1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Torino (3-2)

Milan gagne, mais se fait peur

Défensivement en difficulté, l'AC Milan a su faire le nécessaire devant pour s'imposer face à un Torino qui aurait sans doute gagné à être plus entreprenant. Les Rossoneri peuvent remercier Carlos Bacca, auteur d'un triplé salvateur, et Gianluigi Donnarumma, qui a stoppé un penalty dans les arrêts de jeu.

Modififié
466 14

AC Milan 3-2 Torino

Buts : Bacca (38e, 50e, 62e) pour Milan // Belotti (48e) et Baselli (91e) pour le Torino

93e minute. San Siro est sans voix. Le Milan, qui menait 3-1 face au Torino à l'heure de jeu, vient de concéder en trois minutes un but et un penalty qui, s'il est transformé, permettrait au Toro d'empocher le point du match nul. Andrea Belotti, qui a inscrit le but du 3-2, se présente face à Gianluigi Donnarumma, dix-sept ans, et déjà en charge de garder les cages du Milan. Le jeune Lombard s'étend de tout son corps et stoppe la frappe de l'attaquant. Milan l'emporte après avoir bien failli gâcher en l'espace de quatre minutes un match qu'il semblait maîtriser.

Milan n'a pas beaucoup changé


Un mercato presque atone, une saison qui se profile sans Coupe d'Europe et la vente du club par Silvio Berlusconi à un groupe d'investisseurs chinois : l'AC Milan cuvée 2016-2017 sort d'un été compliqué. En attendant que les nouveaux propriétaires mettent les moyens pour refaire du club lombard un acteur majeur de la Serie A, Vincenzo Montella aligne un onze de départ très similaire à celui de la saison dernière. Un 4-3-3 avec une défense 100% italienne Antonelli-Romagnoli-Paletta-Abate et un trio d'attaque Bacca-Niang-Suso. Système de jeu similaire pour le Toro de Siniša Mihajlović, qui retrouve le Milan après avoir été licencié du club lombard en avril dernier.

Un match que Milan débute doucement, avant d'accélérer progressivement le long de la première période. Niang, très en vue sur son côté, s'essaie plusieurs fois à la frappe après des débordements d'Abate (7e) puis de Bacca (15e). Les Grenats réagissent essentiellement par Ljajić, dont les dribbles et la qualité de passe mettent en difficulté les Rossoneri. Mais le Serbe doit malheureusement quitter ses partenaires dès la demi-heure de jeu, après s’être blessé au genou sur un contact. Milan continue pour sa part de pousser sans être capable de conclure. Maladroits face aux cages, les Rossoneri s'en remettent donc à leur buteur. Niang lance Abate sur le côté droit et l'Italien trouve ensuite Bacca, seul dans la surface, qui marque d'une tête plongeante (38e). San Siro peut hurler le nom de son attaquant colombien, une nouvelle fois décisif. Montella et les siens regagnent les vestiaires avec un but d'avance.

Bacca puissance trois, Donnarumma superstar


Milan entame pourtant de la pire des façons le second acte. Molinaro centre pour Belotti qui marque d'une tête croisée (1-1, 48e) et gèle San Siro. Mais les Rossoneri réagissent dans la foulée. Niang centre pour Bacca qui a tout le temps de contrôler dans la surface et d'ajuster Padelli du gauche (2-1, 50e). Le Toro ne rend pas les armes pour autant, et Maxi López donne des sueurs froides à San Siro sur une frappe croisée qui frôle le poteau droit de Donnarumma (59e). Le match s'emballe, et Milan se décide donc à creuser l'écart. Bonaventura est bousculé dans la surface par Obi et obtient un penalty. Et qui s'élance pour transformer la sentence ? Carlos Bacca bien sûr.

Le Colombien marque en force pour mettre les siens à l'abri (3-1, 62e). Tripletta pour lui. Mais les hommes de Montella reculent en fin de match, et Baselli, entré en cours de jeu, profite de l'apathie de la défense lombarde pour réduire le score (3-2, 90e). Et à force de jouer avec le feu, les Milanais finissent par se brûler. Le Toro obtient un penalty a priori sévère (voire inexistant) suite à une faute de Paletta, qui quitte ses partenaires sur un carton rouge. Belotti s'élance avec une course toute naze, et Donnarumma réalise une superbe horizontale pour repousser sa tentative. Ouf de soulagement à San Siro. Sans convaincre, Milan l'emporte sur le fil.

  • Résultats et classement de Serie A

    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Quand il lève la tête et est aussi précis, Niang est vraiment excellent.
    Tête, pied gauche, pied droit, Bacca continue son rythme de croisière.
    Donna au top comme souvent aussi.
    Content de voir Suso jouer même s'il a été discret.
    Pas énormément rassuré par ce match mais les 3 points sont la et c'est le principal!
    Donnarumma bordel... exceptionnel ce gamin!
    Message posté par Inzagoal
    Quand il lève la tête et est aussi précis, Niang est vraiment excellent.
    Tête, pied gauche, pied droit, Bacca continue son rythme de croisière.
    Donna au top comme souvent aussi.
    Content de voir Suso jouer même s'il a été discret.
    Pas énormément rassuré par ce match mais les 3 points sont la et c'est le principal!


    Un peu déçu par Suso quand même, très prévisible dans tous ses mouvements, il n'a pas pesé du tout aujourd'hui. J'attendais davantage de lui à la vue des matchs de prépa
    D'accord avec toi pour Suso mais ça va venir il est capable d'être percutant et a une bonne frappe de balle. Et c'est lui ou Honda...
    Barry Allen Niveau : CFA2
    Faut vraiment que les mecs arrêtent avec leurs courses d'élan d'enculé.
    Super-Pippo Niveau : CFA
    Message posté par Barry Allen
    Faut vraiment que les mecs arrêtent avec leurs courses d'élan d'enculé.


    Belotti est un très bon tireur de penalty.
    Ou Donnarumma un gros prodige
    Ronniesheva Niveau : CFA
    alors ainsi, monsieur paluzzi disait dans l'article sur la "fiche du milan" que bacca n'avait pas le bon état d'esprit... j'aurais voulu voir sa tête après le match qu'il a réalisé... en espérant la prochaine fois qu'il tourne sept fois sa langue avant de vouloir cracher son venin à tout va sur le Milan...
    JuanSchiaffino Niveau : National
    Message posté par Ronniesheva
    alors ainsi, monsieur paluzzi disait dans l'article sur la "fiche du milan" que bacca n'avait pas le bon état d'esprit... j'aurais voulu voir sa tête après le match qu'il a réalisé... en espérant la prochaine fois qu'il tourne sept fois sa langue avant de vouloir cracher son venin à tout va sur le Milan...


    à sa décharge Bacca s'en prit pas mal dans la gueule à ce niveau en Italie. Des "journalistes" soit disant informés répétaient la mm chose. Et que dire des spécialistes qui l'annonçaient incompatible avec le jeu de Montella...Mais bon ne nous enflammons pas ce n'était qu'un seul petit match, certes très réussit pour lui.
    Note : 1
    C'est le spécialiste pour chier sur le Milan (avec ou sans argument).
    Qui le trouve encore crédible quand il s'agit de parler du club qu'il aurait, soit disant, supporté?!

    Bacca a un ratio frappe/but impressionnant. Il a toujours mouillé le maillot, aucune polémique le concernant.
    Milan ne joue pas l'Europe et a un projet encore flou. Peut-on lui en vouloir d'avoir été intéressé par des clubs qui jouent la CL et ambitieux au projet stable?
    JuanSchiaffino Niveau : National
    héhé les mecs, je ne dis pas ne pas être daccord avec vous... Il faut seulement dire que "l'avis" de ce blogueur était assez calqué sur celui de beaucoup de journalistes italiens, qui, je l'espères, mangeront leurs chapeaux tout au long de la saison.
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Message posté par JuanSchiaffino
    héhé les mecs, je ne dis pas ne pas être daccord avec vous... Il faut seulement dire que "l'avis" de ce blogueur était assez calqué sur celui de beaucoup de journalistes italiens, qui, je l'espères, mangeront leurs chapeaux tout au long de la saison.


    oui, mais même si les autres journalistes avaient un avis différent, il aurait dit ça...car il passe son temps à chier sur le milan et fait preuve d'une grande malhonnêteté intellectuelle quand il doit parler de ce club. bacca a toujours été très clair, il aimerait si possible partir pour un club qui joue la champions league, mais si ce n'est pas le cas, il sera content de rester à milan car il s'y sent bien. je n'y vois pas là de crise existentielle comme certains ont voulu le faire paraitre.
    Et il connaitra sûrement des moments plus difficiles, mais je suis sûr qu'il mettra sa vingtaine de but en championnat au final, et si tel est le cas on ne pourra que se féliciter de l'avoir gardé.
    JuanSchiaffino Niveau : National
    Note : 1
    comprends moi bien, je remercie le ciel à chaque instant que Bacca soit resté - surtout si cétait pr acheter Zaza 25M en remplacement... en ce qui concerne le blogueur de sofoot... que dire, moi j'avais cerné le perso bien avant son arrivé à so foot, quand il tafait sur calciomio... enfin bref, on lui a déjà accordé beaucoup plus d'importance qu'on aurait du.
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Message posté par JuanSchiaffino
    comprends moi bien, je remercie le ciel à chaque instant que Bacca soit resté - surtout si cétait pr acheter Zaza 25M en remplacement... en ce qui concerne le blogueur de sofoot... que dire, moi j'avais cerné le perso bien avant son arrivé à so foot, quand il tafait sur calciomio... enfin bref, on lui a déjà accordé beaucoup plus d'importance qu'on aurait du.


    pas faux, et pour bacca pareil... quand je pense que certains pleuraient pour qu'on le vende... quelle connerie on aurait fait...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    466 14