1. //
  2. // 9e journée
  3. // Milan AC/Genoa (1-0)

Milan, c’est triste

Dominateur stérile face au Genoa, le Milan AC est parvenu à gagner dans la nullité ambiante (1-0). Presque un miracle, sachant que les Milanais n’ont frappé que deux fois au but sur toute la rencontre. La zone rouge est loin, mais la crise est bien là.

Modififié
0 14
Milan-Genoa : 1-0
But : El Shaarawy (77e)


Milan devait gagner face au Genoa. Pour sortir d’une situation compliquée, le club étant au bord de la zone rouge. Mais la crise est réelle, tenace. Face à des Génois pourtant peu entreprenants, les Milanais n’ont pas été capables de frapper au but plus de deux fois. C'est donc une chance, au final, qu’El Shaarawy vienne convertir l’une de ces deux tentatives… Parce que sinon, sur la qualité du jeu proposé, ce Milan AC est au niveau de Sienne et de Palerme. Vraiment.

Domination milanaise stérile, et fébrile

Avant la rencontre, coach Massimiliano Allegri pointait du doigt l’une des grosses difficultés milanaises du moment, en réclamant « plus de lucidité dans les trente derniers mètres » . Une problématique que l’on remarque rapidement dans la rencontre face au Genoa. Au contraire de sa prestation de la semaine face à Málaga, le Milan désire pourtant prendre le jeu à son compte dès le départ, en monopolisant le ballon. Mais cette lucidité à l’approche de la surface, la précision dans le dernier geste font encore défaut aux Rossoneri. Dès qu’ils arrivent dans ces fameux 30 derniers mètres, les Milanais perdent systématiquement le ballon. La première tentative locale interviendra seulement à la 27e minute, avec une tête de Yepes au-dessus du cadre. C’est dire. Et mis à part un solo d’El Shaarawy et sa balle rasante qui ne trouvera personne (37e), le Milan ne fera rien de plus. Si ce n’est contester assez justement pour une faute sur Pato dans la surface (44e). Du côté des visiteurs, et au regard de la physionomie, on a fait le choix évident d’évoluer en contre. Et on profite de la lenteur d’exécution du duo 100% colombien Yepes-Zapata, surtout. Sur une perte de balle de ce dernier et un centre instantané d’Antonelli, il ne manque que quelques centimètres à Immobile pour tromper Amelia (16e). Les occasions ne seront pas plus nombreuses, cela dit. Avec cette domination stérile des Milanais, on s’emmerde ferme, dans ce match. Une stat’ pour illustrer ? Un tir cadré, sur toute la première période. Voilà.

Un néant footballistique

Le match reprend sur les mêmes bases, avec un Milan qui évolue très haut… et qui ne frappe toujours pas au but. Comme son collègue El Shaarawy en première période, Pato s’échappe côté droit et adresse un centre à ras de terre, qui ne trouve pas de destinataire (46e). Les Rossoneri n’y sont pas, mais heureusement pour eux, les Génois ne le sont pas davantage. La tristesse du match se fait plus persistante, alors que les imprécisions, déjà nombreuses jusque-là, se multiplient. C’est un néant total, les vagues milanaises se succèdent avec la même inefficacité, voire, inutilité. On n’en croit pas trop nos oreilles, lorsque le commentateur nous réveille en annonçant un but, milanais qui plus est. C’est Stephan El Shaarawy qui s’est mué en sauveur, en reprenant cette fois-ci (enfin !) un centre à ras de terre d’Abate (77e). Mais le Milan ne doit sa victoire qu’à l’étonnante nullité adverse, pour le coup. Sur le banc, Allegri tire toujours la tronche à l’ouverture du score, tandis que le buteur célèbre modérément.

Pas dupes, ces Milanais savent qu’ils n’ont pas convaincu. Et ce n’est en aucun cas cette courte victoire qui viendra résoudre la crise dans laquelle ils sont embourbés. Néanmoins, les trois points récoltés permettent de s’éloigner à trois points de la zone rouge, et même, de rejoindre momentanément la première partie de tableau de Serie A. Toujours ça de pris. Pour le Genoa, il s’agit tout simplement d’une cinquième rencontre sans victoire. On ne sait pas trop ce qui est le plus inquiétant, dans tout ça.

Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je rejoins ce que dit l'article. Triste match, triste victoire mais victoire quand même. Et aujourd'hui, malheureusement, il faut s'en contenter (voire s'en réjouir).

El Shaarawy a été bon et ce, même en phase de récupération. Pas de but pris, avec cet espèce de 3-5-2 auquel je ne m'habituerai pas, c'est également un bon point.

Bref, rien de neuf, si ce n'est une (fébrile) bouffée d'oxygène.
C'est incroyable,ça...passer de Nesta-Thiago Silva à une doublette colombienne rebut usagé du PSG + type qui s'est loupé en Espagne donc qui coûtait peanuts.Ça doit piquer un peu...
C'est Ambrosini qui voir les boules, il a perdu son pari...
Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix. Toujours ça de prix.
La compo du Milan était très bizarre et face à un Genoa qui refuse le jeu ça sentait le match soporifique.
Bonera capitaine, je vais pas le critiquer car il est combatif mais bon...
Je pense que si le penalty sur Pato est sifflé (et au fond surtout) on assiste à une autre 2ème mi-temps avec un Milan moins crispé et ce faible Genoa qui aurait tenté quelque chose.
Heureusement quand même que le juge de ligne ne voit pas le hors jeu de Abate (bon ce soir) car je vois pas comment le Milan aurait réussi à marquer.
Néanmoins faut se contenter des 3 points ce soir et retenir les rares points positifs : un bon Abate, idem pour Antonini (blessé!) et El Shaarawy voire Montolivo ; Pato plutôt en jambe même si brouillon et trop perso.
Pato...

Je n'ose plus y croire. Tant de fois déçu.

Mais clairement, sans une nouvelle blessure, j'ai hâte de voir les dégâts qu'il fera avec El Shaarawy et un meilleur fond de jeu.
Je crois toujours en lui, il a un talent exceptionnel.
Avec El Shaarawy ça peut faire mal ouais. Je crois surtout que Pato pourra mieux s'exprimer sans Ibra pour lui marcher dessus.
Prions pour que ses jambes en mousse tiennent le coup!
toujours ça de "prix" ça ne s'écrit pas comme ça
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
le jeu est assurément d'une nullité déconcertante, mais il faut quand même reconnaître que sur le papier y aurait de quoi faire une équipe tout à fait correcte, voire un peu plus...

El Shaarawy-Pato en point c'est quand même le talent à l'état pur! Le pharaon est vraiment en train de prendre conscience de son talent et il le montre à chaque match ou presque. Quant à Pato on sait tous qu'il est fort, la seule interrogation, concerne son physique Aquilaniesque ou Diabiesque(au choix)... Mais admettons que la paire puisse faire une saison complète ensemble, le Milan en sortirait forcément grandi.
Et puis y a quand même Robinho et Pazzini sur le banc.

Au milieu, Ambrosini, malgré son âge est toujours aussi excellent, le match qu'il sort face à Malaga! Montolivo est un très bon joueur, il l'a prouvé en sélection(dernièrement) et avec la Fio(y a quelques années c'est vrai). De Jong est un excellent récupérateur, tant qu'on ne lui en demande pas plus. Avec le retour de Muntari, il aura un rivale pour le poste de titulaire.
Bon et après y a des mecs comme Nocerino et Boateng, dont on ne sait plus trop ce qu'ils valent après leur début de saison raté, mais si on se rappelle de leurs prestations de l'an dernier, on sait qu'ils ont un talent certain.

Concernant la défense centrale, c'est plus alarmant, puisque là pour le coup il n'y a pas de joueur talentueux. Bonera est le moins mauvais du lot, alors qu'il y a deux ans c'était le plus mauvais défenseur du Milan...^^
Faut clairement recruter un grand défenseur central, quitte à vendre ses Bunga Girls, Berlusconi doit trouver 25 millions pour un déf central! Si Mbiwa arrive gratis en plus, ce sera que du bonus.

Sur les ailes je trouve ça plutôt correcte. Antonini, malgré tout ce qu'on peut dire sur lui, à chaque fois qu'il joue il est bon. Abate n'est pas régulier cette saison, mais il a du talent et De Sciglio est vraiment un futur très grand! El Shaarawy-Pato

Emanuelson, De Jong, Montolivo, Nocerino/Boateng

Antonini, Acerbi, Bonera, De Sciglio/Abate

Cette équipe sans être brillante, pourrait au moins accroché l'Europe.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
P.S: j'ai vu que Drenthe pourrait arriver gratis aussi, ce serait une bonne idée je pense, car le Milan sur les ailes n'est pas très bien pourvu. Y a que Emanuelson qui peut évoluer dans ce registre au milieu.
En plus Drenthe apporterait un peu de vivacité au jeu stéréotypé des milanais...
@ max

D'accord avec toi sur l'ensemble de ton post. La défense, toujours la défense...

Sinon, Pato est énorme, on le sait tous. Mais ça ne suffit pas. J'adore ce joueur mais j'ai tellement mis d'espoir sur lui, qu'à chaque fois qu'il rechute, la demie-molle qu'il me donnait en jouant retombe.

Et je ne suis vraiment pas mais vraiment pas fan d'Emanuelson.

Bref, une saison où le seul but sera d'accrocher un wagon européen, c'est une mauvaise saison.
Lebowski-The BIG one- Niveau : DHR
Personne n'a parlé de la position d'hors jeu d'Abate sur le but, oui c'est encore plus triste!!
Et quand bien même il est hors-jeu, ça change quoi à la discussion de fond qui s'est engagée ici ? On aurait pris un point au lieu de trois et les constatations auraient été quasi les mêmes aujourd'hui.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14