1. //
  2. // 27e journée
  3. // Fiorentina/Milan

Milan : Quel intérêt de continuer avec Inzaghi ?

Entre rumeurs de vente du club, résultats sportifs bien en deçà des attentes et perte de confiance des tifosi, Filippo Inzaghi est dans une situation de plus en plus compliquée au Milan AC. Un mauvais résultat sur la pelouse de la Fiorentina pourrait même précipiter la chute de l'idole rossonera. Pourtant les torts sont plus que partagés.

10 60
« Priez votre dieu… Nous prions le nôtre. » Promu à la tête de l'équipe première du Milan AC, cet été, Filippo Inzaghi bénéficiait, à l'image de cette banderole, de la confiance totale du peuple rossonero. Attendu comme le messie ou presque, SuperPippo devait réussir à relever son Milan après une saison noire conclue, pour la première fois depuis 1997-1998, hors de la zone Europe. Même la pré-saison catastrophique ne pouvait égratigner les espoirs placés sur l'ancien et mythique numéro 9 de San Siro. Le début de saison des Lombards donnait d'ailleurs raison à ses partisans, puisqu'après 7 rencontres, le Milan pointait à une prometteuse quatrième place avec 14 points (4 victoires et 2 nuls pour une seule défaite contre l'intouchable Juventus). Seulement, la suite de l'histoire s'est révélée bien moins évangélique. Sur les 19 rencontres suivantes, le Diavolo ne s'est effectivement imposé que 4 fois et pointe aujourd'hui à une triste onzième place avant de se déplacer sur la pelouse de la Fiorentina. Loin, trop loin des ambitions européennes peut-être trop vites affichées. Signe qui ne trompe pas, selon un sondage effectué, cette semaine, par la Gazzetta dello Sport, 60% des tifosi rossoneri jugent que le maintien en poste d'Inzaghi est une erreur.

Filippo garde la foi, mais…


Filippo Inzaghi a en effet obtenu une nouvelle chance grâce à Adriano Galliani qui a convaincu Silvio Berlusconi de le conserver… pour le moment. Un délai supplémentaire que l'administrateur délégué des Rossoneri s'était déjà attaché à décrocher la saison dernière pour Massiliano Allegri. C'est dire si la situation d'Inzaghi reste précaire quand on connaît la triste fin de parcours du Toscan à Milan – licenciement en janvier après une défaite 4-3 à Sassuolo. Pourtant, donner du crédit supplémentaire à SuperPippo est aujourd'hui le meilleur choix dont disposent les dirigeants milanais. Après avoir écarté assez sèchement – pour rester poli – Clarence Seedorf, cet été, le Milan payerait cher la séparation avec une autre de ses légendes. Financièrement et symboliquement. Ce serait effectivement une nouvelle écorchure pour la grande famille rossonera qui peine à gérer son patrimoine et son image. Se séparer d'Inzaghi à un peu plus d'une dizaine de matchs de la fin de championnat porterait également à discussion. Certes confier l'intérim jusqu'à la fin de saison à l'inamovible Mauro Tassotti, ou à Cristian Brocchi qui entraîne la Primavera, pourrait fonctionner, mais ce ne serait qu'un choix par défaut qui témoignerait encore du manque de vision à long terme du Milan.

Croire en Pippo ou plutôt parier sur lui à la manière de Blaise Pascal, semble donc être la meilleure option. Peut-être a-t-il d'ailleurs encore les moyens de trouver la bonne arche pour traverser le déluge. Au sortir du match nul contre le Hellas, samedi dernier, Philippe Mexès, meilleur rossonero de la rencontre, soutenait son coach : « Nous sommes tous coupables et sur le même bateau. On manque de confiance et de grinta, ce qui nous fait perdre des duels comme sur l'égalisation (dans les dernières secondes, ndlr). Mais on doit seulement y croire, jouer avec envie, et être conscient qu'on doit s'amuser en jouant. » Comme le défenseur français le soutient, Inzaghi est effectivement loin d'être le seul coupable. Plutôt que de se plaindre de son effectif bancal, SuperPippo continue plutôt de rechercher le fameux match fondateur, comme il l'expliquait en conférence de presse avant de défier la Fiorentina : « On a besoin de faire un exploit et c'est selon moi dans nos cordes. Peut-être que des rencontres aussi compliquées que celle-ci peuvent nous permettre de repartir de l'avant. Il n'y a pas d'excuses, on doit faire un grand match. » Amen ?

… le Diavolo s'impatiente


Le déplacement à Florence sonne ainsi comme l'une, si ce n'est la dernière chance de Filippo Inzaghi. Avec 10 petits points en 10 matchs en 2015 (2 victoires contre les deux derniers Parme et Cesena pour 4 nuls et 4 défaites), SuperPippo a déjà joué une bonne partie de ses cartes. En plus des mauvais résultats, il doit également se justifier d'un jeu médiocre et de choix tactiques discutables comme l'entrée de Bocchetti à la place de Pazzini pour « assurer » la victoire contre le Hellas. C'est certes en forgeant qu'on devient forgeron, mais Pippo semble avoir épuisé ses coups sur le métal brûlant. En témoignent les rumeurs qui se multiplient au sujet de ses éventuels remplaçants. Pour correspondre au projet d'équipe jeune et italienne désirée par Berlusconi, les noms de Conte et de Montella reviennent ainsi avec insistance depuis un moment. Comme celui, moins hype mais tout autant à prendre en considération de Maurizio Sarri (entraîneur de l'Empoli), qui a émergé entre deux murmures de changement de propriétaires. L'environnement idéal pour Inzaghi… qui a d'ailleurs commenté ces bruits de couloir : « Cela ne m'intéresse pas. Je me concentre sur mon travail. Je ne suis pas préoccupé parce que je sens l'affection du président Berlusconi et du club. Je ne pense pas qu'ils puissent bluffer avec moi » . Attention Filippo, même le Christ a été trahi.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Tout à fait, et j'ajouterai:

Quel intérêt de continuer avec Galliani, Muntari, Essien, Rami, Bonera, Zapata, Agazzi, Zaccardo, Mexes, Poli, Van Ginkel, El Shaarawy, Honda, Pazzini.

Le reste, ça peut passer. A moins que j'en oublie.
russell westbrick 3 Niveau : Loisir
Tout à fait, et j'ajouterai:

Quel intérêt de continuer avec Galliani, Muntari, Essien, Rami, Bonera, Zapata, Agazzi, Zaccardo, Mexes, Poli, Van Ginkel, El Shaarawy, Honda, Pazzini.

Et j'ajouterai que ce club est le plus grand club du monde...
Vous imaginez la déchéance de ce club c'est vraiment pathétique.
Quelqu'un a osé parler de déclin?

russell westbrick 3 Niveau : Loisir
T'as vu georgesleserpent ton discour me rejoint a 90% bientôt tu reprendra même le slogan visionnaire qui accompagne mes commentaires sur ce pitoyable championnat
Xavlemancunien Niveau : National
@george c'est si catastrophique que ça Van Ginkel ? il était pas sensé être très prometteur ?
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par georgesleserpent
Tout à fait, et j'ajouterai:

Quel intérêt de continuer avec Galliani, Muntari, Essien, Rami, Bonera, Zapata, Agazzi, Zaccardo, Mexes, Poli, Van Ginkel, El Shaarawy, Honda, Pazzini.

Le reste, ça peut passer. A moins que j'en oublie.


Agazzi : 3ème gardien.
Poli : du potentiel, meilleur que Montolivo depuis son arrivée.
ES : blessures et méformes, mais on connaît son potentiel.
Pazzini : tu veux virer l'une de nos deux seules pointes?

Et effectivement, t'en oublies : tous les indésirables prêtés cette saison qu'on va devoir se coltiner dès Juillet (Matri, Birsa...).

Le problème du Milan est trop profond pour être résumé à un changement de coach, l'article aurait pu être approfondi.
Si l'intention d'avoir une équipe jeune et italienne est bonne et louable, dans la réalisation, j'y crois moyen ...

L'Italie s'est faite spécialiste de la non promotion de ses jeunes et des recrues étrangères (comme l'Angleterre d'ailleurs), mais bon, je fais encore des stéréotypes, désolé.
Note : 2
Cette mode du joueur jeune retraité qui devient subitement entraîneur est un cuisant échec. Entraîner ne s'improvise pas du jour au lendemain. Inzaghi devrait retourner à ses chères études et laisser plus compétent que lui. Ça fait mal au cœur de voir l'état comateux du Milan AC.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par McMilkshake


Agazzi : 3ème gardien.
Poli : du potentiel, meilleur que Montolivo depuis son arrivée.
ES : blessures et méformes, mais on connaît son potentiel.
Pazzini : tu veux virer l'une de nos deux seules pointes?

Et effectivement, t'en oublies : tous les indésirables prêtés cette saison qu'on va devoir se coltiner dès Juillet (Matri, Birsa...).

Le problème du Milan est trop profond pour être résumé à un changement de coach, l'article aurait pu être approfondi.


Effectivement j'étais dur en citant Agazzi, mais tant qu'à faire je préfère un jeune, par exemple Donnamura, gardien de 17 ans, décrit comme encore plus prometteur que ne l'était Buffon.

Concernant Poli, franchement j'y croyais énormément, mais tant qu'il prendra pas de la masse musculaire et de l'endurance il sera inutile.

El Shaarawy me semble complètement surcoté. Au delà de ses blessures absolument incessantes, quand il joue le type est inutile au possible. Il a une belle technique de tir certes, est très rapide, mais à part ça il a une qualité de dribble et de percussion proche du néant, il a perdu toute spontanéité et semble être résigné à perdre la balle dès qu'il reçoit une passe. Donc moi je le veux plus à Milan. et ça me fait chier de dire ça tant il nous a apporté du plaisir par le passé.

Pour ta remarque pour Pazzini, il me semblait évident qu'il faut remplacer tous les types que je citais. Donc on virerait une de nos deux seules pointes pour la remplacer par une autre pointe.

Du reste, je suis à 1000% d'accord avec tes deux dernières phrases.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Xavier, on l'a pas énormément vu mais du peu qu'on a pu observer c'est franchement très moyen, une certaine qualité technique mais des erreurs énorme, de faibles volume et intelligences de jeu, puis vraiment pas adapté au foot italien. Et énormément de blessure là aussi.
Donc à titre personnel, je serais pour le "merci, au revoir"
georgesleserpent Niveau : Loisir
Russel, je pense que tu auras toujours un avis plus "gentil" que le miens concernant le Milan. Le déclin de ce club est absolument délirant, donc là pour le coup je peux que être d'accord avec toi.

Maintenant sur le déclin du calcio, on sera jamais d'accord car moi je vois le bon côté des choses, à savoir des clubs qui apprennent de leurs erreurs, qui pratiquent du jeu, qui favorisent de plus en plus les jeunes italiens (en dépit de ce que peut dire notre ami Polo11) et qui retrouvent peu à peu du niveau. Puis même si le calcio est en déclin je l'aime toujours autant, il reste mon championnat préféré. Sans hésitation.
pauloradiobemba Niveau : CFA
à un moment, il serait bon de pointer la qualité de l'effectif indigne du Milan AC plutôt que le coach qui fais ce qu'il peut avec ce qu'il a.
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par georgesleserpent



Du reste, je suis à 1000% d'accord avec tes deux dernières phrases.


Je crois que tous les tifosi du Milan seront d'accord là-dessus, ça fait au moins un groupe soudé dans ce club.

Et j'étais de ceux qui étaient pour la vente d'ES quand il a fait ses 6 mois de dingo, y a deux ans. Comme celle de Pato au moment où il était en forme.
romlakers Niveau : CFA2
Il n'y aucun intérêt de continuer avec lui, c'est une calamité. Comme Galliani et Berlusconi. Seul un rachat peut nous sauver. En attendant on est condamné à la médiocrité avec de tels incompétents.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Mc Mislhake

Tu avais manifestement raison dans les deux cas, mais ne comparons pas Pato à El Shaarawy en terme de talent.

El Sha, c'est 6 mois à très haut niveau, puis plus rien du tout et une capacité proche du néant à jouer dans les petits espaces. Pato, c'est le type qui a fait du Barca de Guardiola sa pute l'espace d'une soirée, un type qui avait la vitesse d'un sprinter jamaïquain (record de vitesse dans le milieu du foot pour lui à l'époque) tout en ayant la technique d'un brésilien et la finition d'un européen. Un malade mental. Il aurait du être un des tous meilleurs joueurs au monde actuellement.
Ian Curtis
Message posté par georgesleserpent
Xavier, on l'a pas énormément vu mais du peu qu'on a pu observer c'est franchement très moyen, une certaine qualité technique mais des erreurs énorme, de faibles volume et intelligences de jeu, puis vraiment pas adapté au foot italien. Et énormément de blessure là aussi.
Donc à titre personnel, je serais pour le "merci, au revoir"


Le mec joue pas depuis 2 ans, normal!
Le mec fait une bonne saison avec le Vitesse, l'Ajax le supplie de venir mais il préfère aller à Chelsea car on lui a promis une place de titulaire dès que Lampard sera parti et là, il se pete le genou et que fait Chelsea? ils prennent pas un concurrent pour le remplacer mais un monstre, Matic!
Résultat: Il avait une seule saison pro quand Chelsea le recrute, et c'est la même chose aujourd'hui.
Bien fait pour sa gueule!
Judas Maccabeus son of Mattathias Niveau : Loisir
C'est marrant, Seedorf s'est fait degager pour bien moins que ca. C'est marrant.
Le Milan n arrive plus a sortir un jeune! Ou plutôt les porter à maturité! Les darmian, simone verdi, cristante, voir un paloschi aurait du avoir leur chance! leur politique de joueur à relancer ou en fin de contrat est un désastre! Il est temps de passer la main tonton Silvio!
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par georgesleserpent
Mc Mislhake

Tu avais manifestement raison dans les deux cas, mais ne comparons pas Pato à El Shaarawy en terme de talent.


J'oserais pas, je compare que la situation des deux au top de leur forme. Tu parles bien du match avec le but de Pato qui remonte tout le terrain?

Problème de vision long terme. J'espère que De Sciglio sera une exception.
Inzaghi n'est clairement pas dans le coup. Il fait des erreurs de débutant et ne s'améliore pas. Seedorf lui était bien supérieur, mais il a payé pour sa grande gueule.

Après le mal est bien plus profond. Quand on voit le nombre de joueur sous contrat, la moitié de l'effectif qui change au mercato d'hiver... il n'y a aucune stabilité. La politique sportive est désastreuse depuis des années. Évidemment ya moins de sous qu'avant, mais quand tu vois tous les gros salaires balancés... On dirait que Galliani ne sait plus bouger le curseur "budget salarial/ budget transfert" de Football Manager.

Il faut tout d'abord purger l'effectif, et ya du boulot.
http://www.acmilan.com/it/teams/roster Sérieusement, 13 défenseurs ! C'est n'importe quoi. Et que dire des boulets Matri, Nocerino, Birsa qui sont en prêt...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'équipe type du week-end
10 60