1. //
  2. // 21ème journée

Milan au petit trot

Le Milan AC remet les gaz, le Napoli suit la cadence, l'AS Roma revient, la Lazio et l'Inter s'écroulent et la Juventus piétine. Cela s'appelle un long dimanche de football en Italie.

Modififié
0 18
Ça suffit. Il est temps pour le Milan AC de remettre les choses à leur place. Depuis le début de l'année 2011, les Rossoneri n'ont pas vraiment brillé : cinq points pris en trois matches, pendant que les cousins interistes en prenaient douze, grâce à leur match en retard. Le sympathique club de Cesena débarque donc à San Siro pour jouer les victimes sacrificielles. Et pourtant, le plus petit budget de Serie A joue les fortes têtes face à l'ogre milanais. Il faut finalement un coup du sort, un but contre son camp du défenseur Pellegrino, pour que le mur érigé par Cesena ne se brise. L'Argentin avait d'ailleurs déjà marqué contre son camp la semaine dernière contre l'AS Roma. Deux CSC en sept jours, on tient là une belle perf. Milan se met à l'abri en fin de rencontre grâce à l'inévitable Zlatan, qui vient coller une grosse praline dans le petit filet d'un Antonioli plutôt incertain. Sans briller, Milan s'impose (2-0) et reprend neuf points d'avance sur l'Inter Milan de Leonardo. De fait, un peu plus tôt dans la journée, à l'heure où l'on est censé déguster le repas dominical, les Nerazzurri se sont effondrés sur le terrain de la brillante Udinese (3-1). Après avoir ouvert la marque par Stankovic, les Champions du Monde ont sombré face à une Udinese trop joueuse et trop offensive pour être stoppée. Zapata, Di Natale et Domizzi ont signé le plus beau retournement de situation de la saison pour les Frioulans.

Si l'Inter subit un bon coup d'arrêt, le Napoli et l'AS Roma mettent le pied sur l'accélérateur. Après avoir été bloqués par la Fiorentina la semaine dernière, les Napolitains ont remporté le choc du sud face à Bari (2-0). Mazzarri peut toujours s'appuyer sur ses deux fuoriclasse, Lavezzi et Cavani, littéralement sur une autre planète depuis le début de la saison. L'Argentin a inscrit en renard des surfaces son cinquième but en championnat, avant d'offrir à son pote uruguayen la balle du 2-0 définitif. Naples reste sur les talons du Milan AC et récupère par la même occasion sa deuxième place, occupée le temps d'une soirée par l'AS Roma. Samedi soir, les Giallorossi n'ont fait qu'une bouchée de Cagliari, vengeant ainsi la raclée du match aller (5-1). Les Romains ont ouvert le bal par un pénalty (le 348ème de la saison ?) de Totti, avant de clore le suspens par Perrotta en seconde période. Dans les arrêts de jeu, Jérémy Menez a offert aux tifosi un but ronaldesque, en éliminant le gardien adverse d'un passement de jambes avant de déposer le ballon dans le but vide. Espérons que Laurent Blanc a vu ça dans l'Equipe du Dimanche. Satisfaction ultime, cette victoire permet à l'AS Roma de chiper la troisième place à la Lazio Rome, battue à Bologne (3-1). Les hommes d'Edy Reja ont pourtant ouvert le score par Floccari, après quatre minutes. A l'instar de l'Inter à Udine, ce but a réveillé les adversaires, qui ont alors surclassé les Romains. Encore une fois, Bologne peut remercier son capitaine Marco Di Vaio, auteur d'un doublé. Pour la Lazio, en revanche, il va falloir se réveiller : quatre points en quatre matches, c'est loin d'être suffisant pour ambitionner la Ligue des Champions. La Juventus aussi rêve de C1. Mais la Vieille Dame aussi piétine. Face à une Sampdoria invaincue à domicile depuis quatre mois, les Turinois n'ont pas pu faire mieux qu'un match nul (0-0) qui peut néanmoins leur laisser des regrets : par deux fois, en fin de match, Del Piero a eu le ballon de la victoire au bout des pieds. Il faudra montrer plus d'envie et de détermination, la semaine prochaine, face à la bouillante Udinese.



Le match nul de la Juventus et la défaite de l'Inter profitent à Palerme, vainqueur à l'arrachée de Brescia (1-0). Après avoir longuement buté sur le portier Arcari, les Rose et Noir ont trouvé la faille à cinq minutes du terme grâce à un coup-franc de Bovo, sur lequel le mur de Brescia s'est ouvert telles les eaux face à Moïse. Palerme n'a toujours pas eu de péno (malgré une énième faute sur Pastore dans la surface) mais engrange tout de même trois points fondamentaux dans la course à l'Europe.



Un peu plus bas dans le classement, ça se bagarre. Lecce, revigoré en 2011, est allé chercher le nul sur la pelouse de la Fiorentina (1-1). Di Michele a ouvert le score, a raté un pénalty et n'a rien eu à voir sur l'égalisation de Gilardino. Diego Simeone a quant à lui raté ses débuts sur le banc de Catane : son équipe a été surclassée par Parme, grâce aux deux bannis de la Juventus, Candreva et Giovinco (2-0). Les Parmesans ont désormais six points d'avance sur Cesena, premier relégable. Le Chievo et le Genoa ont, pour leur part, confirmé qu'ils étaient actuellement les deux clubs les plus emmerdants de Serie A. Tous deux rois du 0-0 (cinq pour le Chievo, quatre pour le Genoa), leur confrontation s'est soldée par un très surprenant score nul et vierge.



Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Robinho, placé en électron libre en soutien de l'attaque, est excellent depuis 2 matchs. Certes toujours autant maladroit devant les cages, mais il a bel & bien retrouvé ses dribbles chaloupés. Un régal !

Par contre, Pato qui se fait subtiliser sa place par Cassano, c'est du n'importe quoi.

Malgré de nombreux blessés (& pas des moindres ; Nesta, Zambrotta, Pirlo, Boateng, Inzaghi...), Milan gagne toujours. L'équipe au complet fera très mal.
Hier soir j'ai regardé Milan X Cesena et au début du match je me suis dit ils ont vraiment du mérite les joueurs de jouer sur cette pelouse et vlan voici que Nesta se blesse out pour 2 ou 3 semaines sinon plus.
Ils font quoi ? Moratti et Berlu car sa sert rien d'acheter des artistes pour les faire jouer sur cette pelouse gruyère même celle du stade de l'Uspeg de Marseille est meilleure comparé à elle, et pourtant elle est réputé comme la plus catastrophique du coin.
Je suis sur que si le Barca jouerait sur cette pelouse elle pourrait pas pratiquer son style de jeu sans parler de son infirmerie qui serait pleine à craquer de Messi et consorts.
Berlu et Moratti au lieu de juste encaisser l'argent des télés investissaient dans une pelouse digne de ce nom a ce stade mythique qu'est San Siro si c'est pas possible a cause du toit alors foutais en une artificielle bon sang !!!
bof, pour avoir regardé la première mi-temps, Milan sans Zlatan c'est léger.

Robinho n'a jamais été décisif et le prouve encore une fois et Cassano n'a, pour le moment, pas encore retrouvé son niveau.

Sinon, le match de Palerme était sympa à voir, avec de belles phases mais pas encore cet instinct de tueur. La faute à un bon Arcari aux cages. ça aurait été drôle et injuste si la frappe de Caracciolo avait trouvé le cadre au lieu de la barre.
@ nyoki,
la pelouser a été changée il y a moins d'un mois. c'est juste que (puisque milan et l'inter partagent san siro), on y joue tous les 3 jours. forcément...

Cassano est bien plus compatible avec Ibra que Pato! Pato ne fait presque jamais de passes dec alors que Cassano ne fait presque que ça.

En tout cas, lorsque Zambrotta, Pirlo, Gattuso, Nesta, Flamini, Boateng et Inzaghi (5 titulaires...) reviendront..!
Ouais, comme le Barça sans Messi c'est léger, ou le Real sans Ronaldo c'est léger, ou Manchester UTD sans Rooney c'est léger, ou l'Inter sans Eto'o c'est léger...
tiens, c'est bizarre, je croyais que le Barça c'était avant tout un collectif...

Manchester est bien arrivé à rester invaincu sans Rooney donc bof.

Sinon, le Real et l'Inter je suis presque d'accord.

Inzaghi titulaire... SOYONS SÉRIEUX !!!
Clair: toute équipe sans son meilleur joueur est bof.

Aussi je comprends pas qu'on bande sur Palerme s'ils n'ont pas l'esprit de tueur, et qu'on ne bande pas sur Robinho #PAUSE
Aussi, même si je suis un fan absolu de Pato, Cassano est bien plus complémentaire de Zlatan, à partir du moment où tu te sers de Zlatan comme le 9. Ca me dérangerait pas de voir Pato ailleurs. Que la Roma se dépêche de trouver un lourd investisseur!
J'aime aussi beaucoup Pato & va vite falloir trouver une solution pour ne plus le sacrifier.
A mon avis, si ce type-là ne connaissait pas les blessures à répétition, il caracolerait en tête des meilleurs buteurs d'Europe.

Il est vrai que Cassano est très bon en passeur décisif. & c'est problématique !
Première nouvelle, je viens d'apprendre que j'étais fan de Palerme et mieux encore, que je bandais sur cette équipe. Faut dire que cette équipe est, à l'instar du Napoli, déterminée à fissurer l'hégémonie des clubs du nord et ça, ça fait plaisir.

En Europe Robinho n'aura jamais été un joueur décisif contrairement à ce qu'il aura été au Brésil.

Je ne veut pas faire le spécialiste mais je crois, je ne suis pas sûr je suis un footix, je crois qu'une équipe comme Arsenal réussit à palier les absences ce certains cadres (Van Persie, Fabregas, la défense) avec un certain succès. Ok ils vont se faire rétamer par le Barça mais c'est quand même important de le souligner. (je crois hein)

Sinon ouais, j'ai fais ma fine bouche, Cassano ça doit être 4 passes dé en même pas 200 minutes de jeu...
Par contre Nick,

je pense pas que Finnanigan considère Inzaghi comme un titu.
Relis le et tu verras 7 noms pour 5 titulaires!

Sans avoir vu les derniers matchs de Milan, j'aurai aimé que Robinho saute pour voir Pato sur le terrain ou même la jouer offensive avec Cassano en 10, robinho et pato sur les ailes, Ibra en pointe et 2 mecs physiques à la récup (surtout pendant la blessure de pirlo).
@ Nick

comme l'a écrit alanders, 7 noms pour 5 titulaires.

@ alanders

ils ont déjà essayé de jouer en 433 en début de saison, mais pato ne revenait jamais défendre donc ils se prenaient plein de buts. d'où le passage à un milieu gattuso ambro pirlo avec kp boateng en 10. restent que deux places, ibra forcément et du coup on a le débat.

perso je vois beaucoup plus pato en doublure de ibra (qui a 29 ans, donc aller encore deux saisons au top) et à côté cassano et robinho qui s'alternent. ou encore cassano qui remplace kpb et du coup on case pato et ibra?
Je n'ai pas été très objectif dans ma remarque car j'adore Pato mais en effet, avec la défense en place et notamment les joueurs de couloir, ce n'est pas évident de jouer offensif.
J'ai un peu peur aussi que Pato se lasse de ne pas être un élément clé de l'équipe.

Pour le bien de l'équipe en tout cas, je pense aussi qu'il est préférable de laisser kpb sur le terrain plutôt que Pato. sa signature a apporté de l'impact physique et une plus grande activité au milieu, chose qui manquait terriblement à Milan selon moi.

J'ai hâte de voir Urby sur le terrain également. Si ils pouvaient continuer les bonnes affaires en recrutant un latéral droit, un goal de haut niveau et une doublure en défense centrale, ce serait vraiment un groupe bien complet. Je n'en espérais pas tant en début de saison.
Pour moi Robinho est vraiment la grande surprise du recrutement milanais (Ibra à beau être incroyable, c'était quand même une valeur sûre), faisant énormément de bien par sa technique, sa conservation de balle, ses passes décisives et son influence toujours plus grande sur le jeu (peut-etre son meilleur match hier); et puis il défend! Parcontre il est champion de monde de frappes ecrasées ou sur le gardien.

Et Cassano malgré son embonpoint commence à faire des trucs suaves!
Cassano, c'est un régal de le voir jouer, ses controles et ses passes sont magiques, d'ailleurs le premier but c'est sur une passe de Cassano.


Personellement je suis un fan absolu de Pato mais moins il joue plus je suis content... Je m'explique il est tellement fragile qu'il vaut mieux l'économiser pour les gros matches ! De toute manière il jouera la LDC vu que Cassano ne peut pas, et Allegri fera forcément tourner.


Robinho a été magique hier mais alors qu'est-ce qu'il vendange, c'est vraiment son point faible depuis le début de saison... mais sinon comme je disais sur un autre article, il est vraiment très précieux dans le système milanais, et notamment pour le replis défensif ce que j'aurais jamais cru.

Quand au recrutement de Emmanuelson je reste un peu sceptique, c'est un très bon joueur mais je vois pas trop ou il pourrait jouer dans le système actuel, c'est un milieu latéral. En defenseur gauche faut même pas y penser c'est un Marcelo bis, d'ailleurs à l'Ajax il ne jouait plus à ce poste il me semble.

Sinon la blessure de Nesta est un vrai coup dur, heureusement que c'est qu'un mois. Yepes, Sokratis ou Bonera n'ont pas été impériaux depuis le début de saison...
Robinho qui effectue un travail défensif, c'est en effet très étonnant!

Pour revenir à la blessure de Nesta, ce serait bien que le Milan concrétise enfin son intérêt pour Mexes par exemple. C'est le moment idéal. Nesta est toujours le défenseur le plus classe de la planète mais il est fragile et est déjà vieux.

Enfin, si Emanuelson est plus intelligent que Marcelo, il pourra faire évoluer son jeu. Je suis confiant.
Le Robinho défendait beaucoup sous Capello. Je le trouvais bon moi, après il a fait son con en signant à City voilà tout. Et puis il sait qu'il n'y a pas beaucoup de place. Parce que quand le Cassano reviendra en bonne forme physique et s'il défend, Allegri pourra tout à fait présenter une attaque Cassano Zlatan Pato.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Benzema sauve le Real
0 18