Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée
  3. // Milan/AS Roma (0-0)

Milan attendra pour la C1

Match tout dégueu à San Siro entre le Milan AC et la Roma. Les deux équipes se séparent sur un score de 0-0 qui ne fait les affaires ni des uns ni des autres. Cartons rouges pour Muntari et Totti. Milan devra gagner à Sienne pour se qualifier pour la C1.

Modififié
Milan AC - AS Roma 0-0

L’Europe attendra. Voilà, en trois mots, comment résumer ce match entre le Milan AC et l’AS Roma. On attendait des buts, on n’en a pas eus. On attendait des verdicts, on en a eus qu’à moitié. Milan pouvait valider son billet pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Il faudra attendre la dernière journée. La Roma pouvait rester dans la course à l’Europa League. Elle devra finalement tout miser sur la finale de Coupe d’Italie pour sauver sa saison. 0-0, donc, à San Siro, entre le Milan AC et la Roma. Egalité, aussi, au nombre de cartons rouges : un de chaque côté, pour Muntari et Totti. La Roma a toutefois pu évoluer en supériorité numérique pendant 50 minutes, mais n’en a pas profité. Les giallorossi se sont montrés plus dangereux, même s’il n’y a pas eu d’énormissime occasion à se mettre sous la dent. Abbiati a éteint les quelques tentatives romaines, tout comme Lobont a repoussé la seule vraie opportunité de Flamini. Bref, 0-0, et beaucoup de nervosité. Une nervosité rendue encore un peu plus tenace par quelques tifosi de la Roma, qui ont entonné des chants racistes à l’encontre de Balotelli. Milan devra aller chercher sa qualification pour la C1 à Sienne. La Roma, pour sa part, est assurée de ne pas terminer dans la zone Europe, puisque l’Udinese, cinquième, est désormais à quatre longueurs. Pour se qualifier pour la C3, il n’y a désormais plus qu’une seule solution : gagner la Coupe d’Italie contre la Lazio.

Muntari craque

En général, le Milan AC et la Roma ne sont pas vraiment du genre à attendre l’adversaire. Les deux formations ont pris l’habitude d’attaquer dès les premières minutes, et ne vont pas faire exception à la règle. Il ne faut qu’une poignée de seconde pour que les giallorossi, en maillot blanc, ne viennent inquiéter Abbiati, par l’intermédiaire de Marquinho. Milan tente de réagir, mais les attaques des rossoneri, bien que pleines de bonne volonté, manquent de précision. Personne n’arrive vraiment à se créer d’occasions, et le maillot doré des Milanais (le troisième maillot qu’ils porteront la saison prochaine) est loin d’éblouir la défense de la Roma. Au contraire, les joueurs d’Andreazzoli agissent par à-coups, bien souvent en contres, et cela fonctionne plutôt pas mal. Totti s’y essaie de loin à plusieurs reprises, mais Abbiati est toujours bien attentif.

Les deux plus grosses opportunités de cette première période ont finalement lieu en l’espace de cinq minutes. La première est pour l’intenable Marquinho, qui bute à nouveau sur Abbiati (lumineuse passe de Lamela), la seconde pour Boateng, qui n’arrive pas à convertir en but un centre de De Sciglio. Derrière, les esprits s’échauffent. Des cris de singe provenant des tifosi de la Roma énervent passablement Balotelli, qui répond par un doigt sur la bouche. Certainement agacé, l’attaquant commet une faute dans la foulée et prend un jaune. Muntari déboule pour protester, retient l’arbitre par les bras, et prend un rouge. Bah ouais, Sulley, ton pote Thiago Silva ne t’a pas dit qu’il ne fallait pas toucher l’arbitre ? La mi-temps se termine ainsi, avec le Milan AC à dix, et la Roma qui se dit qu’il va forcément y avoir un coup à jouer en seconde période.

Rouge aussi pour Totti


Mais en début de seconde période, le football ne retrouve pas sa place. Et ce sont encore des idiots qui se rendent protagonistes. Les chants racistes des tifosi de la Roma reprennent à l’encontre de Balotelli, et monsieur Rocchi décide d’interrompre momentanément la partie, sous le regard désabusé des joueurs des deux équipes. Le match reprend finalement, et Osvaldo, d’un joli coup de tête, tente de rappeler à tous que l’on est là dans un stade de football. Abbiati assure, encore. Dans la foulée, le même Osvaldo tente sa chance aux 20 mètres, mais ne trouve pas le cadre. On imagine alors que la Roma va totalement mettre son emprise sur la rencontre, en supériorité numérique. Mais non. Milan arrive finalement à sortir de sa moitié de terrain, et se procure même une bonne occasion par Balotelli, sur coup-franc. On sent que le match est tendu. Pas du grand spectacle, pas forcément le genre de match que l’on attendait. Tiens, Balo a encore un bon coup-franc à négocier. Cette fois-ci, c’est dans les nuages.

Mais c’est quasiment un monologue du Balo. Ici : Balo prend une gifle de Dodo et se tord de douleur par terre avant de se relever comme si de rien n’était. Là : Balo met un taquet à Leandro Castan et lui dit de se relever parce qu’il n’y a rien. Bref, tout sauf un vrai beau match de football. Les deux entraîneurs tentent d’apporter un peu de fantaisie dans tout ça en faisant rentrer Pjanic, d’un côté, et Robinho, de l’autre. Mais la seule vraie fantaisie, c’est Flamini qui se l’offre, avec un duel perdu face à Lobont, le portier de la Roma. Les deux formations semblent étrangement se contenter de ce score nul. Plus de prudence que de folie, bien que ce résultat nul soit beaucoup plus favorable au Milan AC qu’à la Roma. Le match est en tout cas toujours aussi nerveux. Ca se chauffe entre Ambrosini et Totti, après un gros tacle du capitaine milanais sur le capitaine romain. Probablement encore énervé par cette agression, Totti file inexplicablement un coup de coude dans la tronche de son ancien pote Mexès. Monsieur Rocchi n’a pas de doute et sort le rouge pour Totti, dont le championnat 2012/13 s’arrête donc ici. On en restera là, malgré les six minutes de temps additionnel. Milan n’est pas encore en Ligue des Champions, puisque la Fiorentina est à deux points. La Roma, quant à elle, n’a plus que la Coupe d’Italie pour donner un sens à sa saison.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



PUTACLIC! Figurez-vous qu’on peut marquer pendant la célébration de l’équipe adverse 8
il y a 3 heures Un joueur argentin accusé du meurtre d'un gardien passé par River Plate 11 il y a 3 heures Parme jouera bien en Serie A 25
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 14