Mihajlovic manque d'étrangler un de ses joueurs

Modififié
3 9
La Sampdoria et le Genoa se sont séparés sur un score nul, ce mardi, lors du derby de la Lanterne (1-1).

Les Rossoblù sont toutefois passés à deux doigts de l'emporter en toute fin de match sur un coup de pied arrêté repris de la tête par Kucka sur la barre, suivi d'une autre tête de Bertolacci repoussée miraculeusement par Viviano. Une action née d'une faute assez évitable de Vasco Regini sur Izzo le long de la ligne de touche. Ainsi au coup de sifflet final, Siniša Mihajlović était en rage contre son jeune défenseur italien et ne s'est pas privé d'aller lui dire ses quatre vérités.



Le technicien serbe s'est ensuite expliqué en conférence de presse : « Regini ? J'ai été lui faire un câlin. Blague mise à part, j'étais un peu énervé. Je dis toujours que je n'en veux jamais à mes joueurs pour une occasion manquée, sinon aujourd'hui (mardi), j'accrocherais Okaka ou Obiang au lampadaire, a-t-il encore plaisanté. Mais je ne pardonne pas quand on répète certaines erreurs, comme celle de Regini. On a déjà pris des buts pour une faute stupide comme ça. C'était écrit qu'ils allaient marquer sur ce coup franc, mais heureusement, Viviano a fait une parade incroyable. »

Viviano, le gardien de son frère. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Là où le Serbe passe, l'herbe ne repousse pas. La rage qui fait vibrer ses narines.
Note : 2
le titre colle vraiment parfaitement à l'article
Sûrement une parade de la main droite, comme à la belle époque.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 9