1. //
  2. // 20è journée

Milan s'accroche à la Juve

C’est désormais clair pour tout le monde : ce sera une lutte à deux entre la Juve et le Milan AC pour le Scudetto. En revanche, pour la troisième place, c’est une guerre ouverte entre l’Udinese (battue à Turin), la Lazio (vainqueur à Vérone), l’Inter (défaite à Lecce) et la Roma (tenue en échec par Bologne). De quoi se régaler jusqu’en mai.

Modififié
0 1
Les semaines se suivent, et ne se ressemblent pas. Enfin, cela dépend pour qui. Pour les deux leaders du Calcio, le Milan AC et la Juventus, oui, elles se ressemblent. Des victoires, des victoires et encore des victoires. Et ce dernier week-end du mois de janvier ne fait pas exception à la règle. Si le leader turinois s’est imposé hier soir face à l’Udinese (2-1) grâce à un doublé de Matri, prenant provisoirement quatre points d’avance sur son principal concurrent, l’ennemi rossonero n’a pas tardé à répondre. 24 heures plus tard, voilà l’équipe d’Allegri qui s’impose face à un Cagliari qui ne fait jamais preuve d’une très grande opposition lorsqu’il se déplace à San Siro. L’an dernier, ils en avaient pris quatre. La saison précédente, aussi. Cette fois-ci, ils font un peu mieux, en encaissant « seulement » trois buts. Bravo?

Il faut dire que la prestation de l’équipe de Ballardini a fait peine à voir. Non pas que Milan ait fait un match monstrueux. Non, loin de là. Les Milanais s'en sont surtout remis au talent de Zlatan, auteur d'un magnifique coup-franc et d'une passe décisive pour Nocerino en première période. Mais en face, Cagliari n'a rien proposé. Même pas un frisson, rien. Comme si les Sardes étaient résignés avant même de jouer. Du coup, les rossoneri ne se sont pas faits prier, et s'impose sans forcer, 3-0, avec un dernier but d'Ambrosini. Une victoire qui confirme que ce Milan AC n’a aucune envie de ralentir. La défaite lors du derby se révèle être un accident de parcours, et le succès face aux Sardes, qui fait suite à la qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Italie aux dépens de la Lazio (3-1), certifie que le duel entre la Juve et le Milan AC fera rage jusqu’au bout. Car compte-tenus des résultats de la journée, il semble désormais écrit qu’il s’agira d’une querelle à deux pour le titre. Bah ouais, les autres n’avaient qu’à pas flancher…

Klose Kombat

En effet, derrière le duo de tête, ça fléchit. L’Udinese, d’abord. Battus par la Juve, les Frioulans se retrouvent ce soir à six points du leader, et cinq du Milan AC. Même si personne n’y a jamais vraiment cru, il semblerait que l’équipe de Guidolin, aussi vaillante soit-elle, ne se mêlera pas à la lutte pour le Scudetto. Reste la troisième place. Cette troisième place qualificative pour la C1, et dont l’Udinese va désormais faire une priorité. Une place à prendre, et au moins cinq candidats. Parmi les cinq, il y a la Lazio. Défaite la semaine dernière sur la pelouse de l’Inter, qui en avait profité pour lui chiper la quatrième place, l’équipe romaine s’est relevée cette semaine. Sur la pelouse du Chievo, l’équipe d’Edy Reja n’a pas fait dans le détail. Grâce à un but d’Hernanes inscrit assez tôt dans le match, elle a pu se contenter de gérer pendant l’intégralité de la partie. Une domination concrétisée en fin de rencontre par Miroslav Klose. En l’espace de 60 secondes (88ème et 89ème) l’Allemand plante deux buts pour sceller la victoire 3-0 des siens. La Lazio gagne sur un score flatteur, mais la meilleure nouvelle de la journée, pour les biancocelesti, arrive de Lecce.

Selon les rumeurs, Lecce aurait battu l’Inter, qui restait pourtant sur sept victoires consécutives. Une rumeur qui est rapidement confirmée. Oui, l’Inter a perdu à Lecce, 1-0. Un faux-pas surprenant, qui sonne presque comme le revers de la médaille de la victoire contre la Lazio la semaine dernière. Alors que l’Inter avait bénéficié d’un réalisme maximal (peu d’occasions, un but hors-jeu), cette fois-ci, c’est l’inverse. Les nerazzurri sont tombés face à un gardien de but, Massimiliano Benassi, en état de grâce, et un juge de ligne qui avait décidé d’être intraitable (deux buts annulés à Cambiasso et Milito). Lecce obtient sa première victoire à domicile de la saison ( !) et l’Inter retombe à la cinquième position. Comme l’assure Ranieri : « Le plus dur arrive maintenant » . Oui, la réussite peut parfois changer de camp, comme ça, d’une semaine à l’autre.

La Roma cale, le Napoli chiale

La Roma peut en dire autant. Alors qu’elle restait sur une série de quatre victoires en Serie A, la Louve a trouvé sur sa route un Bologne déterminé à repartir du stadio Olimpico avec un point, comme l’an dernier. Si les semaines ne se ressemblent pas, les années, elles, oui. Comme la saison dernière, l’ancien laziale Di Vaio se fait un malin plaisir de faire du mal à la Roma. Un but inscrit peu avant l’heure de jeu, qui fait frémir le stade. La peur ne dure que cinq minutes, le temps pour Pjanic d’inscrire son troisième but en Serie A d’un splendide coup-franc. Juninho a dû apprécier. A 1-1, la Roma se rue à l’attaque à la recherche des trois points. En vain. Stekelenburg et Gillet s’opposent à toutes les offensives. Les giallorossi laissent filer deux points. Deux points de perdus vis à vis de la rivale romaine, mais un point de gagné par rapport à l’Udinese, l’Inter… et le Napoli.

Oui, le Napoli aussi, a flanché. Avec deux points pris lors des trois derniers tours, les Napolitains sont en train, petit à petit, de laisser filer les espoirs de qualification en Ligue des Champions. Face au Genoa, le Napoli a sombré, surtout en première période. C’est Palacio qui a ouvert le score d’une reprise de volée magistrale, avant que Gilardino n’inscrive son premier but sous ses nouvelles couleurs. De la tête, évidemment. Palacio s’offre un doublé en seconde période, enfonçant un peu plus la formation sudiste. Heureusement, Naples a du cœur. Et des talents. En fin de rencontre, Cavani et Lavezzi, en moins d’une minute, rouvrent un match qui semblait terminé. Le Napoli est même tout proche d’un incroyable exploit, mais Sébastien Frey ferme la porte devant Dzemaili, en plein temps additionnel. Le Genoa gagne 3-2 et prend ainsi sa revanche sur l’humiliation subie fin décembre au San Paolo (6-1). Le Napoli doit désormais regarder derrière lui, car, grâce à sa victoire face à Novara (2-0), Palerme revient à deux points. Le stadio Barbera a d’ailleurs vu le geste de la journée : la passe décisive extérieur pied droit de Miccoli pour la tête de Budan. Du grand art.

La Fiorentina et l’Atalanta respirent

Des nouvelles du reste de la Botte. Dans le match du midi, la Fiorentina a vaincu la protestation de ses tifosi (qui avaient décidé de déserter la Curva Fiesole) en s’imposant 2-1 face à Sienne. Forts de leur qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Italie, les joueurs de Sannino ont visiblement baissé de pied, laissant le champ libre à une victoire plutôt facile de la Viola, qui en profite pour remonter ainsi à la 10ème position. Les Florentins ont un point d’avance sur Parme, qui est allé chercher le nul, hier, sur la pelouse de Catane (1-1). Enfin, dans le dernier match de la journée, l’Atalanta a décroché un succès importantissime sur la pelouse de Cesena (0-1). Le malheureux Rossi a scoré contre son camp le but décisif. Un pion qui permet à l’Atalanta de prendre sept points d’avance sur la zone de relégation. En revanche, pour Cesena, les choses se compliquent. L’équipe d’Adrian Mutu est ce soir avant-dernière du classement, à trois points de la lanterne rouge Novara. Et le déplacement à Naples mercredi soir ne risque pas de rassurer grand monde. Même si, après tout, les semaines se suivent et…

Les résultats :

Catania - Parma 1-1
Bergessio 34' / Modesto 44'
Juventus - Udinese 2-1
Matri 42' et 62' / Floro Flores 56'
Fiorentina - Siena 2-1
Jovetic 4', Natali 63' / Calaio 89'
Cesena - Atalanta 0-1
M.Rossi (csc) 76'
Chievo - Lazio 0-3
Hernanes 21', Klose 88' et 89'
Roma - Bologna 1-1
Pjanic 62' / Di Vaio 57'
Lecce - Inter 1-0
Giacomazzi 40'
Genoa - Napoli 3-2
Palacio 31' et 70', Gilardino 36' / Cavani 81', Lavezzi 82'
Palermo - Novara 2-0
Budan 41' et 73'
Milan - Cagliari 3-0
Ibrahimovic 32', Nocerino 38', Ambrosini 74'

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

klose tiendra t'il la lazio pendant toute la saison ? Le mec a 33 ans et plante, plante... Pendant ce temps là, Cissé
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ajaccio fait un bond
0 1