1. //
  2. // Barrages aller
  3. // PSV Eindhoven/Milan AC (1-1)

Milan repart d'Eindhoven avec un bon match nul

Pas de vainqueur lors du barrage aller de Ligue des champions entre le PSV Eindhoven et le Milan AC. Milan a ouvert le score en première période par El Shaarawy, mais le PSV, généreux, est parvenu à égaliser en deuxième période, profitant d'une faute de main d'Abbiati.

Modififié
9 16
PSV Eindhoven - Milan AC 1-1
Buts : Matavz 55' / El Shaarawy 15'


1-1, balle au centre. Ce premier round entre le PSV Eindhoven et le Milan AC s'achève sur un match nul on ne peut plus logique. Chaque équipe a eu sa période de domination, chaque équipe a eu des occasions, chaque équipe s'est beaucoup dépensée et, ironie, chaque équipe a marqué lorsque l'adversaire était dans une phase de domination (El Shaarawy en début de première période, Matavz en début de seconde). Match nul, donc, mais un résultat qui fait évidemment beaucoup plus les affaires du Milan AC que celle du PSV. Car c'est un nul obtenu à l'extérieur, qui plus est avec un but marqué en terrain hostile. Dans une semaine, les deux équipes se retrouveront au stadio San Siro pour un deuxième round au terme duquel le billet pour la Ligue des champions sera définitivement attribué. Milan part désormais favori, mais le PSV, avec ses jeunes joueurs tellement prometteurs, a prouvé ce soir qu'il avait les atouts et les qualités pour mettre en difficulté cette équipe milanaise encore en rodage.

Un but et deux barres

Les occasions pour le PSV. Le but pour Milan. Voilà comment l'on pourrait résumer la première période entre les deux formations. Les joueurs de Phillip Cocu débutent le match tambour battant, avec la ferme intention de faire mal à l'adversaire tout de suite, en profitant notamment du fait que le Milan AC dispute là son tout premier match officiel de la saison. L'orage dure cinq minutes, et Milan le laisse passer en faisant le dos rond. Côté néerlandais, un homme va survoler cette première période : Adam Maher. Le joueur, qui explose depuis la saison dernière, est le seul à se montrer réellement dangereux, et pèse sur la défense milanaise (Mexès-Zapata). À trois reprises, dans cette première période, il a l'occasion de faire trembler les filets milanais. Mais la réussite n'est pas de son côté : par deux fois, il trouve les gants d'Abbiati (une frappe lointaine et une sublime reprise de volée), et, sur la troisième, c'est la barre qui vient sauver le portier milanais.

Milan, pour sa part, n'a besoin que d'une occasion franche pour réussir le coup parfait. Au quart d'heure de jeu, Abate déboule sur le côté droit, et dépose un centre précis sur la crête d'El Shaarawy, qui, seul, ne manque pas la cible. 1-0, dès la première offensive. Soixante secondes plus tard, profitant du choc post-traumatique du but marqué, Milan a même l'occasion de tuer définitivement son adversaire, avec une frappe de Balotelli, déviée sur sa barre par le gardien Zoet. Pour le reste, Milan se contente de gérer sereinement son but d'avance, tentant de placer des attaques avec, à la baguette, un Montolivo censé illuminer le jeu rossonero. Les joueurs d'Allegri rentrent donc à la pause avec un but d'avance. Un score plutôt flatteur, compte tenu des occasions eindhovenoises.

Abbiati se déchire, Matavz le punit

Étrangement, Milan débute la seconde période avec des intentions résolument plus offensives. El Shaarawy et Balotelli tentent de dialoguer, et chacun se crée sa petite occasion, sans faire trembler plus que ça l'ami Zoet. Photocopie inverse de la première période : une équipe qui domine, et c'est l'autre qui marque. Le défenseur Bruma prend sa chance de 30 mètres, son tir n'est pas irrésistible, mais rebondit pile devant Abbiati. Le gardien est surpris, relâche le ballon, et Matavz, en bon renard, vient scorer d'une tête rageuse. Ironie : il y a encore quelques jours, l'attaquant slovène était en discussions avec la Lazio Rome, mais a finalement décidé de rester à Eindhoven. Les Milanais auraient certainement préféré qu'il se tire, quitte à le retrouver plus tard dans la saison avec un maillot bleu ciel.

Le but égalisateur aurait pu transcender les locaux, poussés par leur public. Effectivement, le PSV domine, mais c'est une domination stérile. Milan est impeccable sur le plan défensif et ne concède quasiment aucune occasion. Ah, si, il y a bien cette tête du défenseur Rekik, oublié par la défense milanaise des suites d'un corner. Mais rien de plus. Allegri, bien conscient que ce score est favorable à son équipe en vue du match retour, demande à ses joueurs de ne rien lâcher. Balotelli, lui, semble très nerveux. L'international italien prend des coups, en donne et finit par récolter un jaune à force d'agacement. En fin de rencontre, on a la sensation que les joueurs du PSV sont cramés, et que les Milanais, en appuyant un peu, auraient pu aller en caler un deuxième. La balle de match tombe d'ailleurs sur les pieds d'Andrea Poli qui, dans la surface, envoie un pétard que Zoet détourne au-dessus de sa barre. Derniers frissons. Le PSV n'a pas vengé 2005. La qualif reste ouverte, mais Milan a peut-être déjà fait le plus dur.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DeanWinchester Niveau : CFA2
Milan peut avoir des regrets en tout cas, certe match équilibré (voir domination du PSV)

mais c'est fou le nombres d'occas raté par le milan pour un match a l’extérieur, el shaarawy loupe 3-4 face a face, balo frappe le barre et fait énormément de mauvais choix, montolivo horrible dans le dernier geste qui doit gâcher a lui seul 5 occas de but etc.. etc..

et sur les CPA le milan pouvait mettre au moins 1 petit but, marquage inexistant des hollandais.
Ce que je ne comprends pas:
Ok, tu joues avec des gamins de 17,18,19 ans mais faut pas pousser, tu joues pas avec un seul milieu def, faut pas abuser.
Sans l'avantage à San Siro, ils ont aucune chance.
Milan va les attendre et leur planter des contres assassins.
Pas grave, c'est quand même rassurant pour ces jeunes qui iront très très haut!
Message posté par DeanWinchester
Milan peut avoir des regrets en tout cas, certe match équilibré (voir domination du PSV)

mais c'est fou le nombres d'occas raté par le milan pour un match a l’extérieur, el shaarawy loupe 3-4 face a face, balo frappe le barre et fait énormément de mauvais choix, montolivo horrible dans le dernier geste qui doit gâcher a lui seul 5 occas de but etc.. etc..

et sur les CPA le milan pouvait mettre au moins 1 petit but, marquage inexistant des hollandais.


Et les hollandais, ils ont combien d'occasions en 1ere mi-temps?Sans Abiatti, y a 4 ou 5 buts
Mais chuis d'accord avec toi, ils défendent à 4 et sont toujours en string.
romlakers Niveau : CFA2
Bon résumé . Une très première mauvaise mi temps de notre part mais la deuxième fut meilleure . On a gaspillé beaucoup d'occasions en fin de match mais cela reste un très bon résultat . Ça devrait passer sans trop de problèmes , surtout vu la piteuse défense Di Psv. Sinon énorme match d'Abate, infranchissable défensivement et auteurs d'excellents centres dont celui pour le but.
Sinon RAV, mais le Celtic s'est pris 2-0 face à un vieux club Khazak.
Message posté par romlakers
Bon résumé . Une très première mauvaise mi temps de notre part mais la deuxième fut meilleure . On a gaspillé beaucoup d'occasions en fin de match mais cela reste un très bon résultat . Ça devrait passer sans trop de problèmes , surtout vu la piteuse défense Di Psv. Sinon énorme match d'Abate, infranchissable défensivement et auteurs d'excellents centres dont celui pour le but.


Meilleure seconde periode parce que le Milan menait miraculeusement et que le PSV se jetait à corps perdu en attaque, c'est tout!
romlakers Niveau : CFA2
Oui c'est ça Ruud, on a vu le niveau exceptionnel du Psv aujourd'hui. Sinon il était où le prodigieux Depay? Il était sur la pelouse?
Tu te la raménes là?
Le budget du Milan, son équipe qui joue ensemble depuis 3 ans qui se replie à 11 derrière et à gagner du temps sur les remises en jeu devant des gamins de 20 anas et tu te la raménes?
Combien de buts ils auraient du prendre sans Abbiati?
Et le score? 1-1? Le PSV est éliminé, écrasé par le Milan?
Depay? t'as déja lu ce que j'écris à son sujet?
romlakers Niveau : CFA2
Premier match de la saison , tête de con, trop difficile à comprendre ? Et quand on ose affirmer que le Psv est plus talentueux que Mialn, que Depay , Maher sont meilleurs que Balo et El Shaarawy on évite de se la ramener, tant la différence de classe a été énorme. Blaireau.
Message posté par Ruud04

Le budget du Milan

Heureusement que les budgets ne décident pas des scores non ?

Message posté par Ruud04
son équipe qui joue ensemble depuis 3 ans qui se replie à 11 derrière et à gagner du temps sur les remises en jeu devant des gamins de 20 ans et tu te la ramènes?


Milan a une équipe avec des jeunes qui jouent ensemble depuis 12 mois, pas 3 ans.

Tu oublies de citer les mots "catenaccio " et "comedia dell'arte" ...
Message posté par Ruud04
Tu te la raménes là?
Le budget du Milan, son équipe qui joue ensemble depuis 3 ans qui se replie à 11 derrière et à gagner du temps sur les remises en jeu devant des gamins de 20 anas et tu te la raménes?
Combien de buts ils auraient du prendre sans Abbiati?
Et le score? 1-1? Le PSV est éliminé, écrasé par le Milan?
Depay? t'as déja lu ce que j'écris à son sujet?


"Combien de buts ils auraient du prendre sans Abbiati?"

Sans déconné, tu sors souvent des inepties comme ça? Je t'explique via Wikipédia de quoi il retourne alors: "Au football, le gardien de but (également appelé gardien, goal, portier) est le joueur chargé de protéger le but de son équipe, de manière à ce que le ballon n'en franchisse pas la ligne." 'Fin bon, j'sais pas, ptètre que tu voulais que Milan la joue hipster avec 11 joueurs de champs et vous laisse gagner le match?

Et je te vois déjà venir à répondre que tu voulais dire qu'Abbiati a sorti un bon match, sauf que je vais déjà te répondre à l'avance à ton futur post. Primo, je vois pas en quoi c'est un crime d'avoir un bon gardien, ni en quoi ça doit excuser l'équipe adverse de ne pas avoir gagné (d'ailleurs, on dit souvent que la différence entre les très grandes équipes et les autres réside dans le niveau de leur gardien... coincidence?). Secondo, on ne peut même pas vraiment dire qu'il a fait un si grand match que ça qui a sauvé son équipe étant donné le nombre impressionnant de tirs du PSV qui finissaient directement dans sa bouche. Le PSV ne peut s'en vouloir qu'à lui-même: leurs tirs n'étaient pas assez précis. C'était fougueux devant, c'était plein de bonnes intentions et de beaux mouvements, mais il faut avouer qu'ils ont été tout bonnement mauvais à la finition de leurs actions.
J'ai franchement été agréablement surpris par Milan. Pour un premier match officiel, je l'es ai trouvé à la hauteur physiquement face au PSV.

Abate a été énorme, Zapata est à mon sens sous estimé, Mexes revient à son niveau de la Roma.
Emmanuelson c'est pas l'assurance tout risque mais techniquement c'est plutôt pas mal.

Le milieu est intéressant aussi même si Montolivo a cette particularité bien énervante d'avoir souvent le mauvais dernier geste.

Par contre j'ai juste une inquiètude concernant l'attaque. El Sha et Balotelli ne se regardent presque jamais et ne se parlent vraiment pas beaucoup. Alors soit ils sont concentré au max soit il y a un soucis entre eux.

Sinon dans l'ensemble je suis satisfait par le match produit, je ne dis pas que Milan va se qualifier facilement, je pense même que cela va être très difficile car je vois bien les Hollandais décomplexé à l'extérieur.
romlakers Niveau : CFA2
@ Kikette, Emanuelson a été médiocre en première mi temps mais sa deuxième était de meilleure facture. Toute façon ce n'est pas lui le titulaire mais De Sciglio, bien supérieur à lui. Sinon on va pas les écraser au retour mais , vu ce résultat favorable et l'amélioration de notre condition physique je nous vois difficilement ne pas passer. On gagnera 2-0 ou 3-1.
DeanWinchester Niveau : CFA2
Ruud qui parle football c'est effrayant.
Je l'espère romlakers, mais ce qui me gêne c'est cette barre à 1-0 de Balotelli.

A 2-0 la qualif était pliée mais il a fallu que l'on se mette dedans tout seul et ça c'est agaçant.

Vrai, De Scilio est bien meilleur et après tout Emmanuelson fait un bon remplaçant, bien mieux que Constant mais ça c'est mon opinion.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Je crois, qu'à la lumière du match de l'OL hier soir, on peut dire que toutes les équipes en lice ont eu la chance de ne pas tomber sur la Real Sociedad...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 16