident à tester les nerfs de Balotelli. Et ce n'est pas loin de fonctionner. Ce dernier - qui essuie une flopée de coups - écope d'abord d'un carton jaune pour une faute grossière sur Piris avant de commettre une nouvelle faute limite. Chassez le naturel… Le Milan gère toutefois tranquillement son double avantage et se procure même d'autres occasions par Montolivo ou encore Bacca. Puis tue définitivement le match grâce à une tête gagnante de Zapata sur corner, quelques secondes avant le retour aux vestiaires. 0-3 à la mi-temps. Propre.

L'Udinese sur les pas de Liverpool


L'entrée de Duvan Zapata à la place de Piris redonne toutefois des couleurs à l'Udinese. L'attaquant colombien se signale d'ailleurs rapidement, mais sa tête ne trouve pas le cadre de Diego López. Mihajlović décide, lui, de préserver Calabria, une nouvelle fois très convaincant. Sans doute en raison d'un avertissement reçu en première période par le jeune latéral. L'entrée en jeu d'Alex désorganise toutefois totalement la défense milanaise. Sur un bon rush de Zapata, Badu hérite du ballon à l'entrée de la surface et réduit l'écart d'une jolie demi-volée (1-3). Un germe d'espoir… vite arrosé. Moins de 7 minutes plus tard, Duvan Zapata - encore lui - est à la réception d'un énorme travail de Théréau. À deux mètres des buts de Lopez, le Colombien ne se fait évidemment pas prier pour ramener les siens à une unité (2-3).

Difficile d'imaginer pire gestion côté milanais. Les Rossoneri ont d'ailleurs bien du mal à poser le pied sur le ballon malgré un Balotelli qui continue d'obtenir un nombre incalculable de fautes. Seule l'entrée de Poli à la place d'un Honda encore très pauvre ce mardi soir parvient à quelque peu juguler le feu frioulan. Même si Diego López doit s'employer à plusieurs reprises sur des centres très dangereux. Après vingt dernières minutes sous très haute tension, le Milan finira tant bien que mal par s'en sortir. En terminant à onze contre dix suite à l'expulsion de Bruno Fernandes. Difficile, en tout cas, d'en dire plus sur les ambitions milanaises tant les hommes de Mihajlović ont montré deux visages.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25