En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Interview

Mickaël Debève : « Moi, à la base, j'étais plutôt un porteur d'eau »

Ce vendredi, Lens reçoit Arsenal en amical au stade Bollaert. Une confrontation qui rappelle les plus belles épopées européennes du Racing. Et notamment un certain match de novembre 1998 à Wembley, qui reste à ce jour la seule victoire d'une équipe française dans l'enceinte mythique. Rencontre avec « Mika » Debève, le porteur d'eau qui a fait tomber Wembley.

Modififié
Salut Mika. Lens joue ce week-end face à Arsenal, c'est une affiche qui te parle ?
Totalement, et je pense que tous les Lensois se souviennent des deux matchs de Ligue des champions de 1998. Aujourd’hui encore, on m’en parle encore souvent, ça reste une confrontation inoubliable pour le club puisqu’on avait réussi à rivaliser à cette époque-là avec le grand Arsenal. Un match nul à l’aller à Bollaert où on sort un énorme match, on mérite même sûrement mieux que ça. Et puis une victoire logique au retour pour l’avant-dernière journée. Mais malheureusement, on ne sort pas du groupe. On pouvait se contenter d’un nul dans la dernière rencontre des phases de poules, mais on la perd. L’expulsion de Vairelles, alors qu’il n’y avait rien du tout, à la fin de ce fameux match contre Arsenal, nous prive de notre buteur pour affronter le Dynamo Kiev. On manque la qualification notamment avec l’exclusion de Déhu au bout de 5 minutes de jeu. C’est un moment important de la saison, mais du coup, on est passés à côté de quelque chose sur ce groupe de Ligue des champions.

C’était comment cet Arsenal-Lens ?
C’était particulier pour le club et pour toute la région. Il y avait une ambiance exceptionnelle. On a d’ailleurs beaucoup plus entendu les Lensois dans le stade. C’est vrai qu’avec une victoire au bout, ça reste un match inoubliable pour tous ceux qui portent le club dans leur cœur dans le Nord de la France.


Ce match, c’est un peu ton match. C’est à ce jour la seule victoire d’un club français à Wembley, et tu marques le seul but de la partie...
J’en entends encore parler aujourd’hui, par des gens qui l’ont vu ou ont revu les images sur internet. C’est un moment unique, avec une très grande équipe de Lens.
« Le fait d’avoir mis ce but-là à Arsenal m’a permis de faire parler énormément de moi, ça fait toujours plaisir. »
On sortait d’un titre de champion de France, on joue la Ligue des champions cette année-là dans un groupe très relevé dont on a failli sortir et, en fin de saison, on gagne la Coupe de la Ligue, donc oui, ça a marqué l’histoire du Racing Club de Lens. Mais effectivement, le fait d’avoir mis ce but-là à Arsenal m’a permis de faire parler énormément de moi, ça fait toujours plaisir. Moi, à la base, j’étais plutôt un porteur d’eau qui travaillait pour le collectif, mais ce but, ça m'a permis d’être reconnu.


Ce sont tes plus belles années de footballeur ?
Il y a eu plein de bons moments, mais ces deux années-là resteront les plus belles saisons que j’ai pu faire en tant que joueur. J’ai vécu d’autres très bons moments, mais jouer la C1 à Lens dans un stade Bollaert archi-plein, c’est extraordinaire. Avec cette équipe-là et ce match retour à Wembley avec tous les bus qui sont partis le matin de Lens, l’ambiance était vraiment impressionnante. C’était la folie, mon beau-père et ma femme étaient dans le kop, dans l’ancien Wembley, c’était une atmosphère assez particulière. C’est un moment précis de ma carrière qui reste exceptionnel.

Tu as gardé contact avec tes coéquipiers de l’époque ?
Oui, toujours, avec Guillaume Warmuz et aussi Éric Sikora, qui est encore au club. Également avec Šmicer que je suis passé voir il n’y a pas longtemps en Tchéquie. Ce sont des joueurs avec qui on se remémore ce moment-là à chaque fois, pour nous tous, cela reste un grand moment de notre carrière.


Aujourd'hui, Lens-Arsenal, ce n’est plus une affiche européenne. Ça t'inspire quoi la situation à Lens ?
« Je suis peiné de voir Lens en Ligue 2. C’est un grand club qui doit retrouver l’élite, à la fin de la saison j’espère. »
Ça me peine, moi je suis né à 60 km de la ville. Voilà, c’est un club où j’ai passé des supers années, je garde encore contact avec Gervais Martel. Je suis peiné de voir Lens en Ligue 2. C’est un grand club qui doit retrouver l’élite, à la fin de la saison j’espère. J’ai confiance en l’équipe en place et en Gervais pour ramener le club en Ligue 1. Même à Toulouse, tout le monde me parle de Lens et de l’ambiance du stade Bollaert.

De nouveaux investisseurs sont arrivés, l'avenir semble s'éclaircir pour le Racing, non ?
Je suis confiant. J’ai toujours été positif concernant ce club. Il a connu le très haut niveau et la descente plusieurs fois, mais c’est un gros club français. Avec Saint-Étienne et Marseille, ça reste la plus belle ambiance, il y a aussi de grosses structures au niveau du centre d’entraînement. Tout est réuni pour voir la vie en rose, si je peux me permettre un petit clin d’œil à Toulouse (rires). D’ici la fin de saison ou dans deux ans, Lens retournera à sa place, en Ligue 1.


Tu connais bien Alain Casanova, tu as confiance en lui pour réussir sa mission ?
« J’ai une confiance absolue en toutes les personnes en place actuellement pour très rapidement retrouver le Racing dans un match face à Toulouse. »
Alain est un bâtisseur, il a des belles valeurs, c’est un gros travailleur. Il va apporter sa rigueur, son tempérament et son envie d’aller de l’avant. Il a déjà prouvé beaucoup à Toulouse, avec des résultats malgré des moyens limités. Tout est vraiment réuni cette année pour retrouver l’élite. J’ai une confiance absolue en toutes les personnes en place actuellement pour très rapidement retrouver le Racing dans un match face à Toulouse.

Tu es aujourd'hui entraîneur adjoint à Toulouse, le club qui t'a permis de passer pro. C'est quoi ton club de cœur finalement ?
J'ai deux clubs de cœur. C’est simple, ce sont deux clubs qui comptent beaucoup pour moi. Lens, c’est mon sang, ma région. Toulouse m’a permis de devenir pro, et le Racing m’a permis de gagner des titres, donc il est très difficile d’avoir une préférence. Ce sont deux clubs qui ont marqué ma vie d’homme et de footballeur et je souhaite voir ces deux équipes en Ligue 1, elles le méritent.


Tu as vécu une fin de saison palpitante avec le Téfécé. Ça doit être une expérience formidable, non ? Humainement et professionnellement ?
C’est très fort. Ce sont des sensations qu’on avait quand on était joueur sur des matchs de Ligue des champions justement. Ce sauvetage en Ligue 1, c’est exceptionnel. C’est une saison qui démarre mal, puis il y avait très très peu de chance d’espérer quoi que ce soit. On a un entraîneur qui arrive (Pascal Dupraz, ndlr) et puis on arrive à se sauver avec 10 points de retard à 10 journées de la fin. On est la seule équipe à l’avoir fait, donc c’est une sensation vraiment unique de pouvoir vivre une nouvelle saison en Ligue 1, on était tous persuadés qu’on avait les deux pieds en Ligue 2 (rires). Ce sont des moments très forts a vivre en tant qu’entraîneur.

Tu étais présent lors de la fameuse causerie de Pascal Dupraz, c'était comment de l'intérieur ?
« Je pense que les images qui ont été filmées restituent bien l’intensité qu’il y a pu avoir au niveau émotionnel. »
Je pense que les images qui ont été filmées restituent bien l’intensité qu’il y a pu avoir au niveau émotionnel. C’est l’aboutissement de quelque chose, on gagne à l’avant-dernière journée et à ce moment-là, on est en Ligue 1. Simplement, il fallait valider par une victoire pour être sûrs d’y rester. Et effectivement, c’étaient des moments forts, des moments de communion avec tout le staff, avec les joueurs, le président et les supporters de Toulouse. Des moments très intenses avant le match, un final en apothéose. Un match très mal engagé, mais avec la victoire au bout et le droit de revenir en Ligue 1.


C'est quoi la suite pour toi ?
C’est de rester le plus longtemps possible dans ce rôle d’entraîneur. J’ai été pendant plusieurs années à la tête de l’équipe réserve. Et maintenant, je m’éclate en tant que numéro 2 au Toulouse Football Club. C’est vraiment un rôle qui me convient parfaitement, donc j’espère durer le plus longtemps possible à ce niveau.


Et pas number one ?
Je l’envisagerai peut-être un peu plus tard. Je suis un jeune entraîneur de 45 ans et j’ai encore beaucoup, beaucoup à apprendre. Pour le moment, je me sens très bien dans mon rôle.


Un retour à Lens, c’est envisageable ?
Un retour à Lens est toujours possible. J’ai deux clubs de cœur, et j’espère faire le plus longtemps dans ces deux clubs qui me tiennent vraiment, vraiment à cœur. Il y a déjà des petites possibilités qui ont été évoquées, mais pour le moment, j’ai un employeur, je suis très bien ici. On verra ce qui peut se passer dans les années à venir, j’ai encore beaucoup de temps devant moi et je souhaite vraiment que le reste de ma carrière sportive se fasse dans l’un de ces deux clubs-là.

Propos recueillis par Gaspard Dael
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 21:22 Le très joli but d'Olivier Giroud 22
Hier à 11:57 Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:59 Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 29 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport)