Mihajlovic-Totti, ça balance pas mal

Modififié
0 1
Sinisa Mihajlovic, c'est un peu comme Paco Rabanne : même combat de nazes, en matière de prédiction. Le Croato-Yougoslavo-Serbo-Monténégrin, qui coache aujourd'hui Catane, avait indiqué avant de se rendre chez la Roma, dimanche, que sa formation ne perdrait pas au Stadio Olimpico. Mauvaise pioche, puisqu'elle s'est inclinée (1-0).

Mais c'est pas tout. Il avait aussi dit avant la rencontre qu'il aurait préféré voir Francesco Totti sur le terrain au coup d'envoi, plutôt qu'en tribune, pour cause de blessure. Pourquoi ? Parce que selon lui, il jouait tellement mal qu'il valait mieux qu'il tienne sa place au lieu de la laisser à un jeune bien plus performant que lui...

Un bon coup de provoc, donc, auquel a répondu le “Gladiateur”. Le capitaine giallorosso a indiqué sur son site personnel que son détracteur n'était capable, depuis qu'il le connaissait, que de semer la zizanie partout où il passait, pour focaliser l'attention sur lui. Puis, il a ajouté que depuis qu'il était devenu entraîneur, on ne parlait de lui que parce qu'il... se faisait systématiquement virer de son poste ! Sans oublier de glisser que l'ancien joueur de la Lazio ne finirait pas la saison, comme cela fut déjà le cas lorsqu'il était à Bologne...

En termes de lecture dans l'avenir, nous, on a misé une pièce sur Totti...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très bien l'accumulation de nationalités présentes et passées, voire faussement présumées, pour Sinisa. Au moins, ça permet de ne pas faire d'erreur comme précedemment.

Le tableau aurait été complet avec un petit "*rayez la mention inutile".
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Inter sanctionnée
0 1