1. //
  2. // FC Barcelone/Milan (2-2)

Milan fait planter le Barça

Avec un but d'entrée de jeu et une égalisation à la dernière minute, le Milan AC revient du Camp Nou avec un point. Face à un Barça qui n'a fait que réciter par cœur sans comprendre, le champion d'Italie a eu la patience d'attendre les bugs de la matrice.

Modififié
0 21
Barcelone - Milan : 2-2


Buts : Pedro (36e) et Villa (50e) pour le Barça. Pato (1e) et Silva (90+2e) pour Milan

Tout commence comme un remake de film d'espionnage. " On a trouvé une faille dans le système informatique du FC Barcelone, gamin : à l'ouverture du technocentre, tu as trente secondes pour t'infiltrer dans leur quartier général et implanter le virus". Et forcément, on choisit le petit geek à l'allure chétive pour mener à bien la mission. Celui qui ne ressemble à rien mais finit quand même par sortir avec la fille du chef. Pato prend le cuir sous son bras, fonce entre les vigiles endormis, Busquets et Mascherano (Piqué est blessé), et plie l'affaire en 24 secondes : 1-0 pour le Milan.

Sauf que le blockbuster de cette phase de poules de Ligue des Champions continue à la manière d'une énième suite de Taxi, avec un scénario déjà vu mille fois. Le Barça s'incruste dans le camp adverse, fait des passes latérales à 35 mètres du but et fonce en piqué vers la surface de réparation, protégée en permanence par sept yamakazis rossoneri menés par un huitième homme, Prince Boateng, qui sème le chaos et le désordre en découpant des jambes devant la défense. Même avec lui, le Milan perd ses ballons avant la fin du ralenti.

Messi invente le double une-deux

Quand le Germano-Ghanéen, touché lors d'un choc, doit sortir du terrain pour Ambrosini (33e), les Italiens n'ont que six minutes à attendre pour qu'il arrive la même mésaventure aux Catalans, privés d'Iniesta (claquage) et remplacé par Fabregas (39e). Mais six minutes, c'est déjà trop. Messi, qui a déjà placé un certain nombre d'accélérations dans ce match, passe à la vitesse supérieure et inaugure le double grand-pont avec une seule touche de balle. Mystifiant en one shot Nesta et Abate, il centre pour Pedro qui, esseulé, n'a plus qu'à pousser la balle au fond des filets (1-1, 36e).

Difficile d'imaginer le Milan marquer après ça. Pato fait son match mais Ibrahimovic s'est blessé lundi à l'entraînement et il faut attendre que Cassano soit remplacé par Emanuelson, à l'heure de jeu, pour se rendre compte qu'il était sur le terrain. Entre temps, David Villa a montré que son équipe n'était pas obligée de faire 800 passes avant de marquer. Coup-franc, coup de fouet, lucarne. De vingt-cinq mètres (2-1, 50e). Seedorf, auteur de belles envolées lyriques en première mi-temps, ne remonte plus les ballons et Pato ne peut pas tout faire.

Thiago Silva alias Snake Plissken

La défense barcelonaise n'était sans doute jamais aussi prenable qu'aujourd'hui. Outre l'erreur des deux centraux sur l'ouverture du score, on relève deux fautes grossières de Dani Alves, arrivant une heure en retard sur Seedorf en première période puis sur Emanuelson en deuxième, lui valant un carton jaune. Aucune amélioration lorsque Carles Puyol entre en jeu à la place de Keita et que Busquets monte d'un cran. Assez triste sur le champ de bataille, le capitaine catalan profite de l'une des rares incursions milanaises près de sa zone pour placer un crochet de vingt mètres en touche, à dix mètres de la ligne de but...

A l'arrivée, le Barça livre sa classique, atteignant sans doute les 70% de possession de balle mais est encore très loin de sa vitesse de croisière, lézardant un peu trop en attendant le « The End » . Mais tout finit comme un film d'action. Faille, 30 secondes, fin de match, la musique symphonique résonne de la Scala au Camp Nou, le corner est tiré, Thiago Silva appuie sur le détonateur et éteint l'électricité à la Snake Plissken dans Los Angeles 2013. Les compteurs sont remis à zéro (2-2), il faudra tout rebâtir au match retour et le Milan a une longueur d'avance dans la course à la première place.

Par Thomas Pitrel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le maître... : http://www.t uttomercatoweb.com/milan/?action=read&idnet=bWlsYW5uZXdzLml0LTYxMjc1 (enlever l'espace après le premier t).

Bref, sans Robinho/Ibra/Inzaghi/Gattuso et avec un seul match officiel dans les guiboles c'est pas mal comme résultat pour Milan non? Après se faire dominer c'est clair que c'est humiliant mais à ce stade de la prep aurait-il pu faire autre chose? En tout cas c'est Mou qui doit bander à la vue de ne pas perdre au Camp Nou!

Ah et LA recup de Nesta, incredible/croyable. On l'aime. Sinon quoi d'autre, Seedorf + Cassano à la rue... Dommage, pour les deux qui devaient distribuer du jeu! En tout cas on voit aussi comment sans Ibra Milan perd en jeu: moins d'espaces pour Pato, plus chaud de faire remonter le ballon donc moins d'insertions des milieux, chaud..!
En fait milan à toucher 2 fois la balle. A 20h45 et à 22h30.
N'empêche, j'en ai marre de cette suffisance du barça qui joue en marchant.. Ca devient pénible, je pensais qu'après le nul de ce week-end ils se seraient remis en questions, mais non ils ont refait exactement la même chose ici..
Abidal a encore fait parler sa technique superlative

Bon sinon quand est-ce que les arbitres vont arrêter de siffler des fautes aux défenseurs qui s'écroulent au moindre pressing?? Purée déjà qu'Heinze m'empechait de dormir...
Dieu existe, et Santo Silvio est son apôtre.

Donc, à chaud :

- Abbiati à la rue sur les relances ;
- Seedorf finito, il n'a plus de jambes et c'était flagrant, va falloir le remplacer ;
- Zambrotta doit sauter, il ne sert à rien (Santon...) ;
- Ça fait chier pour Boateng (blessure) ;
- Cassano n'en a pas branlé une ;
- Nesta toujours aussi classe et pro' (prends ça Alves) ;
- Pato trop esseulé, il a voulu tout faire tout seul sur les rares occaz milanaises ;
- Thiago Silva un peu amorphe.

Match classique face au Barça, rien a faire, la CL c'est pas pour cette année.
Die Meister,....... die besten,..... les meilleures équipes...... the champions, tutulu tutu tulu tutuuuu. Des paroles à chier mais une musique qui file la chair de poule : rendez-vous ce soir pour le retour de la Ligue des Champions. Sur TF1 pour savoir à quelle sauce l'OM va manger les Grecs de l'Olympiakos. Ou l'inverse. Sur Canal + pour les amateurs de champagne à l'heure du dessert : Arsenal-Dortmund et Barcelone-Milan A.C, rien que ça. La fête peut commencer.

http://bit.ly/pGrT8v
j'ai gueulé sur l'égalisation de Thiago alors que j'étais censé regarder l'écran de l'autre côté : cette vieille purge d'Olympiakos-Marseille

Mais potes ont pas compris, moi si : on se fout pas d'une milanaise aussi impunément ^^
Après que Busquets ait échappé à un rouge ce week end. Ca a été le tour de Daniel Alves d'y échapper contre le Milan.
Braquage à l'Italienne ! Oui mais le Barca avait 45 minutes grosso modo pour en planter un troisième ! C'est la seconde partie en mode "je gagne, donc branlette Catalane" puis retour inattendu de l'adversaire ! Ca va donner pas mal d'idées aux équipes qui vopnt jouer le Barca...Sinon dommage pour iniesta, ce joueur ne mérite même pas d'être blessé ! Match retour tendu en perspective.
je pense qu'il y a pas photo entre le niveau du barca et celui de milan si cetait une finale de CL ca aurait donné 4-1 ou 3-1 pr le barca mais bon je remarque que ce barca n'est plus tres concentré ces derniers tps
Bah le jour ou le Barça aura une vraie défense centrale, ils gagneront ce genre de matchs.
Bof! Ces matchs de poule tôt dans la saison ne signifient pas grand'chose!

Milan et Barça vont se qualifier les doigts dans le zen.
@mario : effectivement le matc n'était pas si important que ça vu que les 2 poissons vont se qualifier aisément ! C'est la première place qui est en jeu...Hier, il n'y avait pas de défense malheureusement ! Sans oublier que le grand milan venait sans pression au NouC'...Laissons le diesel Barca se mettre en route ! Chaque année c'est pareil : une présaison en trombe, puis une baisse de régime sur fin Aout - Mi Septembre puis désossage jusque la trève hivernale, puis Février - mi mars en demi teinte, puis finition laquée !!! A bon entendeur...
Pour le Barça il n'y a aucune différence entre finir premier ou deuxième, dans les deux cas il y aura toujours 7 ou 8 équipes qui chieront dans leur froc à l'idée de tomber contre Barcelone.
C'est indéniable, le Barça est largement supérieur à l'AC Milan (& de toutes les façons, personne ne leur est supérieur). On n'a pas attendu ce match pour tirer cette conclusion.

Ceci dit, les milanais ont été excellents défensivement avec à leur tête Nesta. Celui que tout le monde blâmait (surtout suite à sa contre-performance face à la Lazio) a rappelé qu'il est une légende du football (Messi tapant de ses 2 mains le gazon du Camp Nou vous le confirmera).

Sinon, je ne suis pas du tout d'accord avec vous quant aux rendements de Zambrotta & Seedorf.
Zambrotta (heureusement d'ailleurs que l'on n'a pas eu droit à Antonini ou Taiwo) ne s'est fait passer aucune fois. Ni par Alves ni par Pedro. Son expérience a été primordiale au Milan Ac d'hier soir.

Seedorf, tant qu'il était milieu gauche (& donc plus près de la défense) a été extraordinaire. Certes lent mais excellent techniquement, très précieux à la relance (délivre une bonne passe à Pato qui se retrouve seul face au GK mais signalé injustement hors-jeu) & surtout pour garder un peu le ballon & casser le rythme du Barça. Après la sortie de Boateng sur blessure, Seedorf est replacé en MOC & devient, là, inutile pour son équipe.

En revanche, & là je partage totalement votre avis, Cassano a été lamentable ! Ce type a besoin de toucher le ballon pour faire son match or il en était totalement privé (plus que n'importe quel autre milanais). Nul doute que Ibrahimovic ou Robinho auraient rendu une meilleure copie.

& puis que dire de ce chef d'œuvre de Pato ? (j'ai tellement crié fort que je suis passé à 2 doigts de la crise cardiaque - mon voisin phonophobe a dû se tirer les derniers cheveux encore présents sur son crâne).

Ceci dit, je considère que Milan ont eu beaucoup de chance & n'auraient pas dû revenir avec un point dans la valise.

Je pensais, enfin j'en étais plutôt persuadé, qu'on allait être sévèrement fessé. Je pousse désormais un grand ouf de soulagement.

Je trouve le paragraphe introductif de cet article, dont je pillerais pour ma chute la seconde partie, succulent :

"Face à un Barça qui n'a fait que réciter par cœur sans comprendre, le champion d'Italie a eu la patience d'attendre les bugs de la matrice"
J'aimerais bien savoir quelle est la prouesse technologique qui permet à Milan de livrer collectivement une prestation à la Inzaghi tout en laissant Pippo à la maison.
Il est dans un labo à Milanello ? Avec des électrodes qui lui permettent de guider chaque joueur sur le terrain ? Ils ont transféré son karma dans le collectif ?

Vous avez tous deviné le résultat final au moment où Atkinson a donné le corner à deux minutes de la fin, avouez.
Pas vu le match. Juste les moments forts.

Le but de Pato est un pur chef-d'oeuvre. L'action de Messi sur le but de Pedro est juste fantastique. Et que dire de la frappe de Villa? Assurément un des meilleurs frappeurs au monde!

Milan qui marque à la première et à la dernière minute du match. Perso, j'avais jamais vu ça!

Le Barça a un coup de mou du à l'état lamentable de sa défense. Quand Puyol et Piqué reprendront leur place, l'équipe écrasera la concurrence. S'ils reviennent! J'ai un peu peur pour Puyol qui n'arrête pas de faire des faux-retours.
il manque peut être Robinho et Ibra mais bon ils vont pas jouer avec Pato, Ibra, Cassano, Robinho !
Le Barça a juste fait une faute de concentration en fin de match et on tire tout de suite une conclusion sur le match.
Milan s'est fait bouffé, quand l'équipe du Barça sera au complet c'est à dire avec Sanchez (meilleur joueur de série A l'an dernier quand même), Piqué et Puyol dans l'axe, ça sera pas la même musique pour les joueurs du milan AC.
haha David tu m'as bien fait marrer !

C'est vrai qu'hier les milanais ont été, à l'image de super Pippo, insolents de réussite.

M'sieur Novembre, il n'y a aucun doute sur la supériorité de Barcelone & personne ici ne la remet en cause. Il faudrait un miracle pour réitérer cet exploit.

"[...]ils vont pas jouer avec Pato, Ibra, Cassano, Robinho ![...]"

En effet, Cassano étant le 4éme attaquant (le fait qu'Ibra & Robinho soient blessés libère une place en attaque).
Milan a été chanceux.

Nesta a eu la chance de rester sur la pelouse après les tacles sur Messi à la Pepe.

Deux penos non sifflés (Messi et Pedro) et but refusé pour un hors jeu imaginaire de Messi.

Mais personne n'en parle, ce n'est pas le Real Madrid.

La defense centrale du Barça a été catastrophique, Busquets en DC... Quelle honte.
"Messi invente le double une-deux"
> Y a comme un problème dans votre titre de paragraphe !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'OM tant bien que mal
0 21