Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // GR.H
  3. // Milan/FC Barcelone (2-3)

Milan/Barça: les notes

Des coups de reins, des coups de pute, des coups de génie, des coups d'arrêts, des jolis coups. Barcelonais et Milanais ont tout donné pour ce qui reste à ce jour le plus beau match de cette Ligue des Champions 2011-2012. Tableau d'honneur. Sans images mais avec des bons points.

Modififié
Milan AC

Abbiati (5): Il ressemble au Sinoc des Goonies mais malgré cela le portier rossonero a vraiment réalisé un bon match.

Abate (5) : Il n’a jamais pris son couloir du match et s’est contenté de faire timidement son taf défensif. Toujours en couverture de ses centraux, il a sauvé quelques situations chaudes. Bon.

Thiago Silva, 6,5 : Le Brésilien a fait preuve de punch, de belles sorties de balle mais s’est troué plusieurs fois sur son placement. Résultat : il n’a été ni bon ni mauvais.

Nesta (4) : Défenseur central depuis 1812. Moyen depuis 4 ans. Transparent pendant 90 minutes. Sorti par la petite porte après s’être claqué la cuisse. Triste.

Zambrotta (3,5) : Trop lent ou trop rapide. Trop dans l’anticipation ou pas assez. Zambrotta a eu le cul entre deux chaises pendant tout le match. Pour le plus grand plaisirs des Barcelonais.

Van Bommel (5,5) : Il a ratissé, découpé puis taillé du vert tant qu’il a pu mais ce n’était définitivement pas le jour des jardiniers.

Aquilani (2,5) : Généralement, les joueurs du Milan se bonifient avec l’âge. Visiblement c’est l’exception à la règle. Lent, maladroit et sans imagination, Aquilani a semblé totalement perdu...

Boateng (7) : Sans aucun doute le meilleur Milanais sur le terrain. Ce qui n’est pas forcément rassurant. Le Ghanéen est au jour d’aujourd’hui le seul à avoir un turbo dans le moteur et a reboosté à lui tout seul ses coéquipiers. Il a surtout permis aux Milanais d’y croire en marquant un but youtubesque.

Seedorf (6,5) : Il fait tout avec intelligence, classe et aisance technique. Dommage qu’il n’ait pas 5 ans de moins.

Robinho (2) : Avant il avait une tête d’anniversaire. Aujourd’hui le Brésilien n’arrête plus de râler. Transparent durant toute la rencontre, il a encore livré une prestation insipide ponctuée notamment d’un gros loupé à un mètre de la ligne de but. Remplacé très logiquement par Pato à la mi-temps. Qui a parlé de joueur surcoté ?

Ibrahimovic (6,5) : Il a été dangereux à chaque prise de balle, inspirant le respect à ses anciens coéquipiers. Le Suédois avait fait de ce match une affaire personnelle et s’est même offert quelques petits plaisirs en envoyant quelques full kick aux Blaugranas. Malgré tout, il est venu épauler ses défenseurs dans les moments chauds et a aussi marqué un but qui a permis aux siens de ne pas sombrer. Pour une fois, le poney suédois a bien répondu présent dans un « grand match » . En même temps après avoir ouvert sa grande gueule pendant toute la semaine, il n’avait pas le choix.

Nocerino (3) : Il est rentré en deuxième mi-temps pour faire le nombre.

Bonera (3) : Il est rentré en deuxième mi-temps pour imiter Nocerino.

Pato (3) : Il court comme Walcott, il a la même gueule que Screetch de "Sauvez par le gong" et il est aussi surcoté que Robinho. A part ça, il a été nul.



FC Barcelone

Valdes (3) : Il a touché plus de ballons avec les pieds qu’Abidal. En revanche, ça a été plus dur avec les mains.

Puyol (6,5) : Le capitaine courage a livré un match tout en testostérone et s’est rarement fait prendre sur son coté. He’s back !

Busquets (6,5) : Il a une tête de fouine, il est souvent insupportable, mais son abattage et son intelligence tactique sont des éléments aussi précieux que les crochets de Messi. Problème : il est beaucoup moins précieux lorsque Pep le place en défense centrale.

Mascherano (6) : Il s’est fait enfumer sur le but de Zlatan mais s’est rattrapé par la suite avec des sorties très autoritaires.


Abidal (4) : Match sérieux même si le Français s’est fait violer par Boateng sur le deuxième but milanais. Il y a des foies comme ça...

Xavi (8) : Il est l’homme qui n’a jamais fait un mauvais match de sa vie. Contre Milan, le cerveau barcelonais à encore illuminé de son intelligence le milieu de terrain blaugrana. Auteur du but vainqueur en s’infiltrant dans les seize mètres entre quatre défenseurs. Oui Yannick, ce mec là est dopé. Dopé de malice.

Thiago Alcantara (5,5) : Il manque d’expérience et s’est montré plus gourmand qu’adroit. N’empêche que le gamin a du ballon et une vista digne des plus grands. C’est lui qui récupère le ballon à Zambrotta sur le premier but.

Keita (5,5) : C’est l’homme à tout faire de Pep. Combatif et toujours bien placé le malin s’est parfois embourbé dans des choix bizarres mais il a toujours répondu présent au défi physique imposé par les Milanais. A part ça il a été victime d’un superbe high kick de Zlatan en deuxième personne.

Messi (6) : Il a fait le minimum syndical avec une passe décisive et en marquant le deuxième but des Blaugranas, mais il a été moins en vue que d’habitude dans le jeu. Fatigué, l’Argentin s’est quand même offert quelques petits jolis slaloms pour maquiller un peu sa prestation faudrait maintenant que Pep songe à le faire souffler avant qu’il n’explose...

Fabregas (7) : Il a tourné en orbite autour de Xavi et Messi et permis aux Catalans de gagner en profondeur. On appelle ça un travail de l’ombre.

Villa (3,5) : Il a multiplié les appels...et les mauvais choix en vendangeant plusieurs fois de belles opportunités. Il n’est pas au top de sa forme et ça se voit.

Pedro (pas noté) : Il est de retour et c’est une bonne nouvelle pour les Barcelonais en vue du Clasico. Face à Milan il s’est échauffé en exerçant plusieurs fois des pressings de deux kilomètres. Costaud.

Alexis Sanchez (pas noté) : Il est rentré. Et c’est déjà pas mal...


Par Javier Prieto-Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Arsenal sauve l'Angleterre